AccueilFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une première rencontre inoubliable (PV Tina Mailey) : TERMINE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Davis Burningham
Chef du Quartier Général des Aurors
avatar

Messages : 2127
Date d'inscription : 09/09/2009
Age du personnage : 28 ans
Humeur : En forme
Epouvantard : Tina blessée ou morte

Bourse en peau de Mok'
PM:
66/100  (66/100)
Nature spéciale:

MessageSujet: Une première rencontre inoubliable (PV Tina Mailey) : TERMINE   Jeu 2 Fév - 22:13

Cela ne faisait que trois jours que l'homme avait pris le commandement du quartier général des aurors, et déjà, il devait trier les différents éléments composant son service, décision expresse de madame la ministre. L'efficacité avant tout comme elle aimait à le répéter.
Mais à vrai dire, il était normal qu'elle souhaite la paix dans le pays qu'elle servait tout en étant à la tête du gouvernement magique en place pour l'assurer quotidiennement.
Il fallait étudier le dossier de tout un chacun avec soin. Voir les aurors les plus prometteurs parmi les jeunes recrues, renvoyer avec dignité ceux qui tiraient au flanc et garder les vétérans qui étaient encore capable de tenir le choc au combat et qui en étant à la fois les plus expérimentés pouvaient former les bleus entrant chez les chasseurs de mages noirs.
Envoyant d'un coup de baguette magique les dossiers chez lui en les faisant disparaître, le chef du quartier général des aurors fermait son bureau à l'aide de quelques sortilèges de défenses assez pratiques.
Comme ça si un fouineur venait chercher dans ses affaires la nuit, il se ferait prendre à coup sûr dès le lendemain matin.
Il était seulement 17 h, pour l'instant, la semaine n'était pas encore trop dure à passer.
D'ailleurs le sorcier en avait un peu profité pour reluquer quelques demoiselles aux jolies courbes dans les couloirs du ministère, et cela d'une manière assez discrète.
Sortant du ministère, Davis marcha pendant quelques minutes dans les rues moldues du Londres avant de se diriger vers un endroit assez connu du monde sorcier : le chaudron baveur, point d'entrée du Chemin de Traverse. En s'asseyant à une table, il commanda un chocolat chaud.
Tom le patron du bar , tout en le saluant s'affaira à préparer sa commande.
Le grand brun aux yeux marrons noisettes se diriga ensuite vers une fenêtre tournée du coté sorcier, et une chouette se posa bientôt à son angle, un journal prisonnier d'une de ses pattes.
Davis prit l'exemplaire de la gazette tout en déposant quelques noises dans la bourse de la chouette qui repartit bientôt dans la direction par laquelle elle était venue.
Il n'y avait rien de bien intéressant à la une, mis à part sa propre interview qu'il connaissait déjà face à une jeune journaliste débutant dans le métier.
Une photo de lui encadrait d'ailleurs l'article. Dessus il avait l'air satisfait de lui , bien qu'il restait tout de même sérieux.
Il allait quand même donner l'exemple à ses collègues de travail.
Si ça avait été une vieille harpie comme Rita Skeeter, Mister Burningham aurait refusé tout net de répondre à la moindre de ses questions.
Bientôt son chocolat fut apporté sur la table.
En posant son journal quelques instants sur la table, le beau gosse put apercevoir une magnifique jeune femme blonde, élancée, mince à la poitrine généreuse d'après ce qu'il voyait, qui sentait assez bon d'après ce qu'il sentait de loin (en étant animagus on avait des sens plus développés dont l'odorat) et qui avait des yeux verts assez beaux. Leur éclat valait ceux de plusieurs émeraudes.
Voilà pourquoi le regard du jeune homme ne quitta pas la silhouette de la jeune femme de sitôt.
Du moins avant qu'elle n'inspecte la salle et qu'il ne fasse mine de rien en regardant dans une autre direction.
N'ayant pas eu le temps de faire semblant de regarder son journal , il fallait improviser après tout.
Baissant la tête quelques instants , c'est là que fut fixé le destin des deux jeunes gens.
On dit souvent qu'un malheur n'arrive jamais seul , mais le bonheur ne peut-il pas arriver d'une simple maladresse ?





_________________
Revenir en haut Aller en bas
Tina Cuth
Professeur d'Histoire de la magie
avatar

Messages : 727
Date d'inscription : 26/01/2012
Age du personnage : 23 ans
Humeur : Amoureuse de Davis
Epouvantard : Davis disparu ou mort

Bourse en peau de Mok'
PM:
56/100  (56/100)
Nature spéciale:

MessageSujet: Re: Une première rencontre inoubliable (PV Tina Mailey) : TERMINE   Ven 3 Fév - 15:54

Tina était maintenant une écrivaine depuis environ un an, elle adorait écrire depuis toute petite des histoires inventées, soit de quelques lignes, soit de plusieurs pages. Et au fil des années, ces histoires furent plus longues. Elle ne s'arrêta d'écrire que vers l'âge de 14 ans, enfin du moins, durant une certaine période, car à 14 ans, la jeune femme fut violée et complètement anéantie pendant un certain temps. Car ayant été violée, elle n'avait aucunement le coeur à rire, ni à écrire. Actuellement, d'ailleurs, même si elle a repris ses récits, aussi bien pour les Moldus que pour les Sorciers, c'est parfois encore assez dur pour la jeune femme de ne pas se laisser aller dans des humeurs moroses quand des pensées sombres lui rappellent ce qu'elle a dû subir de force. Elle se sentait abandonnée, humiliée, anéantie et il lui avait fallu du temps pour reprendre une vie normale aussi bien socialement que intimement quand elle était adolescente. D'ailleurs, aujourd'hui encore, Tina manque plutôt de confiance en elle et surtout dans la gent masculine. Et être une femme que les hommes regardent ne joue pas en sa faveur, car elle sait qu'elle attire le regard des hommes sur elle, même si elle ne cherche pas à en profiter, loin de là même, vu la peur des hommes qu'elle a. Quand elle passe dans la rue, que ce soit du côté moldu ou sorcier, il est assez fréquent qu'elle se fasse siffler, ce qui la met mal à l'aise, car en plus, Tina est très timide.

Ce jour là, la jeune femme étant en manque d'inspiration dans ses écrits, et cela sans raison particulière, elle décida de se rendre sur le chemin de Traverse à la recherche de l'inspiration, ou d'une distraction quelconque, afin de se changer un peu les idées. Hésitant à se rendre sur place par la voie moldue ou par la voie sorcière, elle décida finalement de le faire par la voie moldue, c'est à dire par les transports en commun. La jeune femme avait l'habitude d'utiliser ce genre de transports. Et comme par hasard, ça ne loupa pas, elle se fit siffler une ou deux fois dans le métro mais elle n'y prêta pas attention, cela l'énervait au plus haut point. Et ce n'était en plus aucunement une tenue provocante de la jeune fille qui amenait ce genre de réaction de la part des gens, car même s'il lui arrivait de s'habiller de façon assez sexy, ce n'était présentement aucunement le cas. Certes, elle était habillée d'une jupe mi-longue de couleur blanche, avec des talons de quelques centimètres, et en haut, elle avait un tee-shirt assez moulant et une veste par-dessus. Elle était en tout cas très loin de la mini-jupe et du décolleté sinon ça aurait été pire les interpellations dans le métro.

Une fois sur place, Tina rentra donc dans le Chaudron Baveur avec le projet de se rendre sur le Chemin de Traverse. Mais elle ne savait pas encore qu'elle n'irait pas plus loin que le bar se jour-là. Quelques personnes étaient présentes dans le bar dont un jeune homme qui attira rapidement le regard de la jeune femme par sa carrure on ne peut plus sympathique. Peut-être un de ces malabars qui se postaient parfois à l'entrée du Ministère de la Magie, un M'as-Tu-Vu probablement. Dans un premier temps, même si l'homme en question était fort mignon, Tina n'y prêta donc guère plus d'attention, d'autant plus que quelqu'un venait de l'aborder par son nom. Quelqu'un qui lui dit qu'il venait de lire son dernier livre sur les dragons et qu'il le trouvait vraiment bien. C'était un quadragénaire que Tina remercia mais avec distance. Elle ne souhaitait aucunement flirter avec la gent masculine, n'ayant pas confiance en celle-ci. Elle commanda une BièreauBeurre sans plus prêter attention que cela à l'homme qui l'avait félicité pour son livre. Mais elle sentait le regard du quarantenaire posé sur elle, ce qui la gênait et l'intimidait. Peut-être même que cela la fit rougir, ce qui donna peut-être envie à l'homme de l'aborder, en vue de la draguer. Il posa une main sur sa cuisse, ce qui fit sursauter Tina qui se leva même en sursaut de la chaise du bar où elle était assise...Elle alla même jusqu'à en trébucher sans tomber cependant, pour retrouver malgré tout son équilibre mais dans une situation fort inconfortable, enfin plutôt fort honteuse, car Tina se retrouvait maintenant, à cause de sa maladresse involontaire, très près du jeune homme qui avait précédemment attiré son regard un peu après son arrivée dans le bar. Elle avait carrément buté contre lui et avait sa poitrine sur son torse, sa tête par dessus son épaule.

Complètement confuse, la jeune femme se retrouva bientôt sur ses deux pieds et intimidée, elle réussit malgré tout à dire :


- Je...je vous prie de m'excuser mais...

Le malabar avait-il vu ce qui s'était passé, ce qui avait déclenché ce qui venait d'arriver ?
Toujours sa BièreauBeurre à la main et encore perturbée par cette main du quadragénaire qui s'était posée sur elle, par ce qui en avait ensuite découlé, Tina éprouvait le besoin de s'asseoir.


- Je...je peux m'asseoir en face de vous ?

Avant que le jeune homme ne réponde, Tina s'assit, elle était effondrée, elle ne se sentait pas bien, elle se sentait mal à l'aise, à cause de tout ce qui venait d'arriver. Parfois, elle se demandait pourquoi elle n'était pas née moche.
Revenir en haut Aller en bas
Davis Burningham
Chef du Quartier Général des Aurors
avatar

Messages : 2127
Date d'inscription : 09/09/2009
Age du personnage : 28 ans
Humeur : En forme
Epouvantard : Tina blessée ou morte

Bourse en peau de Mok'
PM:
66/100  (66/100)
Nature spéciale:

MessageSujet: Re: Une première rencontre inoubliable (PV Tina Mailey) : TERMINE   Ven 3 Fév - 21:21

Peu d'hommes avaient rarement l'occasion qu'une demoiselle leur tombe presque au sens propre dans les bras.
Même si là c'était plus buter contre lui en fait. Néanmoins, le contact de la poitrine généreuse de la jeune femme contre son torse n'avait rien de désagréable.
Cela ressemblait presque à une caresse. Et puis il pouvait mieux voir le visage de celle-çi, qui est était véritablement sublime.
Cette jolie blonde avait tout pour faire pâlir de jalousie des vélanes. Ses courbes semblaient même parfaites.
Davis ne pouvait pas lui en vouloir pour cette maladresse qui était plûtot profitable pour lui de son point de vue , afin de mieux observer en détail cette charmante voisine. Même si le fait qu'elle se soit presque ramassée sur lui venait d'un mufle.
Un sorcier qui visiblement avait confiance en ses moyens pour oser poser ses doigts sur une femme qu'il ne connaissait pas vraiment , et cela sans aucune galanterie vraiment préalable. La technique de drague de ce gus n'était vraiment pas au point.
A croire qu'il devait prendre les femmes pour des objets sexuels plus que pour des être vivants égaux en droit aux hommes.
En tout cas, la miss ne se fit pas prier pour s'asseoir en face de Davis, s'excusant pour "l'incident" qui avait eut lieu , mais qui n'était pas vraiment de sa faute.
L'homme se disait même que le malotru avait eu de la chance de ne pas se manger une baffe de la part de cette belle inconnue, réaction qui aurait été somme toute normale après de pareilles avances aussi directes. Tout en lui souriant, Davis lui répondit simplement d'un air assez chaleureux :


- Ce n'est rien ne vous en faites pas, j'ai vu ce qu'il s'est passé, et je peux comprendre votre étonnement face à une telle proposition sous entendue de la part de ce type.

