AccueilFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [HOT]Un dîner en tête à tête presque parfait (PV Tina Mailey) : TERMINE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Davis Burningham
Chef du Quartier Général des Aurors
avatar

Messages : 2127
Date d'inscription : 09/09/2009
Age du personnage : 28 ans
Humeur : En forme
Epouvantard : Tina blessée ou morte

Bourse en peau de Mok'
PM:
66/100  (66/100)
Nature spéciale:

MessageSujet: [HOT]Un dîner en tête à tête presque parfait (PV Tina Mailey) : TERMINE   Ven 10 Fév - 13:00

Il était bientôt 20 heures, et tout en gentleman qu'il était, Davis était venu en avance pour chercher Tina, afin de l'emmener manger dans un restaurant assez bien classé du centre ville. Habillé d'un smoking noir, avec une magnifique cravate allant de paire avec sa veste , ainsi que son pantalon sombre, le sorcier portait aussi des mocassins dans le même ton. Il avait prit une bonne douche avant le rendez-vous et en avait également profité pour se plaque un peu plus les cheveux en arrière avec du gel.
Ce soir, il fallait avoir plus de tenue. Il ne pouvait décemment pas laisser ses cheveux bruns en bataille faire la loi une nouvelle fois. Bien qu'élegament vétû, le sorcier avait un peu le trac.
Comme quoi on pouvait faire la chasse aux mangemorts (bien qu'ils n'en restaient plus trop à l'heure actuelle) en angoissant bien plus pour un rendez-vous galant. Il espérait qu'il plairait encore plus à la demoiselle qu'il avait invité dans ce costume. En général, Davis s'habillait comme les jeunes moldus de son âge, mais pour les grandes occasions, il aimait à passer de beaux atours. Il lui semblait qu'il avait fait bonne impression à Tina la dernière fois, tout comme elle l'avait fait face à lui.
Il aimait ce genre de femme gentille, timide, douce, compréhensivs et attentive aux propos qu'on formulait en leur présence.
En outre la beauté de Miss Mailey était suffisante pour avoir fait chavirer son coeur.
Palpitant qui battait à tout rompre tant l'attente de quelques minutes se transformait en une attente de dix siècles tout à coup.
Mais vu la joie qu'on pouvait lire sur le visage de la belle blonde avec néanmoins un peu de réserve pendant que son visage virait au rose, il la voyait mal les mettre en retard pour le dîner.
Il était vrai que les femmes mettait souvent un temps fou à se maquiller, à s'habiller, à essayer différentes tenues pour voir qu'elle était la meilleure pour aller à l'extérieur en mettant leurs plus belles courbes en valeurs. Ces étapes étaient nécessaires pour qu'elles puissent séduire leurs partenaires masculins avec plus d'habileté. Mais vue que Tina était loin d'avoir confiance en elle, elle avait dû, et enfin l'auror espèrait le croire, s'y prendre plus en avance pour choisir sa tenue. Pour le maquillage, il la trouvait déjà resplandissante, mais bon après tout si elle tenait tant à en mettre, ce ne serait certainement pas pour lui déplaire. Enfin bon, Davis craignait aussi d'avoir effrayé la jeune femme en lui envoyant un bouquet de rose par hiboux. Peut-être qu'elle avait peur de descendre maintenant... Cependant l'homme s'inquiétait pour rien, puisque quelques minutes plus tard, Tina sortit enfin de chez elle, effaçant au passage le moindre de ses doutes, car elle était magnifiquement bien habillée pour les circonstances.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Tina Cuth
Professeur d'Histoire de la magie
avatar

Messages : 727
Date d'inscription : 26/01/2012
Age du personnage : 23 ans
Humeur : Amoureuse de Davis
Epouvantard : Davis disparu ou mort

Bourse en peau de Mok'
PM:
56/100  (56/100)
Nature spéciale:

MessageSujet: Re: [HOT]Un dîner en tête à tête presque parfait (PV Tina Mailey) : TERMINE   Ven 10 Fév - 13:41

La semaine la séparant de son premier rendez-vous avec Davis depuis cette première rencontre hasardeuse avec le jeune homme avait assez vite passée, enfin oui et non en fait car Tina s'avérait être impatiente de le retrouver, même si elle n'osait se l'avouer au fond d'elle-même Il avait tardé à Tina que ce jour J du rendez-vous au restaurant arrive même si elle avait peur de ne pas être à la hauteur de la situation.

Quelques jours plus tôt, en tout cas, Davis avait envoyé un hibou à la jeune femme pour fixer l'heure du rendez-vous, il n'y avait aucune indication de lieu, Davis voulait probablement lui faire la surprise en ce qui concernait cela.