Heureusement que Davis était patient et d'une nature assez calme.
Car s'il s'était écouté, il auraitaffronté l'homme dans un duel magique pour laver le déshonneur effectué envers cette demoiselle par un geste aussi insultant.
De la part de cet individu sans vergogne, ce qu'il venait de faire équivalait à dire à sa voisine , "Viens jouer ou lustrer ma baguette".
La jeune femme paraissait assez palichone après ça, et le supérieur des aurors crû même la voir trembler.
Visiblement cette mauvaise attitude avait secouée profondément la demoiselle en question et son instinct animal lui faisait sentir que la demoiselle éprouver de la peur, une sorte d'angoisse assez ancrée en elle.
Cela rappelait peut-être des souvenirs honteux ou du moins traumatisant pour elle.
Mais le sorcier ne pouvait en être entièrement certain, il n'était pas légilimens, et ne pouvait pas accéder par la pensée aux souvenirs de cette dernière.
De toute façon, le jeune homme était plûtot du genre à attendre que les autres se confient à lui naturellement, plûtot que des les harceler en leur posant sans cesse des questions sur leur vécu.
L'homme musclé qu'était Davis aurait pu poser sa main sur l'épaule frêle de la jeune femme, mais cela aurait pû être vu comme une transgression de son intimité.
Et celui-çi n'en fit donc rien, il demanda simplement à la miss si elle allait bien .


- Ca va aller ? Vous vous sentez mieux mademoiselle ? Car vous êtes assez pâle.

L'auror en chef craignait même que celle-çi s'évanouisse face à lui. En attendant, pour lui montrer sa sympathie, il demanda poliment à Tom d'apporter la bièreaubeurre de la demoiselle sur leur table, afin qu'elle puisse se remettre doucement de cette frayeur insondable qu'avait ressentie la jeune femme.
Si l'homme qui l'avait abordé était intelligent, il comprendrait aisément qu'il fallait laisser tranquille cette sculpurale demoiselle.
Demoiselle et non dame car elle n'avait aucune alliance de passer à son anulaire.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Tina Cuth
Professeur d'Histoire de la magie
avatar

Messages : 727
Date d'inscription : 26/01/2012
Age du personnage : 23 ans
Humeur : Amoureuse de Davis
Epouvantard : Davis disparu ou mort

Bourse en peau de Mok'
PM:
56/100  (56/100)
Nature spéciale:

MessageSujet: Re: Une première rencontre inoubliable (PV Tina Mailey) : TERMINE   Ven 3 Fév - 22:21

Le jeune homme excusa Tina de ce qui venait de de passer, ce qui n'était en plus aucunemnt de la faute de la jeune femme après tout, du moins pas directement, vu que c'était elle toute seule qui était tombée sur le jeune homme mais c'était à cause d'un malotru qui avait osé l'aborder d'une façon peu recommandable, surtout en face de quelqu'un comme Tina qui avait cette peur ancrée en elle.
Donc ce jeune homme ne chercha heureusement pas à profiter de la situation qui se présentait à lui avec Tina avachie sur lui et heureusement pour la jeune femme. De toute façon, elle s'était retirée par réflexe et promptement pour s’asseoir mais comme dans un état second, comme machinalement.

La réaction du jeune homme rassurait en tout cas un peu Tina car d'abord, il ne chercha pas à profiter de la situation et en plus, il lui dit qu'il avait vu ce qu'il se passait. Tina put sentir comme une colère dans les propos du jeune homme, d'ailleurs ! Il n'était peut-être pas un M'as-Tu-Vu après tout, comme elle l'avait pensé dans un premier temps en arrivant dans le Bar ?
Et en plus, pour jouer encore plus en la faveur de ce fameux jeune homme auprès duquel sans le vouloir, elle avait commis deux fautes déjà (buter contre lui et s'asseoir à sa table sans y être expressément invitée), il demanda au serveur du Chaudron Baveur d'amener à table la Bièreaubeurre de Tina qui n'arrivait pas encore à retrouver la parole pour lui répondre tellement ce qui venait de se passer l'avait bouleversé.

A peine sa BièreauBeurre posée sur la table, Tina se mit à en boire quelques gorgées pour se donner contenance et également pour disons, essayer d'aller mieux.


- Merci !

Ce fut tout ce qu'elle put dire pour le moment, elle n'arrivait pas à trouver d'autres mots, elle n'arrivait pas à en sortir d'autres, par timidité notamment et aussi parce qu'elle n'avait pas encore retrouvé tous ses esprits. Pourquoi disait-elle merci d'ailleurs ? Parce que le jeune homme n'avait pas profité de la situation ? Parce qu'il lui avait fait ramener sa boisson ? Pour les deux sûrement...

C'est alors qu'il reprit la parole en disant qu'elle n'avait pas l'air bien, qu'elle était assez pâle.


- Je...Ca va aller merci.

Enfin, ça aurait pu aller mieux plus rapidement si le malotru n'avait pas choisi ce moment-là pour réapparaître devant elle et lui poser une main sur l'épaule et en plus oser lui dire :

- Allez viens ma belle, je vais bien m'occuper de toi !

Tina se leva encore une fois dans un sursaut mais en faisant attention de ne rien heurter cette fois, de ne pas trébucher et ce fut plus fort qu'elle, elle cria.

- Haaaaaaaaaaaa !

Elle se posta contre le mur le plus proche d'elle, et n'en bougea plus. De toute façon, elle ne pouvait bouger, elle était comme tétanisée sur place, elle espérait que l'autre imbécile n'allait pas insister une nouvelle fois. Tina avait peur, grand-peur, cela devait se voir dans son expression, d'ailleurs...Et voilà l'autre qui se rapprochait à nouveau...Tina immobile, apeurée, ne pouvant faire un geste, incapable de faire quoi que ce soit...Cette situation lui rappelait trop de mauvais souvenirs...
Revenir en haut Aller en bas
Davis Burningham
Chef du Quartier Général des Aurors
avatar

Messages : 2127
Date d'inscription : 09/09/2009
Age du personnage : 28 ans
Humeur : En forme
Epouvantard : Tina blessée ou morte

Bourse en peau de Mok'
PM:
66/100  (66/100)
Nature spéciale:

MessageSujet: Re: Une première rencontre inoubliable (PV Tina Mailey) : TERMINE   Ven 3 Fév - 23:56

La demoiselle avait vraiment l'air chamboulée par tout ça. En tout cas ses remerciements étaient sincères et cela lui donnait un coté assez irrésistible, qui ajouté à son physique augmentait son sex-appeal. Et voilà que maintenant le gros lourdeau précédemment cité recommençait son manège en insistant de nouveau auprès de celle-çi pour passer de bon moments au lit avec elle. Il paraît qu'en chassant le naturel, celui-çi revient au galop, mais se débarasser définitivement de la stupidité humaine semblait être une tâche beaucoup plus ardue. La jeune femme après avoir crié de stupeur se collait face à un mur, comme pour fuir cet homme qui, semblait avoir bu un coup de trop, ou qui avait pris la mauvaise habitude de ne plus maîtriser sa braguette au fil des années.
Encore un vieux crasseux qui incitait des jeunes filles vierges à perdre leur virginité avec lui sous couvert de les laisser tranquille après ça.
En tout cas, Davis qui avait quand même deux têtes de plus que l'homme en question s'était levé lui aussi, brandissant sa baguette en direction de l'individu sans scrupules. Et sans crier gare l'attrapa et le prit par le col avant de le jeter sur le coté.
La tension était palpable dans le pub, personne n'osait plus bouger, ni respirer.
L'homme jeté au sol avait maintenant les yeux injectés de sang, comme-çi s'était la première fois qu'on le remettait à sa place de cette manière.
Celui-çi observait avec une haine sans bornes le jeune homme plus grand et musclé que lui qui s'était interposé entre lui et sa proie.
Car pour ce genre d'obsédé, c'était bien que devait malheureusement représenter la douce jeune femme collée au mur avec frayeur à 2 m derrière lui.
Il était clair qu'il n'allait pas laisser ce genre d'individu abuser d'une jeune femme devant lui sans rien faire.


- Sais-tu qui je suis petit, je suis un membre de la coopération magique internationale, alors tu ferais mieux de te pousser de mon chemin.

- Oh, alors on laisse entrer de vieux pervers dans ce département ? Vous m'en direz tant, le chef de la police magique et la ministre seront sûrement enchantés de le savoir. En tout cas vous feriez-vous de reculer d'un ou deux pas avant que je ne vous appréhende. Sauf si vous êtes fan d'Askaban. Ppeut-être qu'une cellule avec vue sur la mer vous tenterez ?

- Allez gamin arrête de te vanter...

- Dois-je considérer cela comme une insulte à un haut fonctionnaire du ministère ? Je ne sais pas si vous lisez les journaux, mais si vous aviez regardé la page 5 de la gazette d'aujourd'hui. Vous verriez à qui vous avez affaire.

Quelques courageux osèrent tourner les pages de la gazette pour voir à quoi le sorcier faisait allusion, et bientôt plusieurs clients furent bouché bée. L'idiot lui n'avait rien vu, pointant assez gauchement sa baguette en direction de son homologue masculin plus jeune.
Mal lui en prit puisqu'il atterit bientôt de l'autre coté de la salle , sa baguette décrivant un arc de cercle avant de tomber aux pieds de Davis.
Il n'avait prit aucun peine de contenir la puissance de son sortilège de désarmement , il fallait bien une leçon exemplaire pour que ce type se souvienne de ce qu'il avait osé faire. Et avant qu'il ne se relève, un rayon rouge le touchait en pleine poitrine.


- Tom voulez-vous m'aider à mettre ce sinistre individu à la porte du pub ?

- Bien sûr monsieur...

Répondit le patron, une pointe d'admiration dans la voix. Ttout deux mirent l'homme du coté de la sortie du bar , coté sorcier. Mais le chef auror ne jugea pas encore bon d'annuler son sortilège. Mieux valait laisser ce type pitoyable à l'air frais pour qu'il dessoûle tranquillement sans pouvoir rien faire pendant quelques heures.
Davis quant-à-lui , se diriga vers l'inconnue, et en avançant doucement vers elle , l'aida à se remettre du choc du mieux qu'il le pouvait en l'accompagnant de nouveau vers leur table.


- C'est fini, vous pouvez vous calmer mademoiselle .
D'ailleurs comment vous appelez-vous ? Il faut dire qu'avec un sale type pareil, nous n'avons pas eu le temps de nous présenter.
Laissez-moi donc commencer, Davis Burningham, entièrement à votre disposition si vous en avez besoin.
Sauveur de demoiselles en détresse à ses heures perdues et accesoirement nouveau chef du quartier général des aurors.


Il fallait tout de même un peu d'humour pour contrecarrer l'aura sérieuse qui entourait une telle fonction.

-En tout cas je peux vous promettre que des mesures punitives seront prises contre cet homme, et puis avec cette baguette en main, il me sera facile de l'identifier. Il évitera désormais de vouloir opportuner de jeunes femmes innocentes telle que vous mademoiselle.

Ces mots réconforteraient peut-être sa voisine, du moins si elle n'était plus encore trop bouleversée pour les entendre.



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Tina Cuth
Professeur d'Histoire de la magie
avatar

Messages : 727
Date d'inscription : 26/01/2012
Age du personnage : 23 ans
Humeur : Amoureuse de Davis
Epouvantard : Davis disparu ou mort

Bourse en peau de Mok'
PM:
56/100  (56/100)
Nature spéciale:

MessageSujet: Re: Une première rencontre inoubliable (PV Tina Mailey) : TERMINE   Sam 4 Fév - 11:44

Tina, dans sa torpeur, n'avait plus trop conscience de ce qui se passait autour d'elle. Elle vit ou imagina peut-être, elle ne savait plus trop, vu qu'elle était comme dans un état second, que le jeune homme contre lequel elle avait buté quelques minutes plus tôt, prenait sa défense contre le malotru qui avait osé l'aborder une deuxième fois. Un échange verbal assez sec avait eu lieu entre les deux hommes mais Tina était incapable de dire ce qui avait été dit si on lui demandait...Elle était là, sans être là, abasourdie, désorientée, perdue, comme vidée d'elle-même, toujours contre le mur. Puis tout d'un coup, plus rien, le silence ou presque...Car quelqu'un parlait, Tina crut reconnaître la voix du jeune homme, l'autre semblait parti. Que s'était-il donc passé ? La jeune femme sentit qu'on l'aidait à se déplacer, à s'asseoir, probablement la chaise où elle était assise précédemment...

Puis encore cette voix qui lui disait quoi ? Elle ne savait pas trop, mais c'était pas la voix du malotru, mais celle de celui qui venait de lui sauver probablement la vie car Tina savait d'ores et déjà qu'elle ne supporterait pas une deuxième fois ce qui s'était passé quand elle avait 14 ans. Mais que disait donc ce jeune homme ? Elle l'écoutait sans l'écouter, elle était assise, en face de lui, sa BièreauBeurre à côté mais ayant à peine conscience de ce qui l'entourait. Quelques mots venaient ainsi aux oreilles de la jeune femme : sauveur, un prénom un nom que Tina ne retint pas, d'autres mots.

Comme dans un geste machinal, comme au ralenti, Tina prit ce qu'il lui restaiit de BièreauBeurre dans son verre et le but d'un coup. Cela sembla la faire revenir dans ce monde. Elle regarda le jeune homme dans les yeux.


- Merci ! Sans vous, je...je ne sais pas où je serais à cette heure-ci...Probablement en train de...

Elle s'arrêta de parler, le mot ne sortait pas de sa bouche, trop difficile à dire vu les circonstances.


- Bref, merci ! Je...Il me semble que vous vous êtes présenté mais je suis incapable de dire comment vous vous appelez, j'étais trop sous le choc encore quand vous l'avez fait...Là, ça va un peu mieux...Avoir bu un peu m'a fait du bien.

Tina s'exprimait de façon hésitante, non seulement à cause de sa timidité mais également aussi parce qu'elle était encore un peu sous le choc de tout cela mais elle allait cependant un peu mieux.

- Moi, je suis Tina Mailey...Ecrivaine pour les sorciers et les moldus.

La jeune femme ne savait comment elle allait pouvoir remercier encore plus le jeune homme, elle n'avait pour l'instant aucune idée pour cela, elle n'avait pas encore tous ses esprits mais elle se devait de faire quelque chose pour lui mais quoi ? Elle verrait bien quand elle irait mieux, en temps voulu. Là, pour le moment, elle était en tout cas assise, jambes croisées, et regardait ce jeune homme qui lui avait sauvé la vie. Elle commençait à se dire vraiment que tout compte fait, il n'était aucunement le genre de personnes qu'elle avait pensé au départ, du moins elle l'espérait. En tout cas, il n'en donnait pas l'air sinon au lieu de faire ce qu'il avait fait, il se serait mis du côté du malotru.

- Au fait, où est-il...passé l'autre ? Je...je n'ai pas tout suivi. Il ne va pas revenir, hein ?
Revenir en haut Aller en bas
Davis Burningham
Chef du Quartier Général des Aurors
avatar

Messages : 2127
Date d'inscription : 09/09/2009
Age du personnage : 28 ans
Humeur : En forme
Epouvantard : Tina blessée ou morte

Bourse en peau de Mok'
PM:
66/100  (66/100)
Nature spéciale:

MessageSujet: Re: Une première rencontre inoubliable (PV Tina Mailey) : TERMINE   Sam 4 Fév - 13:51

La demoiselle n'avait pas besoin d'en dire plus pour qu'il comprenne la fin de sa phrase.
Il imaginait facilement que ça n'aurait pas plu à la jeune femme de faire l'amour avec un pauvre type pareil. Enfin, du moins de subir les sévices corporels qu'il lui infligerait plus exactement, car Tina, puisque c'était son prénom, n'avait pas été enthousiaste pour passer la nuit avec un tel individu, et il était simple de comprendre pourquoi, vu la manière dont il respectait peu les femmes.
Progressivement, la demoiselle avait l'air de retrouver la parole lui donnant même son métier.
Ecrivaine, un bon boulot, peu de personnes étaient capables d'exprimaient des choses par l'écriture, et de former à l'aide d'expressions intelligibles des histoires plus ou moins complexes. Cependant, Davis avait un peu honte, il ne connaissait pas du tout le nom de la jeune femme.
Preuve manifeste qu'il n'avait jamais lu l'un de ses bouquins. Mais bon, après tout, il pouvait à tout moment rattraper ce petit manque dans sa culture.
Laissant sa voisine de table boire sa bièreaubeurre, il en fit de même en buvant une gorgée de son chocolat chaud.
Elle avait raison en tout cas, boire un petit coup avec modération pouvait permettre d'aller beaucoup mieux, en se changeant un peu les idées au passage.
Il souria d'un air sincère face à ce regain de sociabilité. Mais bientôt elle en revînt à se demander où était son "agresseur".
Le sorcier répondit donc simplement à sa question en s'essuyant la bouche, afin de chasser une éventuelle moustache en chocolat qui aurait pu se former au dessus de ses lèvres (imaginez un peu une telle beauté fatale toute hilare devant son preux chevalier se demandant pourquoi d'un coup il devenait invonlontairement aussi drôle, non ça ne serait vraiment pas sérieux, de la tenue avant toute chose s'il vous plaît).


- Oh , je dirais qu'il est allé faire un petit tour à l'air frais pour réfléchir sur sa mauvaise conduite .
En tout cas ne vous inquiétez pas, je pense qu'il aura compris qu'il ne faut plus vous approcher, sauf s'il désire de sévères ennuis avec la justice, et les aurors de ce pays. Même si ce n'est pas vraiment mon domaine de prédilection et que ça serait plus du ressort de la police magique en fait.
Mais pour une aussi jolie femme que vous, ça en vaut bien la peine, et puis vu qu'entre chef de quartier général on se cotoye pas mal, on finit pas sympathiser.
Donc ce n'est vraiment pas un problème pour règler le cas de ce bonhomme.
Mais c'est sûr qu'il ne reviendra pas poser un pied dans ce pub pour la soirée, vous avez ma parole Tina.


Promenade quelque peu forcée à l'extérieur vu que le sorcier en question ne bougeait plus.
Mais Tom avait quand même apporté une couverture à l'homme figé à l'extérieur et une bouillote pour qu'il ne meurt pas de froid avant d'avoir compris la leçon. Changer de sujet serait plus convenable pour continuer de discuter, voilà pourquoi Davis s'empressa de le faire, mais sur un ton tout aussi réconfortant et chaleureux envers la jeune femme qui le regardait.


- Ecrivaine . Un beau métier, j'espère que vous ne m'en voudrez pas trop si hélas je ne connais pas les livres que vous avez pu écrire.
Mais si vous me donnez quelques titres de vos ouvrages, je les lirais avec plaisir. J'admire l'imagination débordante des écrivains, autant moldus que sorciers puisque j'effectue parfois des missions dans les deux mondes, ce qui me permet d'enrichir ma bibliothèque quand je passes dans plusieurs librairies diverses.
Vous n'avez parfois pas la peur de la page blanche ? J'imagine qu'on doit vous mettre la pression quand vous devez terminer une première mouture de votre livre pour qu'on le publie ensuite à grande échelle non ?


Oui Davis était curieux d'en apprendre plus sur le travail de la jeune femme qu'il avait assise en face de lui.
Et puis c'était une manière comme une autre de mieux faire sa connaissance en la draguant assez finement. Pas comme un autre type qui se gelait en ce moment même dehors. Le grand brun en avait profité pour ranger la baguette du sorcier en question dans sa poche puisqu'il aurait le droit à une enquête sur les drôles de "pratiques" qu'il devait avoir l'habitude de pratiquer avec des jeunes femmes ayant le même âge environ que sa voisine, si ce n'était pas moins d'ailleurs.
En tout cas cet innomable crétin était arrivé à lui mettre les nerfs, et Davis se devait d'intervenir.
Il avait du mal à imaginer un tel être draguer sa cadette et la forcer à coucher avec lui pour s'amuser car il était tout seul , ou simplement parce qu'il avait envie de toucher la peau d'une femme plus jeune que celle de sa propre épouse qui ne devait plus trop l'attirer physiquement .


- Et ne me remerciez pas pour tout à l'heure... Il fallait bien que quelqu'un empêche ce type d'agir.

Puisqu'après tout personne d'autre n'avait pas bougé le petit doigt pour aider cette demoiselle en détresse.

- J'ai une soeur qui doit avoir à peu près le même âge que vous je penses... Et croyez-moi, même si je respecte sa vie privée, je la vois mal finir avec un vieil obsédé que celui que vous avez croisé, et puis je ne pouvais pas le laisser aller au bout de ses projets avec vous. Surtout si vous, vous n'étiez en rien attirée par ce genre de sombre personnage.

Il n'alla pas plus loin pour l'instant dans ses propos afin de ne pas gêner davantage la jeune femme qu'il regardait droit dans les yeux avec un regard assez complice.
C'était fou comme elle avait de beaux yeux quand même.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Tina Cuth
Professeur d'Histoire de la magie
avatar

Messages : 727
Date d'inscription : 26/01/2012
Age du personnage : 23 ans
Humeur : Amoureuse de Davis
Epouvantard : Davis disparu ou mort

Bourse en peau de Mok'
PM:
56/100  (56/100)
Nature spéciale:

MessageSujet: Re: Une première rencontre inoubliable (PV Tina Mailey) : TERMINE   Sam 4 Fév - 14:52

Tina se sentait désormais un peu mieux que précédemment. En quelques minutes, elle avait eu vraiment l'impression de se revoir une dizaine d'années auparavant, de revivre ce drame dans sa vie. Heureusement, celui qui venait de se présenter comme un Auror mais dont elle était incapable de se souvenir du prénom et du nom tellement elle avait été perturbée par tout cela, avait été là pour prendre sa défense et en plus, il la rassura sur le sort du prétentieux qui avait espéré l'espace d'un instant l'avoir dans son lit le soir même.

- Je...Cet individu m'a mis vraiment dans tous mes états...Je ne savais pas où me mettre, j'aurais voulu disparaître sous terre en le voyant agir ainsi, ne pas être là...Il m'a vraiment mis mal à l'aise, me faisant vraiment peur.


Tina avait quelque part envie d'en dire plus au jeune homme mais elle n'osait encore point, même si elle sentait que quelque part, elle pouvait lui faire confiance, mais le moment n'était pas encore venu.

- Au fait, je suis désolée mais tout à l'heure quand vous vous êtes présenté, je n'ai pas enregistré votre prénom ni votre nom. Votre métier, je l'avais pas enregistré non plus mais comme vous avez parlé de justice concernant l'autre type là et avec ce qui me revient en mémoire à l'instant de ce que vous m'avez dit, vous êtes Auror mais votre nom et votre prénom, aucune idée, je n'ai pas retenu.

L'Auror chercha ensuite à en savoir plus sur ce qu'écrivait la jeune femme, sur son métier, sur son ressenti dans son métier.

- Disons que j'écris surtout pour les enfants ou adolescents, un peu pour les adultes mais rarement. Et aussi bien pour les moldus que pour les sorciers. Soit des livres de contes, ce qui est d'ailleurs le cas le plus souvent et parfois, j'écris aussi des livres plus instructifs disons, des livres documentaires ou ce genre-là. Et en effet, j'ai parfois cette angoisse de la page blanche comme vous dites...Mais heureusement, une fois que quelques idées me viennent et que j'ai commencé à écrire les premiers mots, l'inspiration me vient en général assez facilement.