Ce fameux samedi matin, en se levant après avoir assez mal dormi, Tina se leva, prit son petit déjeuner tranquillement puis pour passer le temps, elle se dit ensuite qu'elle avait un peu écrire mais il lui fut impossible de se concentrer sur ses récits. Elle avait tout autre chose en tête : le rendez-vous de ce soir et Davis. Elle entreprit alors de faire son ménage à la façon moldue, ce qui l'occuperait pas mal. L'heure finit heureusement par tourner, il fut bientôt 18 h. Tina se rendit alors sous la douche, y fit sa toilette complète puis se poudra un peu le visage, pas trop non plus. Ce n'était pas son genre de se maquiller excessivement. Une fois cela fait, elle se mit du vernis à ongles sur les ongles des mains. Elle allait passer sa robe, il était environ 19 h quand un hibou pénétra par la fenêtre de la cuisine qui était ouverte et vint se poser dans la salle de bain où était encore la jeune femme. Le hibou amenait un bouquet de roses avec un petit mot que Tina lut. C'était de Davis, une délicate petite attention de sa part qui fit rougir la jeune femme.


Elle retrouva ses esprits et mit sa tenue de soirée après avoir mis ses dessous :


Par dessus sa robe, elle mit un petit gilet avec manches assorti à sa tenue. Elle espérait plaire ainsi à Davis, on était encore au mois de septembre, il faisait bon, elle pouvait donc encore se permettre d'avoir une tenue assez légère.


Il était 19h45. Il restait ses chaussures à mettre, des escarpins dorés. Elle le fit, elle était fin prête, elle sortit donc de chez elle, prenant bien soin de fermer sa porte à clé. Hé oui, Tina habitant chez les moldus, elle se devait de fermer la porte comme eux le faisaient sinon elle serait passée pour une extra-terrestre auprès de son voisin de palier. Voisin qu'elle croisa d'ailleurs car il sortait de chez lui en même temps. Il était très gentil, même si tous deux ne se connaissaient pas plus que cela. Il lui fit des compliments sur sa tenue, ce qui fit rougir la jeune femme mais elle réussit à le remercier. Mais elle ne pouvait rester, elle fila après avoir dit au revoir et rejoignit Davis dans la rue.


Davis qui était habillé d'un smoking avec une cravate, un Davis ravissant, bien coiffé, beau comme un Dieu. Le revoir fit battre plus fort le coeur de la jeune fille, qui intimidée, le rejoignit. Une envie subite qu'il la prenne dans ses bras s'empara de la jeune fille mais elle n'osait point y aller d'elle-même. Elle ne dit rien à ce sujet et se contenta de dire un :

- Bonjour Davis, je suis contente de te revoir !

Elle venait de s'exprimer un peu timidement, comme très souvent mais là peut-être encore plus, avec la pensée et l'envie qu'elle venait d'avoir.
Revenir en haut Aller en bas
Davis Burningham
Chef du Quartier Général des Aurors
avatar

Messages : 2127
Date d'inscription : 09/09/2009
Age du personnage : 28 ans
Humeur : En forme
Epouvantard : Tina blessée ou morte

Bourse en peau de Mok'
PM:
66/100  (66/100)
Nature spéciale:

MessageSujet: Re: [HOT]Un dîner en tête à tête presque parfait (PV Tina Mailey) : TERMINE   Ven 10 Fév - 14:42

Tina était à tomber par terre dans cette robe rose moulant parfaitement ses formes et qui dans sa partie basse recouvrant les cuisses de la demoiselle virait à une couleur orangée/jaune . Un léger décolleté permettait à Davis d'entrevoir légèrement la poitrine de celle-ci, chose que bien sûr le sorcier ne précisa pas à la jeune femme blonde.
Cela faisait parti de la séduction, et parfois il y avait des choses à ne pas dire à son hôtesse pour ne pas la gêner.
Et puis cette soirée serait sûrement mémorable, raison de plus pour garder le secret concernant ce détail. Il n'était pas encore temps de le dire à Tina voilà tout. Il fallut quand même quelques secondes avant que les yeux marrons du jeune homme ne se détache de cette vue dont la plaisir était inégalable. Il souria largement quand elle lui rendit ses salutations en le tutoyant. Signe manisfeste qu'elle s'était déjà rapprochée de lui de manière amicale, tout en lui accordant du crédit. On ne choisit pas d'être proche d'une personne dont on ne respecte pas l'opinion ou qui nous serait insupportable de toute façon.
Faisant la bise à la jeune femme, histoire d'empourprer encore plus le visage de celle-ci que d'habitude, Davis la complimenta (en ne sachant pas que quelqu'un l'avait déjà fait avant lui) sur sa tenue. Tina était vraiment belle à croquer dans cette robe !
S'il l'ex-poufsouffle avait eu son âge, ou que lui-même était dans la même année qu'elle à Poudlard, il lui aurait sûrement demandé de sortir avec elle, car elle était vraiment une femme géniale en plus d'être bien faite physiquement parlant.
On aurait dit une princesse vivant dans un royaume où les gens étaient plus modernes, et à laquelle chaque tenue aussi banale soit-elle, lui allait comme un gant. Une vrai reine de beauté, le concours et les parlotes en moins concernant hypocritement la paix dans le monde et tout le tsointsoin nécessaire pour avoir une couronne de miss truc ou machin sur le crâne.
La demoiselle qu'il avait sous son regard était bien plus naturelle, et si une miss nationale il devait y avoir en Angleterre pour représenter leur nation, Tina pouvait tout de suite postuler pour avoir la place. D'autant plus qu'avec une baguette en main, et une intelligence bien plus développée que des jeunes femmes trop jeunes pour être exposées au média, Tina pourrait réellement changer le monde.