Tina avait envie elle aussi de connaître plus ce jeune homme qui en quelques minutes, venait de faire tant pour elle mais allait-elle oser lui poser les questions qu'elle avait en tête ?

- Heuuuu...Et vous, depuis combien de temps êtes-Vous Auror et chef de cette section-là ?

Tina le trouvait en tout cas de plus en plus sympathique, ce qui l'aidait à reprendre un peu plus confiance en elle, et également commencer petit à petit à avoir un peu confiance en lui. Il confia à la jeune femme qu'il avait une petite soeur à peu près de l'âge de Tina.

- Je suis sûre que vous devez aussi chercher à protéger votre petite soeur parfois, n'est-ce pas ? En ce qui me concerne, je...J'ai un petit frère de 5 ans de moins que moi...Moi, je...j'ai...23 ans.
Revenir en haut Aller en bas
Davis Burningham
Chef du Quartier Général des Aurors
avatar

Messages : 2127
Date d'inscription : 09/09/2009
Age du personnage : 28 ans
Humeur : En forme
Epouvantard : Tina blessée ou morte

Bourse en peau de Mok'
PM:
66/100  (66/100)
Nature spéciale:

MessageSujet: Re: Une première rencontre inoubliable (PV Tina Mailey) : TERMINE   Sam 4 Fév - 20:58

Oui, maintenant qu'il y repensait, Tina était mal à l'aise face à ce mauvais sorcier, voir presque recroquevillée sur elle-même, puisqu'elle semblait avoir oublié l'espace de quelques minutes l'environnement dans lequel elle était. La peur avait prit le contrôle de son corps, une sorte d'automatisme corporel. L'instinct de survie sûrement. Il était clair que même si le boss des aurors ne connaissait pas vraiment la jeune femme, il saisissait qu'elle avait du traverser des moments horribles dans sa vie, pour s'être comporté de cette manière face à la menace que représentait l'homme qui l'avait abordé de façon grossière. Elle avait même du revivre une seconde fois un instant traumatisant de sa vie. Du moins c'était ce que suggérait son comportement, puisqu'après tout elle devait aussi posséder une baguette magique comme lui et qu'elle aurait pû de manière légitime la pointer sur le trublion. Mais la belle blonde ne disait rien de vraiment instructif sur le sujet, sûrement encore un peu secouée par le moment pénible précédent. Elle restait assez silencieuse là-dessus. Mais il remarquait aussi que sa locutrice avait une nature très réservée.
Ce qui n'aidait en rien à se confier à lui immédiatement.
Cependant, comme elle répondait à certaines de ses questions concernant son métier et sa famille, il comprît quand même qu'elle était contente de pouvoir parler avec lui, même si elle ne lui parlait pas de la chose qui l'effrayait intensément.
Peut-être qu'avec le temps, elle oserait le lui confier. Car ça ne faisait pas un plis, il avait l'intention de revoir cette jeune femme par la suite.
On ne tombait pas tout les jours sur une demoiselle aussi sympathique et dépassant de loin la Vénus de Milo.
En tout cas il était dommage que la demoiselle écrive peu pour les adultes.
Mais bon en cherchant bien son nom dans les rayons des librairies sorcières aussi bien que moldues, l'ex-serpentard devrait bien arriver à mettre la main sur un ou deux livres rédigées par elle. Elle lui avait en effet donné l'envie de découvrir son style d'écriture.
En plus elle lui apprit qu'elle avait un petit frère plus jeune qu'elle, et qu'elle avait 23 ans.
Sarah était donc plus vieille que Tina, à cette idée, il eut un sourire assez large naissant sur ses lèvres et la question de sa voisine sur sa petite soeur le fit rire.
Il s'agissait d'ailleurs d'un rire assez nerveux dont Davis expliqua la cause.


- Si vous saviez combien de fois je lui ai fais des sermons... Mais bon, même en cherchant à la protéger, elle est une grand fille et si je recommençais à lui faire la morale, elle serait bien capable de me faire tomber par terre et de me faire une clé de bras pour prouver qu'elle peut se défendre toute seule. Parfois, elle à un vrai caractère d'hypogriffe. Elle est donc âgée d'un an de plus que vous alors.
De vous à moi, ne lui répétez jamais, je n'ai pas envie d'être prématurément enterré vivant dans mon propre jardin d'accord ?


Dit-il en rigolant de plus belle. Vraiment cette rencontre fortuite entre lui et Tina était assez merveilleuse. Il était même enchanté que la jeune sorcière lui redemande son identité, comme quoi elle s'intéressait autant à lui, que lui à elle. Il se présenta donc de nouveau avec enthousiasme. D'autant plus qu'elle voulait en savoir plus sur sa haute fonction au ministère. On ne pouvait pas résister longtemps au sourire d'une jeune femme aussi sexy après tout.
Surtout quand elle s'adressait à vous avec un certain calme retrouvé par votre seule présence.


- C'est tout à fait naturel que vous n'ayez pas bien entendu mon nom et mon prénom tout à l'heure. Et puis je ne vous en voudrez pas pour un oubli aussi petit. Laissez-moi donc vous dire qui je suis encore une fois. Je m'appele Davis Burningham , et je suis chef du quartier général des aurors depuis peu de temps. Ca fait 8 ans que je suis auror, du coup j'ai une certaine expérience dans ce métier.
J'ai appris en étant sur le terrain, mais aussi en allant à l'université Dumbledore pour compléter mon parcours professionel.


Ce genre d'initiative était toujours apprécié des supérieurs, et puis il était important de le faire pour soi-même afin d'appréhender une profession dans différents angles qu'on ne pouvait pas voir en restant à remplir des papiers dans son bureau ou en courant derrière des mangemorts en fuite toute la sainte journée. Comme Davis était loin d'aimer se vanter, il posa une question à Tina un peu plus personnelle.

- Excusez-moi si vous jamais vous me trouvez trop curieux... Mais tout à l'heure, vous aviez l'air vraiment angoissée... Est-ce que cela vient d'un événement assez traumatisant pour vous ?

Il se doutait que la réponse serait certainement oui, mais Davis voulait entendre cette confirmation dans ce cas. Pour le reste, il laissait à la demoiselle le choix de lui dire plus tard ou pas cette horrible vérité. Ensuite il posa une question qui n'avait vraiment rien à voir avec la première.

- Sinon êtes-vous célibataire ? Ne m'en veuillez pas si je vous le demande, car une demoiselle aussi belle que vous mériterait d'avoir un petit ami.

Un simple constat qu'il faisait plus qu'une véritable proposition. De toute façon après ce qui s'était passé, Davis était sûr et certains que la demoiselle ne voudrait pas encore tout de suite d'un tel lien avec lui. Voilà pourquoi il ne songeait pas à cela en interrogeant un peu Tina.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Tina Cuth
Professeur d'Histoire de la magie
avatar

Messages : 727
Date d'inscription : 26/01/2012
Age du personnage : 23 ans
Humeur : Amoureuse de Davis
Epouvantard : Davis disparu ou mort

Bourse en peau de Mok'
PM:
56/100  (56/100)
Nature spéciale:

MessageSujet: Re: Une première rencontre inoubliable (PV Tina Mailey) : TERMINE   Dim 5 Fév - 10:39

Tina retrouva un peu le sourire en entendant Davis dire qu'il lui était arrivé assez souvent de faire des sermons à sa petite soeur, ce qui était normal en tant que garçon et en plus en tant qu'Auror de chercher à protéger sa petite soeur. Mais il est vrai que maintenant que celle-ci était adulte, elle ne devait plus vouloir que son grand frère la surprotège. Autant elle devait à peu près supporter cela quand elle était gamine, mais peut-être plus maintenant qu'elle n'était plus une enfant.

- Ha oui je vois en effet. Ca n'a pas dû être facile pour elle de supporter votre protection.

Prenant conscience après avoir dit cela que ses paroles pouvaient être mal interprétées vu ce que le jeune homme avait fait pour Tina, la jeune femme se mit à rougir et décida de se reprendre, de compléter ce qu'elle venait de dire.

- Heuuu...Pardon, je veux dire qu'elle... Heu...qu'elle devait parfois penser qu'elle pouvait très bien se débrouiller toute seule,... même si quelque part, avoir un grand frère qui la protégeait devait la ravir... Elle...devait se sentir en sécurité ainsi à mon avis.

Tina pensait "Comme moi tout à l'heure !" Mais elle n'allait certainement pas oser le dire cela. En tout cas, elle avait bien conscience que sans le jeune homme, il en aurait été fait d'elle. Un peu troublée par ce qu'elle venait de dire à l'Auror, Tina préféra parler un peu plus de son frère pour se donner une contenance.

- Mon frère a quant à lui un caractère plutôt très indépendant. Je ne dirais pas vieux loup solitaire mais presque. Il a quitté l'école Poudlard il y a juste quelques mois, en juin dernier. Il va rentrer à l'Université Dumbledore là. A ma connaissance, je ne sais pas quel métier il veut faire mais je suis sûre qu'il arrivera à ses fins. Il était à Gryffondor et moi à Poufsouffle.

Et Davis, dans quelle Maison était-il au fait ?

- Et...vous ? Heuuuu serait-il indiscret de vous demander dans quelle Maison vous étiez à Poudlard ?

Tina rougit un peu d'avoir osé demander cela au jeune homme.
C'est alors que la jeune femme se mit à songer à quelque chose. Davis Burningham...Où donc avait-elle bien pu entendre ce nom ? Ca lui disait quelque chose, elle en était certaine. Mais d'où et de quand surtout ? C'était tout récemment en plus ! Mince alors ! Elle n'aimait pas quand elle ne se rappelait pas ainsi de quelque chose dont elle avait besoin. Et tout d'un coup, ce fut le retour de la mémoire, ce qui fit un peu sursauter Tina sur sa chaise et dire un peu plus fort qu'auparavant :


- Ha !! J'y suis !

Puis s'apercevant qu'elle avait parlé un peu plus fort :

- Oups, heuuu... je... Je... vous prie de m'excuser. Elle mit la main sur sa bouche et sentit un peu de rougeur monter à ses joues. Mais...Heuuu...Quelque chose m'est revenu en tête. Votre...nom, ce n'était pas la première fois que j'en entends parler. Je l'ai lu ce matin même dans la gazette avant de partir de chez moi. Je suis désolée de...de pas m'en être rappelé avant...

Tina baissa les yeux, un peu confuse de cet oubli. C'est alors que Davis lui demanda si elle était célibataire. Sur le moment, Tina se demanda de quel droit il pouvait bien lui demander cela et dans quel but mais le jeune homme avait heureusement précisé parce que selon lui, une jeune femme aussi belle qu'elle devait avoir un petit ami.

- Merci...merci du compliment !

Elle rougit.

- Non ! Je n'ai pas de petit ami...Je...

Elle avait failli dire qu'elle n'en désirait pas pour le moment, qu'elle ne pouvait pas en avoir mais ce n'était pas encore le moment. Elle arrêta donc sa phrase après le "Je".