- Tu es encore plus somptueuse ce soir Tina. Tu es vraiment irrésitible dans cette robe. Elle te va vraiment à ravir.

Oui c'était bien le mot, à ravir, pour mieux l'enlever elle tellement l'éclat de son sourire et de ses prunelles était beau.
D'ailleurs s'il était écouté, il l'aurait serré dans ses bras, pour la câliner sans cesse. On était bien loin de l'image du chef auror combattant courageusement tout ceux qui ne respectaient pas la loi des sorciers en bravant tout les dangers. Pour le coup, Davis était pour l'instant aussi peu combattif qu'un ours en peluche dans les bras d'une gentille petite fille. Bien entendu, il avait déjà rangé sa baguette dans l'une de ses poches , puisqu'il avait usé d'un sortilège d'extension pour ranger plusieurs objets assez grands dedans sans que ça ne se voit.
Donc s'il y avait un problème, Davis était près à se servir de sa baguette pour protéger la vie de son invitée.
Mais il n'y avait aucune raison pour que cela arrive, puisque dans un restaurant, il arrivait assez peu d'événements catastrophiques quand même. Tendant sa main à celle de Tina, le sorcier attendit qu'elle la prenne pour pouvoir transplaner.


- Prête à partir mademoiselle ?

Il visualisait l'endroit vers lequel apparaître très précisément, avec concentration et détermination. Il n'était pas temps de se désartibuler maladroitement face à la vue d'une femme surpassant la beauté de toutes les légendaires déesses antiques confondues.
Cependant si Tina ne voulait pas lui prendre la main, elle pouvait s'accrocher à son bras comme solution de rechange. Il n'attendait que son aval pour pouvoir l'emmener avec lui vers la destination que lui seul connaissait, tenant absolument à surprendre la jeune femme pour ce début de soirée. Bientôt un plop sonore se fit entendre, le "couple" avait disparu d'une rue pour réapparaître dans une autre qui paraissait en mauvaise état. Davis ne fit pas attention aux éventuelles réactions d'étonnement de la jeune femme, l'emmenant ensuite dans une rue bien plus propre et mieux tenue, où divers restaurants s'alignaient. Ils arrivèrent bientôt près du plus beau d'entre-eux, assez lumineux, avec des colonades en marbre à l'entrée et qui portait comme nom L'Italiano Vero.
Quoi de plus romantique qu'un tel restaurant où un orchestre jouait de la musique classique pendant que les clients dînaient tranquillement.
Davis alla à la réception, et on les amena rapidement à leur table, réservé depuis quelques jours déjà.
Comme le grand brun tenait particulièrement à ce que cette soirée soit réussie, il avait réservé leurs places le lendemain de sa rencontre avec la jeune sorcière. Sur la table avec une belle nappe rouge , se trouvait un petit vase en verre avec des capucines dedans.
Une chandelle l'accompagnait, puisqu'à une certaine heure de la soirée, les lumières étaient tamisés pour laisser les tourteraux exprimer leur flamme réciproque par un ou plusieurs baisers.


- Est-ce que ça te plaît Tina ?

Demanda t-il d'un ton chaleureux, tandis que la salle était chauffée pour que les clients puissent manger à leur aise sans grelotter de froid si d'éventuelles coups de vents avaient lieu au dehors.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Tina Cuth
Professeur d'Histoire de la magie
avatar

Messages : 727
Date d'inscription : 26/01/2012
Age du personnage : 23 ans
Humeur : Amoureuse de Davis
Epouvantard : Davis disparu ou mort

Bourse en peau de Mok'
PM:
56/100  (56/100)
Nature spéciale:

MessageSujet: Re: [HOT]Un dîner en tête à tête presque parfait (PV Tina Mailey) : TERMINE   Ven 10 Fév - 19:48

Davis fit la bise à la jeune femme, ce qui la fit s'empourprer encore plus. Mais elle ne chercha même pas à cacher sa rougeur au jeune homme qui de toute façon, elle en était sûre, l'avait perçu à chaque fois qu'elle avait été troublée lors de leur première rencontre. De plus, Tina trouvait que Davis était vraiment ravissant dans ce costume, cela devait le changer de ses tenues quand il était en mission mais il le portait bien, ça lui allait vraiment bien cette couleur noire.

Et hop, voilà que Tina rougissait à nouveau ! Décidément ! Car elle détaillait Davis, si bien habillé, qu'elle trouvait vraiment craquant. Elle allait le lui dire, si elle en trouvait le courage quand le jeune Auror lui fit lui-même un compliment sur sa tenue lui disant qu'elle était irrésistible ainsi, que ça lui allait à ravir.
Bien sûr, entendre cela fit rougir grandement Tina qui ne baissa pourtant pas les yeux, qui regarda le jeune homme, rougissante, et ayant retrouvé un peu d'assurance :


- Tu es ravissant dans ton costume aussi Davis !

Elle ne sut comment, elle avait réussi à dire cette phrase sans bégayer alors qu'elle était vraiment très intimidée, vraiment très troublée et cela devait encore une fois se voir sur son visage, d'ailleurs !