- Et vous ? Puis-je me...heuuu... me permettre de vous retourner la question ?
Revenir en haut Aller en bas
Davis Burningham
Chef du Quartier Général des Aurors
avatar

Messages : 2127
Date d'inscription : 09/09/2009
Age du personnage : 28 ans
Humeur : En forme
Epouvantard : Tina blessée ou morte

Bourse en peau de Mok'
PM:
66/100  (66/100)
Nature spéciale:

MessageSujet: Re: Une première rencontre inoubliable (PV Tina Mailey) : TERMINE   Dim 5 Fév - 14:18

Tina avait un assez bon raisonnement. On voyait bien qu'en tant qu'aînée de la famille Mailey, celle-ci avait dû à de nombreuses reprises vouloir aussi protéger son petit frère de potentiels dangers extérieurs. Même si physiquement Davis était bien plus musclé qu'elle et que dans des bagarres, un gabarit comme le sien était indispensables. Il arrivait même à séparer deux aurors se sentant à la gorge quand ils ne se supportaient pas quand lui même était encore un bleu, alors des gamins embêtant sa cadette vous pensez bien qu'il n'y avait pas de comparaison possible entre les deux.
Mais c'était la réalité de la vie, les cadets grandissaient rapidement et s'émancipaient très vite du carquois familial, et notamment de l'influence de leurs grands frères ou grandes soeurs. On ne pouvait pas aller à l'encontre de la nature non plus.
Sarah aimait quand même que ses deux grands frères s'occupent d'elle. Les jumeaux ayant quand même des caractères très opposés.
Néanmoins Davis avait autre chose à faire qu'à tergiverser sur le comportement de Bryan. Lui aussi était un grand garçon et menait sa vie comme il l'entendait. Et si Tina avait du mal à caractèriser son propre frère de "vieux loup solitaire", cela collait assez bien à la peau de son reflet gémélaire.
La situation en devenait assez comique, sans que bien entendu sa voisine n'est cherchée à ce qu'elle le soit.
L'auror sortit bientôt de ses pensées, pour se concentrer sur les paroles de la demoiselle.
Gryffondor et Poufsouffle étaient deux bonnes maisons de Poudlard. En tout cas, elles avaient une bien meilleur réputation que la sienne qui était Serpentars. Les rouges et ors étaient souvent considérés comme leurs rivaux pour leur courage et leur hardiesse, tandis que les jaunes et noirs étaient délaissés dans un coin du château, en disant que les jeunes sorciers qui y allaient étaient forcément des cancres.
Des rumeurs qui étaient assez fausses puisque le choixpeau avait annoncé à plusieurs reprises que la principale caractèristique de cette maison correspondait à la loyauté, et à la persévérance des disciples d'Helga dans le domaine scolaire.
Tina avait dû faire face à de nombreuses moqueries de la part des serpentards.
Il comprenait donc aisément que la jeune femme puisse les détester au plus haut point. Ce qui jouerait en défaveur de son voisin, qui lui n'avait rien en commun, (mise à part une certaine spontanéité intellectuelle pour inverser une situation) avec tout ses fanatiques attirés par la magie noire.


- J'étais à Serpentard...

Il avait dit ça comme un aveu lourd de conséquence, avant de se reprendre face à Tina et en lui souriant d'un air encore plus chaleureux qu'auparavant.

- Mais je ne partageais pas leur point de vue, vous savez les guerres entre maisons, leur éducation de sang-pur, et toutes les inepties qu'ils sortent concernant les moldus, les cracmols etc... Et disons qu'en plus comme ma plus chère ambition n'était pas de devenir mangemort, j'étais déjà naturellement en opposition avec la majorité de leurs idées. Et puis en plus je suis un sorcier de sang-mêlé, du coup vous voyez, pour eux, je suis déjà quelqu'un de ne pas trop fréquentable.

Déclara t-il avec un grand sourire, car il n'avait pas honte d'être un serpentard spécial. Les mentalités évolueraient aussi dans cette maison un jour vu que de toute façon il restait de moins en moins de familles de sorciers de sang-purs au Royaume-Uni, mais aussi dans le monde.
Quelques minutes plus tard, Davis fut agréablement surpris que finalement Tina se souvienne de lui. Il fallait dire qu'on l'avait remarqué comme étant le plus jeune chef du quartier général des aurors existant. Tina sembla confuse de cet oubli, mais Davis ne lui en tenait pas rigeur de toute façon.


- Ca ne fait rien, on peut tout oublier des choses. Nous ne sommes pas des machines après tout, mais de simples êtres vivants, même si je vous l'accorde on est quand même mieux loti que nos amis moldu en matière de magie et en espèrance de vie.

Il fallait dire que les sorciers devenaient plus facilement centenaires que leur contemporains moldus qui eux arrivaient avec plus de peine à cet page vénérable. En général, les sorciers vivaient 20 ans de plus que des humains plus ordinaires.
Bien évidemment, cela se produisait souvent en période de paix, puisqu'en période de troubles, cette espèrance de vie développée se trouvait fortement réduite.
Le seul métier d'auror pouvait coûter la vie à nombre de jeunes gens qui mourraient souvent sous la barre des 25 ans.
Donc même si Davis était jeune, il pouvait se considérer en quelque sorte comme un vieux loup de mer dans un océan d'idéologie et de principes magiques.
En attendant les mots qu'il avait dit à l'encontre de la jeune femme sur sa beauté et sa gentilesse ne l'avaient pas laissé de marbre , son visage rosissait de nouveau ce qui amusa le beau brun.
Tina était quelqu'un d'assez naturel et amical, en plus d'être doté d'un physique de rêve devant lequel beaucoup d'hommes auraient pu ramper à ses pieds. Mais la miss n'avait rien d'une jeune femme collectionant les hommes comme de nombreux services en porcelaine.
Il l'imaginait plus attendant l'homme qui lui correspondrait totalement, en étant assez prévenant et patient avec elle.
Deux qualités qu'avaient Davis, ce qui le plaçait à la tête de liste d'autres prétendants.
Il fut heureux d'entendre que Tina était célibataire, tout comme lui, puisqu'il n'avait pas encore trouvé la perle rare.


- Oh, moi non plus je n'ai personne dans ma vie. Mais je ne compte pas rester seul toute ma vie. Pour l'instant avec le travail, je n'ai pas eu le temps de rencontrer mon âme soeur voilà tout.

Plus il regardait le visage somptueux de Tina, et plus il lui semblait familier.

- Excusez-moi, mais on ne serait pas déjà croisé à Pourdlard justement ? J'ai 28 ans, et si je compte bien, j'ai pu vous voir quand j'étais en 6ème et 7ème année là-bas. Mais c'est normal que vous ne vous en souveniez peut-être plus après tout, à l'époque vous deviez avoir seulement 11 puis ensuite 12 ans.

Son chocolat, lui était bien moins chaud qu'avant.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Tina Cuth
Professeur d'Histoire de la magie
avatar

Messages : 727
Date d'inscription : 26/01/2012
Age du personnage : 23 ans
Humeur : Amoureuse de Davis
Epouvantard : Davis disparu ou mort

Bourse en peau de Mok'
PM:
56/100  (56/100)
Nature spéciale:

MessageSujet: Re: Une première rencontre inoubliable (PV Tina Mailey) : TERMINE   Dim 5 Fév - 22:25

Durant quelques minutes, Tina put voir que Davis avait l'air pensif. Cela devait être dû à la conversation que tous deux avaient depuis tout à l'heure et la jeune femme ne risquait aucunement de se montrer indiscrète en demandant pourquoi le jeune homme avait l'air aussi songeur. Ce n'était pas son style du tout et puis elle était trop timide pour cela en plus. Elle faisait partie de ce genre de personnes qui s'intéressait aux autres, qui écoutaient ce qu'on lui disait et cela attentivement mais qui, si on ne lui disait rien, n'allait pas au-devant des questions par curiosité, du moins pas sur les choses qui pouvaient paraître personnelles. Car bien sûr, si elle osait demander par exemple des questions du genre "Dans quelle Maison étiez-vous à Poudlard ?", cela n'est aucunement indiscret ni personnel.

Ainsi, donc Davis était à Serpentard avant ? Quand il avait dit ça, sur le moment, ça étonna Tina car elle n'aurait jamais pensé qu'il fut à Serpentard, vu le caractère qu'il semblait avoir. En effet, beaucoup parmi les Serpentard étaient intolérants, manipulateurs, parfois méchants. Et d'ailleurs, en effet, Davis expliqua pourquoi il s'était retrouvé à Serpentard mais qu'il ne partageait aucunement leurs idées, du moins la majorité de celles-ci.
Et après avoir parlé de cela, le jeune homme se mit à sourire et Tina, qui était maintenant beaucoup mieux que précédemment émotionnellement, trouva ce sourire magnifique.
Mais que pouvait-il donc arriver à la jeune femme tout d'un coup de trouver un sourire magnifique ? Pourquoi donc ? Certes, Davis lui avait sauvé la vie, enfin d'une certaine manière, et il y avait un bon feeling entre eux deux. Mais il était très rare que la jeune femme se sente aussi à l'aise et aussi rapidement avec quelqu'un de la gent masculine, mais elle se demandait tout de même pourquoi elle trouvait ce sourire ravissant. Constatant cela, ça la troubla bien sûr, et elle en rougit sûrement d'ailleurs. Mais Davis, même s'il percevait ce trouble comme il avait dû percevoir les suivants, n'allait pas en déceler la véritable cause.


- Oui c'est exact, comme vous dites, nous ne sommes pas des machines mais bel et bien des humains, même si nous avons quelque chose en plus que les moldus : nos pouvoirs magiques.

Là, pendant un bref instant, Davis sembla encore mener une réflexion intérireure, ce que Tina appréciait assez. Car les moulins à parole, ceux qui n'arrêtaient pas de parler sans arrêt, ceux qui baratinaient autant qu'ils le pouvaient, elle avait vite tendance à en être lassée en général.
Puis l'Auror reprit la parole en disant que lui aussi était célibataire et qu'il comptait bien un jour trouver l'âme soeur.


- En ce qui me concerne, je...je ne sais pas si je trouverai un jour l'âme soeur... Je ne sais pas si cela sera possible...

Tina se tut, ne souhaitant pas en dire plus pour le moment, ne préférant pas le faire. Si un jour, elle devait se confier à Davis, ça viendrait en temps voulu.

C'est alors que Tina se sentit regardée par le jeune homme assez intensément l'espace d'un instant, ce qui la fit rougir à nouveau et il reprit la parole en disant que tous deux avaient dû s'apercevoir à Poudlard quand Tina avait 11 et 12 ans.

- Oui, votre visage me dit vaguement quelque chose à moi aussi, maintenant que j'y songe et bien sûr, outre le fait que vous êtes paru dans la dernière Gazette du Sorcier. Mais ça remonte à mes tout début à Poudlard en effet. Mais je...je ne pense pas que nous ayions eu souvent l'occasion de nous parler durant ces deux années, n'est-ce pas ?

La jeune femme sourit au jeune homme, elle aimait décidément bien être en sa compagnie mais elle se dit tout d'un coup qu'elle le retardait peut-être, qu'il avait d'autres choses à faire que de papoter avec elle.

- Mais heuuuuuu, j'y songe, je...heuuuu je vous empêche peut-être de faire ce que vous avez à faire, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Davis Burningham
Chef du Quartier Général des Aurors
avatar

Messages : 2127
Date d'inscription : 09/09/2009
Age du personnage : 28 ans
Humeur : En forme
Epouvantard : Tina blessée ou morte

Bourse en peau de Mok'
PM:
66/100  (66/100)
Nature spéciale:

MessageSujet: Re: Une première rencontre inoubliable (PV Tina Mailey) : TERMINE   Lun 6 Fév - 19:59

User de sa baguette magique pour régler les petits riens de la vie de tout les jours était bien pratique, aucun sorcier ne pouvait nier que ce fin morceau de bois tant familier n'était pas une aide dans leur existence. Et puis cela permettait d'introduire toujours plus de magie dans sa propre maison non ? Le propre de cet outil étant comme vous le savez de canaliser l'énergie de son possesseur.
En tout cas, le fait qu'une femme aussi remarquable que Tina lui dise qu'elle ne pourrait peut-être pas trouver son âme soeur l'étonna au plus haut point, à tel point que cela le tira de ses pensées solitaires sur les baguettes magiques.
De toute façon, avec le magnétisme que dégageait innocement la belle, l'homme de haute taille ne pouvez pas rester éternellement silencieux, bien qu'il aimait beaucoup la contempler. Mais qu'elle doute de ses propres capacités à trouver le potentiel élu de son coeur mettait un peu le sorcier mal à l'aise. Quel était donc ce secret si gênant pour qu'il la destabilise à ce point ?
Mais pour l'instant l'auror ne pouvait rien faire de bien utile pour aider la demoiselle à se libérer d'un poids qu'elle n'avait même pas encore évoqué avec lui. Il fallait qu'ils se connaissent certainement davantage pour qu'elle puisse se confier à lui sans aucune crainte.
Et là sans le vouloir, la main de Davis effleura celle de Tina.
N'allait pas croire qu'il l'avait fait exprès, cela était en fait le produit d'une bousculade contre sa chaise d'un client trop volumineux pour passer sans heurts. La peau de Tina était plus douce que la sienne, bien que d'eux deux c'était lui qui dégageait le plus de chaleur corporelle en cet instant. Ne sachant pas trop quoi dire à cet événement imprévu, le jeune homme brun s'excusa quand même.
Il n'avait pas du tout envie de voir filer la femme qui correspondait peut-être à l'idée qu'il se faisait de la demoiselle idéale.