- Ha au fait, merci pour les roses !

Cela la fit encore rougir de dire cela. Ce jeune homme avait vraiment le don de la rendre encore plus intimidée que d'habitude, de lui faire vraiment perdre pied, d'une façon autre que tous ces malotrus qui osaient parfois tenter de la séduire en pleine rue, alors qu'elle ne leur demandait rien et ne faisait que passer sur le même trottoir qu'eux.

Davis lui proposa alors de prendre sa main après lui avoir demandé si elle était prête à partir, ils allaient donc encore sûrement transplaner mais Tina ne savait où encore. Elle prit timidement la main de Davis et tous deux transplanèrent sans se désartibuler, heureusement !
Ils arrivèrent bientôt dans des rues plus calmes, toujours chez les Moldus, toujours dans Londres, mais dans un quartier à environ une heure de chez elle à pied, voire plus ! Haaaaaaaa ! Les sorciers avaient quand même de la chance de pouvoir ainsi transplaner, cela évitait pas mal de choses quand même, notamment la cohue dans les transports londoniens.
Ils arrivèrent devant un splendide restaurant : L'Italiano Vero, à la décoration extèrieure somptueuse. Davis ne faisait vraiment pas les choses à moitié ! Tina avait l'impression de flotter, de rêver. Ils rentrèrent dans le restaurant où un orchestre jouait un très belle musique, le couple de sorciers mais que personne ce soir là ne soupçonnaient d'en être, se rendit à leur table, préalablement réservée avant par l'Auror.

Sur la table, une nappe rouge, ravissante. Et au milieu, un vase rempli de capucines : symbolique de la passion, de l’ardeur, et de la fougue amoureuse. C’est donc tout naturellement qu’offrir un beau bouquet de capucines, c’est faire éclater au grand jour une passion amoureuse cachée. Se pouvait-il donc que Davis ait tant craqué sur elle que cela ? Certes, il la trouvait ravissante, certes il lui était venu en aide à deux reprises : une fois quand elle était gamine et une fois il y a une semaine. Mais était-il pour autant amoureux de la jeune fille, déjà amoureux d'elle ? Et Tina, ne se voilait-elle pas la face ? N'était-elle pas elle même amoureuse de Davis aussi ? Mais n'avait-elle pas également peur de se l'avouer déjà et de lui avouer à lui ? Si probablement que si, cela était même certain. Mais le moment n'était pas encore venu pour elle de le lui dire, pas avant qu'elle soit capable d'arriver à lui confier ce qu'elle avait vécu, quand elle était gamine, lors de sa 4ème année.


- Oui, ça...ça me plaît beaucoup Davis...Merci !

Ce fut tout ce que put dire la jeune femme alors que le serveur écartait la chaise pour la faire s'asseoir, ce qu'elle fit. Elle en tomba presque sur sa chaise, tellement elle était émue par tant d'attentions de la part de l'Auror.
Revenir en haut Aller en bas
Davis Burningham
Chef du Quartier Général des Aurors
avatar

Messages : 2127
Date d'inscription : 09/09/2009
Age du personnage : 28 ans
Humeur : En forme
Epouvantard : Tina blessée ou morte

Bourse en peau de Mok'
PM:
66/100  (66/100)
Nature spéciale:

MessageSujet: Re: [HOT]Un dîner en tête à tête presque parfait (PV Tina Mailey) : TERMINE   Sam 11 Fév - 0:07

Au moins Tina semblait satisfaite d'être dans un endroit si bien décoré et bien tenu avec lui , bien qu'elle l'avait déjà remercié pour les fleurs qu'il lui avait envoyé précédemment, et l'avait elle aussi complimenté sur son costume. Il était plûtot content de lui, d'autant plus que l'ex jaune et noire n'avait pas refuser sa bise. Ils pouvaient donc avoir plus de contacts physiques désormais.
Mais Davis irait en douceur, ne voulant pas brusquer la demoiselle qui allait dîner avec lui. Il attendit un peu que Tina se détende après être devenue toute rouge plusieurs fois de suite puisqu'il était préférable de laisser respirer une demoiselle afin qu'elle ne tombe pas dans les pommes à la suite d'émotions trop intenses. Ce n'était pas que le jeune homme serait gêné de faire du bouche à bouche pour réanimer cette chère Tina, mais il n'appréciait pas l'idée de lui provoquer accidentellement un malaise pour poser ses lèvres sur les siennes.
Rien ne valait un véritable baiser. Néanmoins, il était peut-être trop tôt pour que les deux jeunes gens en échange un tout de suite.
Avec une voix rassurante, il plaisanta un peu pour détendre l'atmosphère, bien que ce qu'il disait venait du fond du coeur.


- A jeune femme exceptionnelle, lieu extraordinaire.

Il était vrai qu'un restaurant était assez banal comme endroit. Mais chacun d'eux avait sa propre organisation de l'espace, une marque propre à chaque propriétaire, devenant un morceau de leur âme. Et celui qui avait ouvert ce resto italien savait s'y prendre en matière de goût, et de romantisme bien évidemment. Les habitants de l'Italie, tout comme les français étaient connus pour être des experts en la matière. Mais ce soir, Davis comptait bien montrer à Tina qu'un britannique pouvait aussi bien s'y prendre qu'eux.
Même s'il rêvait de pouvoir emmener un jour en voyage la demoiselle à l'étranger. Du moins si elle le désirait. Davis ne voulait pas forcer les choses sans son accord. Mais des villes commes Paris ou Venise n'étaient-elles pas réputées pour être des endroits attirants les amoureux ?
Le serveur s'était absenté pour aller voir d'autres clients et leur permettre de commander un apéritif après leur avoir distribué les cartes de menus.


- Que veux-tu boire Tina ? Pour ma part je prendrais bien un petit cocktail de fruits.

Demanda t-il tandis qu'il observait avec un regard assez tendre la jeune femme. Elle occupait sans arrêt ses pensées, et lui-même avait eu du mal à attendre que ce jour arrive. Il se concentrait du mieux qu'il pouvait au travail. Mais comme il avait un bureau pour lui tout seul, cela lui évitait bien des ennuis, et il n'était pas espionné par ses propres subordonnés comme ça. Ne pas savoir s'il avait tapé ou pas dans l'oeil de la demoiselle lui avait posé quelques problèmes. Mais vu comment celle-ci réagissait, il se doutait bien qu'il devait lui plaire.
Ce qui n'empêchait pas son coeur d'accéler ses battements à cette idée. Devait-il pour autant dissimuler le moindre signe d'affection qu'il avait pour Tina ? Son instinct lui disait de ne pas tout cacher, de montrer qu'il voulait tenter le coup avec elle, si elle était disposée à le faire aussi de son coté. Mais il ne devait pas agir à la va vite. Voilà pourquoi, il manifesta cette attirance de manière plus officielle, en posant simplement sa main droite sur celle de Tina avec lenteur, pour la laisser s'habituer à cette sensation.


- Dis-moi, juste comme ça, tu as déjà voyagé dans d'autres pays ?

Il aurait bien aimé profiter de ses vacances pour filer à l'étranger pour visiter des villes qui lui étaient encore inconnues. Tina avait peut-être déjà eu la chance de se rendre dans des pays en rapport avec l'origine de la magie (cf Grèce et Egypte notamment) ? Si ce n'était pas le cas, ce serait un bon prétexte pour aller là-bas dans le futur. Davis ne voulait pas être tout seul pour se rendre sur place en tout cas.
Il en avait marre d'être un célibataire endurci et était prêt à avoir une compagne à ses côtés dorénavant. Peut-être que Tina serait la sienne, du moins si elle osait l'aimer légitimement.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Tina Cuth
Professeur d'Histoire de la magie
avatar

Messages : 727
Date d'inscription : 26/01/2012
Age du personnage : 23 ans
Humeur : Amoureuse de Davis
Epouvantard : Davis disparu ou mort

Bourse en peau de Mok'
PM:
56/100  (56/100)
Nature spéciale:

MessageSujet: Re: [HOT]Un dîner en tête à tête presque parfait (PV Tina Mailey) : TERMINE   Sam 18 Fév - 17:04

Tina n'en revenait pas de l'attention que lui portait Davis. Elle n'avait vraiment jamais eu affaire à ce genre de personnes auparavant mais plutôt à des dragueurs cherchant à profiter d'elle une fois et à ne plus la revoir ensuite, du moins c'est ce qu'avait pensé Tina à la façon que certains avaient en l'abordant car bien sûr, Tina n'avait eu aucune relation amoureuse depuis son viol. Son premier petit ami avait été celui qu'elle avait eu entre ses 13 et ses 14 ans puis ensuite ce drame avait surgi dans sa vie et depuis, aucun autre homme n'avait partagé sa vie, même pas de passage, tellement Tina manquait désormais de confiance en la gent masculine. Mais il se pouvait fort que désormais cela change, car elle sentait au fond d'elle que Davis était en train de gagner son coeur, de gagner sa confiance même si elle ne le lui avait pas encore dit combien il l'attirait. Elle avait tellement peur de se faire avoir encore même si elle pensait de plus en plus que ce n'était pas le cas, vu comment se comportait Davis avec elle.

Tina se disait qu'un homme non amoureux ne se comporterait pas ainsi avec une femme, pas avec autant d'attentions, avec autant de présence. Durant la semaine où tous deux ne s'étaient pas vus, avant cette deuxième rencontre entre eux deux, Davis avait manqué à Tina. Elle avait eu envie de lui proposer de le revoir avant ce dîner au restaurant mais elle n'avait pas osé lui envoyer un hibou pour le lui dire, n'osant pas le déranger dans son travail durant la semaine et également par timidité. Devait-elle lui faire part de cette envie qu'elle avait eu, allait-elle oser le faire ? Elle était consciente qu'il ne fallait plus qu'elle soit timide avec Davis, mais c'était plus fort qu'elle.


- Merci Davis, c'est très agréable d'être en ta compagnie. Tu sais, je... je vais te... confier quelque chose...

Tina baissa les yeux, elle ne savait si elle allait oser continuer...Il le fallait, Davis risquait d'attendre la suite de la phrase...