- Je suis désolé pour ça.. Si ça vous à paru désagréable, je comprendrais.

Bien que ça ne l'était pas pour lui, mais il se garda bien de le dire. Parfois des paroles dîtes trop tôt pouvait rompre une alchimie naissante entre deux personnes, et Davis préférait que leur relation soit plus solide pour tenter peut-être une approche plus affective.
Il laissait le charme de Tina opérait sur lui en écoutant ce qu'elle lui disait. Comme il était plutôt bon élève, Davis avait parfois du temps libre pour se promener dans le château, mais bien évidemment il fréquentait avant tout les gens de son âge, comme tout adolescent qui se respecte. Il n'avait donc pas du parler beaucoup de fois avec la jeune fille qu'était Tina à l'époque où il était encore élève à Poudlard.
Et alors qu'il s'apprêtait à lui répondre, ses yeux furent attirés par le reflet d'un objet qui lui était apparu comme anodin auparavant (normal à regarder le joli minois et le physique quasi divin de sa voisine de table aussi), mais qui prenait tout son sens maintenant.
Avança sa main vers Tina, il posa doucement ses doigts sur son médaillon, et s'approcha pour voir s'il s'agissait bien de ce qu'il pensait.
La forme ovoïdale, l'extérieur assez simple avec le prénom de Tina écrit en rubis... Oui il ne pouvait pas y avoir d'erreur possible !
Certes Davis n'avait pas tilté avant, omnibulé par la magnifique vision de la jeune femme assise devant lui, mais il ne pensait pas que la Tina qui était là, avait pû être celle qu'il avait aidé un jour.
Petite fille qui était en pleurs dans les couloirs du château et à laquelle personne ne faisait attention pour l'aider à retrouver ce bijou auquel elle tenait tant(il devait s'agir d'un cadeau des membres de sa famille au vu de sa forme) à part quelques collègues de sa maison.
Et c'est ainsi que le serpentard assistant à la scène avait décidé d'y mettre du sien pour dégoter la fameux objet perdu, un simple sortilège d'attraction lui avait permis de mettre la main dessus sans aucune difficulté.
Mais vu que les élèves de seconde année ne pouvait pas utiliser un tel sortilège, il était normal que les autres pouffys n'avaient pas eu la même chance que lui pour le retrouver.
Quelle joie il avait vu alors se dessiner sur le visage qu'était cette version de Tina en plus jeune, et qui lui souriait de tout ses dents, bien qu'elle avait encore du mal à cacher ses larmes. Au moins elle était tombé sur son sauveur ce jour-là, tout comme aujourd'hui.
Se reculant Davis doucement , l'auror attendit quelques secondes avant de parler pour expliquer son geste.


- Peut-être n'avons nous pas discuté trop de fois, mais en attendant c'est moi qui vous ait retrouvé votre médaillon il y a de ça bien des années. J'ignorais juste que je parlais à une séduisante jeune femme qu'est devenue la petite d'autrefois depuis lors.

Le monde était vraiment petit. Davis arrivait à peine à y croire. Il n'avait pas envie de rentrer chez lui encore, et puis vu que personne ne l'attendait à la maison, il avait tout son temps pour discuter avec une connaissance qu'il venait juste de retrouver.

- Non, ne vous en faites pas... J'ai fini mon travail pour la soirée. Dites-moi, on pourrait se tutoyer ? Il faut dire que vu qu'on s'est déjà rencontré depuis des années, le vouvoyement n'est plus tellement utile tu ne crois pas ?

Lui n'avait pas honte de s'en servir, puisque déjà quand il avait rendu service à la jeune poufsouffle qu'il avait croisé quand il était encore un serpentard, il l'avait déjà tutoyé. Elle par contre aurait certainement plus de mal à être aussi détendu que lui en cet instant.
Certaines jeunes femmes ne tombaient jamais sur leur chevalier servant, alors que penser pour une jeune femme pour laquelle le jeune homme été intervenu déjà deux fois.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Tina Cuth
Professeur d'Histoire de la magie
avatar

Messages : 727
Date d'inscription : 26/01/2012
Age du personnage : 23 ans
Humeur : Amoureuse de Davis
Epouvantard : Davis disparu ou mort

Bourse en peau de Mok'
PM:
56/100  (56/100)
Nature spéciale:

MessageSujet: Re: Une première rencontre inoubliable (PV Tina Mailey) : TERMINE   Lun 6 Fév - 23:00

Tina était dans ses pensées, elle se repassait ce qu'elle venait de vivre y a quelques minutes dans sa tête et ce à quoi elle avait certainement échappé. Cela faisait un peu de temps que les deux jeunes gens ne parlaient pas mais guère de temps et de plus, ce n'était aucunement un silence lourd, un silence pesant, mais au contraire, plutôt un silence empli de complicité. Davis semblait en tout cas assez songeur, tout comme la jeune femme.

Et subitement, il brisa le silence, après que quelque chose de bref et de soudain se soit passé. Quelqu'un venait en effet de bousculer légèrement la chaise sur laquelle était Davis pour s'asseoir sur la chaise de la table voisine de celle qu'occupait Tina et l'Auror et comme c'était une personne un peu corpulente, cela fit bouger la chaise du jeune homme et du coup, Davis en toucha la main de la jeune femme, apparemment involontairement, vu ce que Tina venait de voir et vu ce que Davis dit ensuite. Il s'excusa en effet de ce qu'il venait de faire et dit que si ça lui avait paru désagréable, qu'il le comprendrait tout à fait.

Non ! Tina avait même apprécié d'une certaine façon, elle ne pouvait se le nier mais elle s'en retrouvait maintenant grandement intimidée, troublée et de nouveau un peu apeurée de ce contact furtif.


- Non ! Non Je...Heuuuuuuu

Et voilà que la jeune femme se remettait à parler de façon hésitante et à rougir, elle le savait qu'elle devait être écarlate, même si elle se voyait pas.

C'est alors que le jeune homme sembla regarder quelque chose sur la jeune femme, quelque chose dirigé vers son cou et en cela se confirma en effet peut de temps après quand Davis s'empara dans ses doigts, mais sans tirer, du médaillon que portait la jeune femme autour du coup depuis de nombreuses années et l'Auror se mit alors à lui débiter quelque chose qu'elle seule connaissait, qu'elle avait un jour perdu son médaillon et qu'elle l'avait cherché partout dans Poudlard alors qu'elle avait 11-12 ans. Et quelqu'un l'avait aidé à le retrouver alors qu'elle était en pleurs. Et ainsi, cette personne qui l'avait aidé à retrouver ce médaillon auquel Tina tenait tant était Davis et se trouvait présentement en face d'elle et venait encore de lui sauver la vie, du moins de lui venir en aide ?

Le monde était décidément bien petit, parfois !
Alors que Tina était encore troublée par cette main qu'avait posée Davis sur la sienne, alors que le souvenir qu'il venait de faire ressurgir avec ce médaillon la troublait encore un peu plus, Davis lui proposa que tous deux se tutoient désormais vu qu'en fait, ils se connaissaient depuis pas mal de temps déjà.


- Heuuuuuuu je sais pas, si vous...tu veux.

Tina avait baissé les yeux pour cacher son trouble mais elle les releva et tâcha de faire en sorte de regarder le jeune homme dans les yeux.

- Ainsi, c'était donc...vous...Heuuuuuu pardon toi...qui m'as aidé à retrouver mon médaillon alors que...que j'avais 11-12 ans environ ? Mer...Merci !

Pour qui allait-il donc la prendre à parler de façon aussi hésitante ? Pour une imbécile sûrement ! Pourquoi donc se mettait-elle ainsi dans cet état dès qu'elle se trouvait en présence de quelqu'un qu'elle connaissait pas, et qui plus est, un homme ? C'était plus fort qu'elle, certes mais bon !
Revenir en haut Aller en bas
Davis Burningham
Chef du Quartier Général des Aurors
avatar

Messages : 2127
Date d'inscription : 09/09/2009
Age du personnage : 28 ans
Humeur : En forme
Epouvantard : Tina blessée ou morte

Bourse en peau de Mok'
PM:
66/100  (66/100)
Nature spéciale:

MessageSujet: Re: Une première rencontre inoubliable (PV Tina Mailey) : TERMINE   Mar 7 Fév - 19:47

Tina était quasiment aussi rouge qu'une pivoine. Etre aussi belle et aussi timide à la fois n'était pas pour déplaire à Davis, bien au contraire, elle l'attirait de plus en plus fortement. A croire qu'ils étaient tombé l'un sur l'autre selon le hasard.
En tout cas, la vie ne pouvait pas lui réserver une aussi somptueuse surprise.
Au moins, elle était sincère dans ses réactions, une attitude qui plaisait au jeune sorcier puisque nombre de jeunes femmes essayaient d'ordinaire de camoufler leur coté sadique derrière un masque de gentilesse.
Il était également vrai que le gentleman espèrait quand même que l'ex-poufsouffle pourrait mieux se relaxer en sa présence par la suite, car elle était aussi assez stressée face à lui. Vue que sa carrure était plûtot impressionante et qu'il était assez bel homme, Davis comprenait aisément que la demoiselle puisse perdre ses moyens en le regardant. Seulement si la jeune femme espèrait mieux le connaître un jour, il fallait absolument qu'elle puisse être moins intimidée par lui. Sans quoi se serait dur qu'ils deviennent plus proches.
Cela plaisait quand même à Mr Burningham de savoir que Tina lui était reconnaissante, et même doublement reconnaissante, de l'avoir aidé à retrouver son médaillon.
Et puis sans cette intervention passée de la part de Davis, ni l'un, ni l'autre n'auraient pû se parler avec plus de facilité.
Une sorte de complicité commençait à les lier au fil du temps qui passait. C'était en tout cas la sensation qu'avait Davis de son coté.
Comme son chocolat était moins chaud, le jeune homme en profita pour terminer son chocolat chaud, ne se rendant pas compte qu'il exposait son nez à un quelconque reste de mousse cacaotée sur un coin de la tasse.
Et même en s'essuyant encore la bouche, le chef des aurors ne vit pas qu'il avait une tâche de chocolat sur le bout du nez.


- Il n'y a pas de quoi Tina, et puis qui t'aurais aidé si je ne l'avais pas fait à cette époque ? En tout cas, c'est bien que ça se soit passé, sinon nous ne serions pas là pour parler de ce souvenir commun tout les deux.

Mais Davis avait du mal à comprendre pourquoi Tina pouffait de rire en face de lui.
Avait-il dit ou fait quelque chose de drôle de manière invonlontaire ? Il fallut bien quelques bonnes minutes à la demoiselle pour qu'elle retrouve son calme et lui explique de manière intelligible l'objet de sa rigolade. Alors comme ça il avait du chocolat sur le coin du nez ?
Il avait servi de clown sans le vouloir mais bon, tant que ça avait amusé quelque peu la sorcière qui le regardait en ce moment même.
C'est là qu'il eut une idée... Tina avait l'air d'avoir un peu peur des hommes en général, pouvait-elle prendre sur elle pendant quelques minutes, histoire de pouvoir l'aider à lui enlever ce qu'il avait en bout de nez ?
Il aurait pu certes très bien se débrouiller pour essuyer cela, mais cela aurait nécessité des explications préciser de la demoiselle quand à la position exacte de la tâche de chocolat sur son pif. Et cela pouvait être assez gênant quand on la loupait plusieurs fois de manière imprécise. Raison ou prétexte de plus pour que cette fois se soit la jeune femme qui lui vienne en aider.