- Je...J'ai eu envie de t'envoyer un...hibou dans la semaine avant ce rendez-vous au restaurant pour te voir avant, mais je n'ai pas osé.

Elle avait dit la phrase d'une traite, assez lentement cependant pour que ce soit compréhensible mais d'une traite pour ne pas que sa timidité prenne le dessus et l'empêche de trouver ses mots et elle avait réussi. Mais là, présentement, elle ne savait pas trop où se mettre quand le serveur arriva pour savoir s'ils voulaient un apéritif. Davis lui avait demandé si elle voulait boire quelque chose, elle n'avait pas encore eu le temps de répondre à sa question mais elle allait passer la commande de l'apéritif elle-même puisque Davis lui avait dit ce qu'il voulait.

- Deux cocktails de fruits s'il vous plaît !

Tina tourna ensuite la tête vers Davis, qu'elle trouvait de plus en plus attirant. Subitement, un frisson la parcourut car une idée lui était venue en tête : se retrouver dans ses bras. Pourquoi donc cette idée lui avait traversé l'esprit ? Certes, parce qu'elle avait envie de se retrouver dans les bras de Davis mais ce n'était aucunement le genre de la jeune fille d'avoir ce genre de pensées pourtant ! Davis devait être vraiment "extraordinaire" pour que Tina ait cette envie-là. Elle ne réalisa que quelques secondes plus tard que Davis lui avait posé une question, elle était un peu...ailleurs. Heureusement, elle avait cependant bel et bien entendu la question et n'allait donc pas faire répéter le jeune homme.

- Non, je n'ai pas eu l'occasion de beaucoup voyager et toi ? Enfin, je...j'ai été un peu en Ecosse en camping avec une amie et en Irlande avec mes parents mais c'est tout, et toi ?

Tina avait envie de rajouter quelque chose de répondre plus amplement à la question du jeune Auror. Avant qu'il ne réponde, elle reprit donc la parole.

- J'aimerais bien visiter la France un jour, et même aller jusqu'en Italie, voire ailleurs bien sûr, mais ces deux pays m'attirent beaucoup en tout cas. Je trouve que...que l'Italie est un pays...romantique...

Là, Tina devint écarlate, et baissa les yeux. Elle ne vit pas le serveur arriver et déposer leurs apéritifs, trop émue par ce qu'elle venait de dire à Davis.
Revenir en haut Aller en bas
Davis Burningham
Chef du Quartier Général des Aurors
avatar

Messages : 2127
Date d'inscription : 09/09/2009
Age du personnage : 28 ans
Humeur : En forme
Epouvantard : Tina blessée ou morte

Bourse en peau de Mok'
PM:
66/100  (66/100)
Nature spéciale:

MessageSujet: Re: [HOT]Un dîner en tête à tête presque parfait (PV Tina Mailey) : TERMINE   Sam 18 Fév - 20:52

Vu que Tina semblait vouloir partager un secret avec Davis, celui-ci se montra très attentif à son discours.
Avait-elle honte d'avouer ce qu'elle allait lui dire ? Peut-être puisque pendant quelques secondes elle baissa la tête, avant d'oser et de lui rendre compte des choses qui la turlipinait.
Et ce qu'elle dit au grand brun fort et courageux lui plut, on ne pouvait pas rester de marbre quand une demoiselle vous avouait qu'elle voulait vour revoir avant un autre rendez-vous fixé.
Cela ne pouvait témoigner que d'un sentiment : l'Amour, amour qui s'emparait des coeurs ainsi que des corps des êtres qu'il visait de son arc. Et en bon archer qu'il était puisque fils d'Aphrodite et de Mars , les flèches semblaient avoir touché leur cibles à la perfection. Cette attitude fuyant face à ses propres sentiment ne faisait que renforcer davantage le charme de Tina. Une femme n'avait pas besoin d'être provocatrice pour draguer un homme, être réservée face à lui pouvait amplement suffire tant qu'elle était fidèle à elle-même.
Il souria d'autant plus quand Tina commanda la même chose que lui en tant que boisson.
Il allait donner une réponse assez similaire à celle de la jeune femme quand le serveur arriva et la décision de sa voisine blonde avec un léger décolleté l'étonna assez.
Suivre quelqu'un dans ses choix, c'était en partie lui accorder sa confiance sans aucune retenue.
Cette attitute même pour commander un verre rempli d'un liquide orangé touchait l'auror.
Trinquant à leur soirée, les deux jeunes gens burent à leur recontre, la main du sorcier ne lâchant pas celle de Tina qu'il caressait doucement et dont la chaleur faisait presque irradier son corps.
D'ailleurs il commençait à avoir un peu chaud, même en s'humidifiant la gorge en buvant son coktail, voilà pourquoi il enleva la veste de son costume pour laisser apparaître une belle chemise blanche avec une cravate noire qui tenait le col bien droit.
Détachant un peu celle-ci, l'homme pût se sentir mieux, et tout en écoutant de rechef la demoiselle qu'il fixait avec tendresse, il entendit qu'elle avait pu visiter un peu l'Ecosse et l'Irlande.
Ce n'était pas très loin de l'Angleterre certes, mais c'était déjà bien.
Pour sa part, le voyage qu'il avait entrepris aux Etats-Unis était plûtot forcé, puisqu'il en dépendait de sa propre survie et de celle de sa soeur cadette.
Il nota que Tina aimerait bien visiter la France et l'Italie, enregistrant ça dans un coin de sa tête.


- Oui la France et l'Italie sont des pays à visiter, je ne puis qu'être d'accord avec toi.
D'ailleurs moi aussi j'aimerais bien les visiter aussi. Pour ce qui ait des mes voyages, je ne suis allé qu'aux Etats-Unis. J'ai un peu honte de le dire, mais c'est là que j'ai du m'enfuir avec ma soeur pour la protéger...
D'ailleurs quelques mangemorts nous ont suivis, mais ils n'ont quand même pas fait le poids sur place.
Il faut dire que j'ai deux cicatrices sur le corps dûs à des mangemorts trop présomptieux quand la rafle des sorciers de sangs-mêlés et de sorciers descendants de moldus ont commencé en 1997.
J'ai eu de la chance que Sarah soit à coté de moi quand je me suis fait touché par leurs sortilèges, sinon je ne serais plus de ce monde. J'ai dû être pris dans un hopitâl moldu le temps de refermer mes blessures avec des points de suture puisqu'on ne pouvait pas se servir trop de la magie sans se faire repérer.
Et puis à Sainte-Mangouste on nous aurit mis la main dessus.
Quand j'ai été de nouveau en forme, on s'est enfuis clandestinement par bateau et on est arrivé en Amérique.
Je suis resté huit mois là-bas, le temps d'être sûr qu'aucun subordonné du maudit mage noir ne s'intéresse plus à nous. Et puis je suis ensuite revenu au Royaume-Uni, en me cachant assez souvent et en attaquant des mangemorts trop sûrs d'eux pour obtenir des infos sur les agissements d'Harry Potter, histoire de mieux connaître la situation. Puis j'ai participé brièvement à la bataille de Poudlard, histoire d'être utile à l'élu et à ses amis.


Pour le reste, il décida de ne pas trop en rajouter puisque le serveur, était déjà de retour. Davis commanda une bouteille de vin rouge pour le reste du dîner tandis qu'il prendrait des sphagettis à la sauce tomate avec une côte de boeuf. Mais Tina prendrait peut-être un autre plat, sauf si elle désirait une nouvelle fois prendre la même chose que lui sans aucune crainte.

- Tina, tu as déjà vu un petit-ami par le passé ?

Pourquoi posait-il cette question ? Sûrement parce qu'il désirait faire parti de sa vie si elle lui donnait sa chance. Cela comptait pour lui de le savoir, et il osait croire que Tina n'aurait pas peur de lui parler de ses anciennes années d'adolescence.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Tina Cuth
Professeur d'Histoire de la magie
avatar

Messages : 727
Date d'inscription : 26/01/2012
Age du personnage : 23 ans
Humeur : Amoureuse de Davis
Epouvantard : Davis disparu ou mort

Bourse en peau de Mok'
PM:
56/100  (56/100)
Nature spéciale:

MessageSujet: Re: [HOT]Un dîner en tête à tête presque parfait (PV Tina Mailey) : TERMINE   Dim 19 Fév - 11:57

Depuis plusieurs minutes maintenant, Davis avait sa main sur celle de Tina Cela faisait à la fois plaisir à la jeune femme et à la fois non. Disons que c'était en fait un peu compliqué car Tina se sentait irrésistiblement attirée par Davis et avait envie d'être encore plus près de lui, d'être lovée amoureusement contre lui mais n'osait pas le lui dire et en parallèle de cela, Tina se sentait apeurée, toujours apeurée face à un homme. Mais elle pensait de plus en plus Davis sincère avec elle vu comment il agissait. Mais d'un autre côté, elle savait aussi de quoi pouvait être capable un homme pour arriver à ses fins. Mais bon, peut-être pas jusque là quand même ! Davis n'avait-il pas sauvé à deux reprises la jeune femme, une fois alors qu'elle avait une douzaine d'années et l'autre fois tout récemment ? N'avait-il pas ensuite débordé d'attention envers elle, jusqu'à lui envoyer des fleurs avant ce rendez-vous au restaurant ? Ne lui démontrait-il pas ainsi qu'il tenait fortement à elle tout comme elle lui montrait par sa timidité, par quelques phrases par ci par là, qu'elle aussi était attirée par lui ?

Leur apéritif fut amené et ils commencèrent tous deux à le boire. Tina vit Davis enlever sa veste de son costume et cela fit apparaître une belle chemise blanche et une cravate noire. La jeune femme le trouvait encore plus sexy ainsi. Pour se donner une contenance et ne pas montrer son trouble, elle se mit à boire quelques gorgées de son cocktail de fruits et écouta Davis lui dire que lui aussi avait assez peu voyagé, que son seul voyage avait été aux USA pour fuir les Mangemorts avec sa soeur.