- Tu pourrais m'aider à l'enlever s'il te plaît ?

Oui parce que quand même, rire c'était bien, mais agir était quand même plus utile dans cette situation. Et puis cela pourrait aider Tina à se décoincer un peu vis à vis de lui. Il n'était pas un étranger pour elle finalement. Elle n'avait donc pas de craintes à avoir le concernant.
N'était-il pas un jeune homme bien élevé après tout ? Tina n'avait donc pas de vraies raisons d'avoir peur de lui rendre ce service.
D'autant plus que ça ferait un nouvel instant à partager tout les deux. Un moment agréable. Du moins il l'était pour lui, l'était-il aussi pour Tina ? Certes, ce genre de demande n'était pas très adulte, mais parfois il fallait bien retomber en adolescence non ?
Et puis si Tina avait eu le même âge que lui, ils auraient eu des journées plus divertissantes ensemble à Poudlard.
Il était temps de rattraper un peu le temps perdu qu'ils n'avaient pas eu depuis des années pour mieux se connaître bien avant ce jour-là.





_________________
Revenir en haut Aller en bas
Tina Cuth
Professeur d'Histoire de la magie
avatar

Messages : 727
Date d'inscription : 26/01/2012
Age du personnage : 23 ans
Humeur : Amoureuse de Davis
Epouvantard : Davis disparu ou mort

Bourse en peau de Mok'
PM:
56/100  (56/100)
Nature spéciale:

MessageSujet: Re: Une première rencontre inoubliable (PV Tina Mailey) : TERMINE   Mer 8 Fév - 9:28

(hj : désolée, j'étais trop crevée pour te répondre hier soir, suis partie aussitôt après avoir fini la fiche de Gaby)

Quelque part, la jeune fille se sentait de plus en plus attirée par Davis qui en plus, lui était venu en aide à deux reprises, une fois quand elle était une gamine et puis aujourd'hui. Quelque chose les unissait tous les deux, quelque chose de fort vu ce que Davis avait fait pour elle. Mais voilà, entre les 11-12 ans de Tina et ses 23 ans d'aujourd'hui, un grand gouffre dans la vie de la jeune fille, un gouffre qui l'avait fait se renfermer en partie sur elle-même, qui lui faisait ne pas avoir confiance en la gent masculine, quelque chose qui l'empêchait quelque part d'être uniquement la petite fille timide qu'elle avait été avant, car maintenant en plus de cette timidité, il y avait ce mal-être gravé en elle, mal être qui n'allait pas partir de si tôt vu ce qu'il s'était passé.

Davis reprit cependant quelques instants plus tard la parole en revenant un peu sur ce qui les unissait tous deux justement, par le fait qu'il avait aidé une petite fille en pleurs à retrouver son médaillon.

C'est alors que Tina se mit à pouffer de rire et qu'elle arriva à lui dire que c'était parce qu'il avait un peu de chocolat du lait qu'il avait bu sur son nez. Et là, Davis déstabilisa complètement la jeune femme en lui proposant d'enlever elle-même le chocolat. Tina regarda alors très timident le jeune homme, elle baissa les yeux et ne sait comment, elle trouva le courage de prendre une serviette de table en papier, d'approcher sa main tenant la serviette du nez de Davis, et elle se mit à essuyer le nez de celui-ci, avec des gestes très délicats, complètement intimidée cependant.

Elle se mit à espérer qu'elle allait bel et bien enlever la tâche sur le nez de Davis et non pas l'étaler encore plus. Estimant qu'elle avait fini, elle retira la serviette et regarda le résultat. Elle vit alors qu'elle tremblait. Avait-elle tremblé également en faisant ce qu'elle venait de faire ? Fort possible ! Elle se sentait toute chose, toute bizarre...Elle avait quelque part comme une envie en elle de se retrouver dans les bras de Davis, mais son passé la faisait fuir, la déstabilisait et la faisait se dire que non, qu'il ne fallait pas, que cela allait passer.


Présentement, après avoir essuyé le nez de Davis qui ne comportait plus de trace de chocolat, la jeune femme, outre le fait qu'elle était intimidée, regardait Davis avec attention, détaillant ses traits qu'elle trouvait de plus en plus séduisant, mais de cela, elle allait s'abstenir de le lui dire, n'osant jamais le faire, du moins pas tant qu'elle aurait pris assez d'assurance en elle pour le lui dire.

- Voilà, je...C'est fait ! Et heuuuu...Désolée d'avoir éclaté de rire en voyant votre tâche sur...sur le nez...Mais ça a été plus fort que moi !
Revenir en haut Aller en bas
Davis Burningham
Chef du Quartier Général des Aurors
avatar

Messages : 2127
Date d'inscription : 09/09/2009
Age du personnage : 28 ans
Humeur : En forme
Epouvantard : Tina blessée ou morte

Bourse en peau de Mok'
PM:
66/100  (66/100)
Nature spéciale:

MessageSujet: Re: Une première rencontre inoubliable (PV Tina Mailey) : TERMINE   Mer 8 Fév - 18:05

C'était quelque peu rassurant de voir que Tina faisait attention à lui enlever cette tâche sur le nez avec précaution, signe qu'elle faisait attention au physique du jeune homme, peut-être avait-elle peur de l'abîmer en frottant trop fort ?
Non Davis présentait plûtot que les tremblements de l'ancienne poufsouffle pouvait plus être en rapport avec le fait de le toucher.
Son corps prouvait qu'elle avait peur, pourtant l'ex-serpy ne s'était montré en rien hostile avec la demoiselle.
Etait-il donc possible qu'elle ait connu de grandes mésaventures avec le sexe masculin ?
Il était vrai que si jamais la pauvre était déjà tombée entre les mains de vieux pervers comme celui qui l'avait dragué tout à l'heure, elle avait de quoi redouter en effet les hommes qu'elle rencontrait.
Avait-elle été battue dans son enfance, ou par un ex-petit ami trop envahissant ?
Croyant qu'elle aurait pu le tromper avec d'autres hommes et qui l'aurait frappé au moindre prétexte, ou quand il trouvait qu'elle attirait trop l'oeil d'autres hommes autour d'elle ? En tout cas, l'auror avait du mal à imaginer une jeune femme paraissant honnête comme elle trahissant un potentiel conjoint. Comme elle était une bonne personne, Davis avait décidé de lui accorder sa confiance.
D'autant plus qu'elle l'honora en luttant contre son angoisse pour le rendre plus présentable.
Ce qui prouvait qu'elle était capable de faire des efforts pour les gens qu'elle appréciait.
Davis lui en fut reconnaissant, et en sortant sa baguette fit disparaître l'empreinte de chocolat sur la serviette.
Avec un sourire en coin, il s'adressa avec elle d'un ton assez joyeux.


- Merci beaucoup, Tina, je n'aurais pas l'air d'être un crétin ne sachant pas boire son chocolat chaud correctement. Crois-moi quand on à des subordonnés, il vaut mieux paraître impeccable devant eux, histoire que ton autorité ne soit pas directement sappée par un petit incident du même genre. Tu viens donc de m'aider grandement, même si tu n'en à pas forcément conscience.

Bon ce n'était pas non plus comme si Tina l'avait protégée en mission, ou si elle lui avait évité de se faire écraser par une automobile en traversant la route en le plaquant au sol, mais vu qu'il fallait réconforter un peu la miss, Davis était prêt à tout pour lui rendre son sourire resplendissant. En revanche, il avait remarqué que Tina le vouvoyait de nouveau. Ce qui n'était pas très pratique pour se rapprocher un peu plus l'un de l'autre. En outre si Tina avait d'autant peur des contacts humains qu'elle pouvait avoir avec autrui.
Même si Davis devait le reconnaître pour ne pas se mentir totalement, là, il avait envie de passer avant les autres pour le coup.
Si seulement la jeune femme avait eu plus confiance en elle.


- Mais tu devrais vraiment ne plus me vouvoyer... Nous n'avons quand même pas beaucoup d'années d'écart. Et puis je ne suis pas encore un trentenaire. Je tiens encore à fêter mes trente ans dans deux ans seulement.

Le sorcier se promettait intérieurement de l'aider tout en passant des moments inoubliables avec elle. Il avait vraiment envie de voir s'il pouvait se passer quelque chose de sérieux entre eux plus que d'être de simples amis.
Il ne fallait pas se voiler la face quand l'évidence vous frappez aux yeux.
Tina était le genre de fille que le jeune homme aimait, et peut-être même la fille qui lui correspondrait, à condition qu'elle devienne quand même moins timide avec lui. Vu comment les événements se déroulaient, cela avait l'air de fonctionner.
Alors pourquoi ne pas forcer la chance une fois supplémentaire ?
Tina était une jeune sorcière qui semblait être bien dans sa tête et son corps, et lui était un jeune poli et bien élevé en plus d'être attirant. Ils étaient forcément faits pour s'entendre !
Voilà pourquoi la voix de l'homme aux cheveux bruns n'avait pas d'hésitation dans sa voix quand il demanda le chose suivante.


- J'aimerais t'emmener dîner en ville, est-ce que tu serais libre cette semaine ? Du moins si tu acceptes mon invitation... J'espère ne pas te gêner en te posant cette question. Mais on pourrait davantage apprendre à mieux se connaître en passant une bonne soirée toi et moi, dans un lieu bien plus discret.

Davis avait prononcé les dernier mots en s'avançant vers Tina pour lui murmurer ces quelques mots à l'oreille.
Le pub de Tom était propre et bien tenu, mais la clientèle n'était pas tout le temps très fréquentable, et un restaurant serait bien plus tranquille pour que les deux jeunes gens puissent parler plus amplement de leur passé sans être dérangés par un soulard en mal d'une demoiselle avec qui passer la nuit parce qu'il ne supportait plus son épouse ou que son désir s'éteignait progressivement à la vue du corps vieillissant de sa compagne, et qui du coup se jeterait sur toutes les petites jeunes qui passait à sa portée.
L'imbécile de tout à l'heure avait suffisament choqué Tina pour sa fin de journée. Et pour développer une relation plus romantique avec miss Mailey, un endroit plus propice était préférable. Attendant la réponse de sa voisine, Davis oser croire qu'elle ne s'étoufferait pas en buvant le reste de son verre de bièreaubeurre après cette demande légitime. Il n'avait pas honte de l'inviter dans un endroit chic puisque Tina méritait d'être heureuse, et quoi de mieux de l'être au bras d'un homme charmant, et qui semble toute devait lui plaire.
C'était en tout cas ce que pensait Davis puisque Tina ne lui avait pas donné de raisons prouvant que c'était le contraire.


(HJ : Ca ne fait rien je m'en étais douté)


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Tina Cuth
Professeur d'Histoire de la magie
avatar

Messages : 727
Date d'inscription : 26/01/2012
Age du personnage : 23 ans
Humeur : Amoureuse de Davis
Epouvantard : Davis disparu ou mort

Bourse en peau de Mok'
PM:
56/100  (56/100)
Nature spéciale:

MessageSujet: Re: Une première rencontre inoubliable (PV Tina Mailey) : TERMINE   Mer 8 Fév - 20:12

- De rien !

Dans un premier temps, ce fut la seule chose que dit la jeune femme à l'Auror quand il la remercia d'avoir fait ce qu'elle venait de faire, c'est à dire d'essuyer le bout du nez du jeune homme.

- En effet, tu as raison, il vaut mieux être je pense le plus impeccable possible quand on a un poste assez haut placé.

Quelques minutes plus tard à peine, Davis fit remarquer à la jeune femme qu'elle avait recommencé à le vouvoyer précédemment, ce qui avait été involontaire de la part de l'ancienne Poufsouffle.

- Ha bon ? Je ne m'étais même pas aperçue que je t'avais à nouveau vouvoyé. Le vous était revenu tout seul, comme ça, d'un coup., je ne sais pas pourquoi. J'ai...j'ai toujours eu du mal à tutoyer quelqu'un les premiers temps en fait.

Tina baissa les yeux, un peu intimidée encore une fois.
C'est alors qu'elle sentit Davis se rapprocher d'elle et lui faire une proposition, à voix un peu plus basse que leur échange précédent. En effet, le jeune homme proposait à la jeune femme de l'inviter au restaurant un soir de la semaine. Tina qui venait juste avant de boire la dernière gorgée de BièreauBeurre de son verre, faillit la recracher sous l'effet de la surprise mais heureusement, ce ne fut pas le cas. Il lui fallut cependant quelques secondes pour reprendre ses esprits et arriver à retrouver la parole, timidement.


- Je...heuuuuuuu oui, je suis heuuuuuuu...Je suis libre tous les soirs de la semaine...Mais toi, tu travailles, enfin moi aussi, je...je travaille mais à domicile donc moins contraignant que toi donc si un jour te convient mieux qu'un autre, pas de soucis.

Tina baissa les yeux après avoir dit cela. Elle était très intimidée par la proposition mais avait quelque part très envie de connaître plus le jeune homme, elle devait bien se l'avouer.
Tina avait envie de donner sa chance au jeune homme, non pas pour qu'il devienne son petit ami, la jeune femme en était très loin d'être là avec Davis mais simplement pour lui faire confiance, pour se confier à lui. Très peu de personnes étaient au courant de ce qui lui était arrivé et quelque chose lui disait qu'elle pouvait lui faire confiance. Cela viendrait certainement dans la conversation entre eux deux lors de cette fameuse invitation au restaurant que lui proposait Davis à l'instant.
Revenir en haut Aller en bas
Davis Burningham
Chef du Quartier Général des Aurors
avatar

Messages : 2127
Date d'inscription : 09/09/2009
Age du personnage : 28 ans
Humeur : En forme
Epouvantard : Tina blessée ou morte

Bourse en peau de Mok'
PM:
66/100  (66/100)
Nature spéciale:

MessageSujet: Re: Une première rencontre inoubliable (PV Tina Mailey) : TERMINE   Jeu 9 Fév - 21:43

Davis était heureux de constater que son travail comptait aussi pour Tina. Il n'aurait pu l'expliquer, mais cette compréhension de la part de la demoiselle faisait qu'il était impossible de lui résister. Même quelqu'un ayant un coeur de pierre aurait fondu de bonheur face à elle.
La miss était la personne coup de coeur de l'auror qui ne pouvait l'imaginer seulement comme une simple connaissance, ou quelqu'un qu'il rencontrerait à l'occasion dans la rue en faisant ses courses. La demoiselle l'avait marqué par son inégalable bonté.
Mais il était tout de même assez inquiet quand à la réponse qu'elle lui donnerait vis à vis de son invitation au restaurant.
Non seulement parce qu'elle était tout à fait en droit de refuser, et cela signifierait également qu'il ne l'attirait peut-être pas physiquement, ni moralement. Secrètement il voulait qu'elle le considère plus que comme un simple confident.
Cela faisait des années que Davis n'était pas sortie avec une femme, mais il avait la sensation que Tina pouvait devenir assez importante dans sa vie. Du moins si elle le désirait.
Après tout, il y avait quelques étapes indispensables de bases pour qu'un homme et une femme se connaissent plus intimement.
L'auror était quand même satisfait de cette rencontre malgré ce que pourrait dire sa voisine après cela.
Il resta quand même silencieux au cas où Tina refuserait de le revoir.
Pour l'instant elle était encore trop surprise par sa question, et la pauvre toussota quelques minutes avant de retrouver le contrôle totale de ses cordes vocales. Jolie voix qu'elle possédait en outre, il aurait donc était dommage qu'elle devienne tout à coup aphone alors que le jeune homme attendait qu'elle lui dise si oui ou non elle était tentée par une telle sortie.
Il ne pût cacher un grand sourire qui s'étira sur son visage quand elle accepta le dîner.
Le tout était maintenant de trouver un jour de libre pour organiser cela.
Cherchant dans sa mémoire quels jours ce dernier avait de libre , il refléchit durant plusieurs minutes. Enfin il donna ces jours de repos tant attendu.


- Je suis très honoré que tu acceptes de dîner avec moi. Je suis libre mercredi, samedi et dimanche cette semaine. Quel jour t'irais le mieux ? Je ne voudrais pas non plus te déranger pendant que tu rédigerais pendant une soirée l'un des contes qui serait sorti récemment de ton imagination.

Les enfants avaient besoin de telles histoire pour apprendre à grandir et à se forger une personnalité propre. Le métier de Tina était donc assez important puisqu'il faisait travailler l'imaginations des petits sorciers très tôt. Il ne voulait pas les priver de leur auteur préféré, mais ne voulait pas non plus qu'elle l'oublie s'ils ne se revoyaient pas assez souvent.
Regardant sa montre, Davis commençait à voir qu'il était assez tard, mais avec ce qu'il était arrivé précédemment à Tina, il préférait lui servir d'escorte personelle puisqu'elle avait déjà terminé son verre de bièreaubeurre.


- Si tu veux je peux te raccompagner, je ne serais pas inquiet comme ça avec ce qu'il s'est passé avec l'autre obsédé de tout à l'heure.
En attendant c'est moi qui règle les consommations si tu le veux bien aussi.


De toute façon Tina ne pouvait pas refuser car le sorcier s'était déjà levé pour demander la note à Tom. Malicieux notre homme de bonne taille ? Et comment !!! Mais c'était une qualité dont Davis était fier. Il aurait été un vrai goujat de laisser la demoiselle payer son verre après une situation l'ayant effrayée peu de temps avant.
Il s'adressa à voix basse au patron du bar pendant qu'il lui donnait quelques mornillles.


- Psst , vous pourrez rompre le sortilège de stupéfixion une fois que nous serons partis. Cela devrait avoir passablement calmé notre monsieur trop entreprenant avec cette chère demoiselle.

- Pas de soucis monsieur.

- Merci beaucoup.

Ouvrant la porte du chaudron baveur coté moldu après indication de la direction à prendre d'après la sorcière pour aller chez elle.
Davis la raccompagna par transplanage en lui proposant son bras (en prenant soin de ne pas se faire repérer par des moldus trop curieux), histoire qu'elle puisse se tenir à lui sans crainte pendant la téléportation. Lui baisant la main en effleurant juste ses doigts de ses lèvres, le jeune dit au revoir à la jeune femme tout en lui assurant qu'il lui écrirait pour la prévenir de leur rendez-vous.


- Bonne nuit à toi , jolie demoiselle .

Dit-il avant de la voir tranquillement rentrer chez elle et de repartir comme il venait d'arriver, dans un léger mouvement d'air circulaire , sa silhouette emportée dans un dernier rayon de soleil avant que la nuit ne s'empare des ruelles de Londres , les cloches de Big Ben accompagnant son départ.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Tina Cuth
Professeur d'Histoire de la magie
avatar

Messages : 727
Date d'inscription : 26/01/2012
Age du personnage : 23 ans
Humeur : Amoureuse de Davis
Epouvantard : Davis disparu ou mort

Bourse en peau de Mok'
PM:
56/100  (56/100)
Nature spéciale:

MessageSujet: Re: Une première rencontre inoubliable (PV Tina Mailey) : TERMINE   Ven 10 Fév - 10:09

Tina était contente d'avoir fait la connaissance de ce jeune homme, qu'elle allait en plus revoir prochainement puisqu'ils allaient bientôt manger au restaurant ensemble. Quelque chose lui disait au fond d'elle de foncer, de se laisser aller, de faire confiance à Davis, que vu ce qu'il avait fait pour elle, il devait être vraiment gentil et non pas chercher à abuser d'elle, ni à la tromper. Mais la pauvre jeune femme avait tellement perdu confiance en la gent masculine, elle s'était tellement fait avoir par des hommes en plus de celui qui avait largement abusé d'elle quand elle avait 14 ans, c'est à dire il y a environ 10 ans, que maintenant, cela était très difficile pour elle. Certes, pour ne pas avoir confiance dans les autres, elle manquait aussi de confiance en elle, cela était certain. La jeune fille ne connaissait pas d'autres personnes à part elle qui avait subi ce qu'elle avait subi, ce qu'elle ne souhaitait d'ailleurs à personne. Si elle avait connu d'autres personnes ayant vécu ce genre d'expérience, si on pouvait appeler cela une expérience -c'était plutôt un traumatisme en fait-, elle aurait pu en parler, échanger des idées, s'en remettre peut-être plus facilement mais non. En plus, avec sa timidité, cela n'aidait pas Tina à en parler. Bien sûr, il existait des genres de club chez les moldus ou des associations comme ils disaient plutôt, des associations en tout genre, notamment sur les personnes qui avaient été victimes de viol, mais voilà encore une fois, Tina n'osait aucunement se rendre dans ce genre d'endroits, ce qui fait que parfois, elle ressassait ses pensées moroses seule et en faisait même parfois encore des cauchemars durant la nuit.

- Ca...ca me fait plaisir de dîner aussi avec toi, et je...je te remercie grandement de ton invitation.

Tina regarda alors le jeune homme franchement dans les yeux et lui sourit. Elle le trouvait vraiment séduisant mais n'osait pas le lui dire. Ce n'était pas encore le moment, elle avait encore peur quelque part.

- Pour le jour, c'est comme tu veux, samedi me conviendrait bien. Et même si je suis en pleine écriture de récit, cela ne me dérange guère car parfois, quand je suis depuis plusieurs heures dans un récit, sortir un peu me change les idées, tu sais ! C'est d'ailleurs le besoin de sortir alors que j'étais en train d'écrire qui m'a fait sortir un peu aujourd'hui et te rencontrer, ce que je...


Tina baissa la tête, intimidée puis dans un souffle, à voix plus basse, la tête toujours baissée, elle reprit sa phrase :

- Ce que je ne regrette pas.

C'était sorti tout seul, elle avait réussi à le dire elle ne savait pas comment. Elle espérait seulement l'avoir dit d'une voix suffisamment audible pour Davis.

Davis se proposa alors de payer la consommation de Tina et se leva pour le faire avant qu'elle ait eu le temps de dire si elle était d'accord ou pas, ce qui la fit sourire.

- Merci !

Puis il lui dit également que vu ce qu'il venait de se passer, il la raccompagnait chez elle et dit au barman, qu'après leur départ, il pourrait enlever le sortilège de stupéfixion lancé auparavant sur celui qui avait voulu draguer la jeune femme.
Tous deux, Davis et Tina, sortirent donc du bar, Davis lui proposa de tenir son bras et avant que Tina se soit aperçu de quoi que ce soit, tous deux transplanèrent. Une fois devant chez elle, Davis baisa la main de la jeune fille, lui souhaita une bonne nuit et il partit.


- Bonne nuit Davis, merci !

Mais un peu à côté de la plaque, émue par ce doux baiser sur sa main, Tina s'aperçut trop tard que quand elle avait dit cette phrase, Davis était en fait déjà parti.

*"Mince !"*

Elle rentra chez elle, se mit en tenue pour la nuit et se coucha. Elle venait de passer une magnifique journée, cela allait peut-être l'empêcher de faire des cauchemars.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une première rencontre inoubliable (PV Tina Mailey) : TERMINE   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une première rencontre inoubliable (PV Tina Mailey) : TERMINE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Première Pub de la campagne d'obama ou Le rêve américain
» TINA CANICHE CLAIRE 12 ANS URGENT EN BOX (LILLE 59)
» La première ronde est terminé!
» Première mission
» [Salle à manger]Petit diner entre amis [TERMINE]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Hors Poudlard :: La Grande Bretagne :: Chemin de Traverse :: Chaudron Baveur-