- Je...je comprends, ça n'a pas dû être facile pour toi de devoir fuir ainsi...Mais heuuuuu....sans indiscrétion, où étaient tes parents ? Je...je suis désolée si je fais une gaffe en te posant cette question...Mais heuuuu... je présume que s'ils n'ont pas fui avec ta soeur et toi à ce moment-là, c'est que heuuu....Ils sont peut-être morts en fait, c'est ça ? Désolée si j'ai dit quelque chose qu'il ne fallait pas...

Tina baissa les yeux, espérant ne pas avoir gaffé en disant cela. En apprenant que Davis avait des cicatrices sur son torse, cela fit quelque part encore plus craquer la jeune fille pour lui. Pourquoi ? Elle ne le savait pas trop mais Davis l'attirait vraiment de plus en plus, cela était indéniable.

- Tu as donc seulement une soeur alors...Comme moi qui n'ai qu'un frère. Un peu plus jeune que moi comme je t'ai dit l'autre jour.

C'est alors que peu de temps après, une question fut posée par le jeune homme à Tina, question qui l'intimida, qui lui fit baisser à nouveau les yeux et fit couler quelques lames sur les joues de la jeune femme, non pas parce qu'elle n'avait pas fait le deuil de la seule histoire de coeur qu'elle avait eue, mais parce que celle-ci avait fini à cause d'un malotru qui avait osé abuser d'elle. Tina ne savait pas comment avouer tout cela à Davis mais le moment était cependant venu de le lui dire, on dirait !

C'est alors qu'avant que Tina réponde, le serveur revint pour savoir s'ils avaient choisi ce qu'ils désiraient manger.

- Pour moi, ce sera des spaghettis à la sauce tomate avec une côte de boeuf.

C'est alors que sans qu'elle ait consulté Davis sur son choix à lui, le jeune homme commanda également la même chose plus une bouteille de vin rouge. Le serveur repartit donc passer la commande, Tina allait pouvoir répondre à la question de Davis concernant le fait de savoir si elle avait eu un petit ami ou pas par le passé.

- Tiens ! On a commandé la même chose sans se consulter !


Tina fit alors un petit sourire timide après avoir dit cela puis quelques secondes plus tard, ayant repris un peu d'assurance en elle :

- Oui, j'ai....j'ai eu un petit ami vers l'âge de 13 ans, durant environ un an...Mais l'histoire s'est terminée du jour au lendemain, j'ai pas très bien compris pourquoi mais...mais je sais pourquoi ça s'est terminé...J'étais...j'étais au fond du gouffre à ce moment-là...J'aurais pourtant tant eu besoin de lui, mais non, il...il m'a lâchement laissé tomber...

Tina baissa les yeux, devait-elle continuer à raconter la suite ? Maintenant qu'elle était lancé, autant continuer non ? De toute façon, Davis allait probablement vouloir savoir la suite. Elle commençait à le connaître assez, à comprendre qu'il s'intéressait vraiment à elle pour ne pas chercher à savoir pourquoi son ex-petit ami l'avait si lâchement abandonné.


- Je...je vais te dire pourquoi il m'a lâchement abandonné...Ce n'est pas facile à dire, tu sais ?

Des larmes commençaient à couler sur les joues de la jeune fille, elle espérait ne pas finir son récit en sanglots, et ne pas être interrompu par le serveur car là, elle n'était pas sûre d'arriver à reprendre son récit si une fois qu'elle l'aurait commencé, elle était interrompue.

- J'étais donc avec mon ex-petit ami depuis quelques mois...6 mois environ...Quand un jour, alors que je rentrais chez moi toute seule après avoir passé la soirée avec lui, un homme...un homme d'une trentaine d'années environ m'aborde pour me demander l'heure...Je...je la lui dis...Et puis, il...il commence à vouloir discuter avec moi, à me suivre, à me dire des choses banales, je ne sais même plus quoi...Je ne me sentais pas très à l'aise...Il me tardait d'arriver chez moi...Mais...mais j'avais encore un bon kilomètre à faire à pied...L'homme a voulu savoir mon nom, je...je lui ai juste dit mon prénom, pas plus...Trop timide pour lui en dire plus et pas du tout à l'aise...A environ 500 mètres de chez moi, il met subitement sa main sur ma bouche et me dit :
"Maintenant, tu vas te taire et me suivre ou sinon tu te taieras à jamais !" J'ai essayé de me débattre, de me libérer, je ne pouvais plus...plus parler, même pas appeler au secours...La rue était de toute façon déserte, il était plus de 23 heures....J'avais peur, je ne pouvais pas me libérer...L'homme m'a alors entraîné dans une rue encore plus déserte...Un peu plus à l'écart...

Tina pleurait désormais, se rappelant ce traumatisme dont elle reparlait pour la première fois depuis longtemps, se rappelant aussi comment avait réagi son ex-petit ami quand elle lui avait raconté. Comment allait réagir Davis ? Allait-il lui aussi la planter là ? Devait-elle continuer ?


- Je... je ne pouvais toujours pas m'exprimer...J'avais peur...Il souleva ma jupe, je ne pouvais toujours pas me libérer...Et...Il...

Tina ne put prononcer le mot mais elle était sûre que Davis comprendrait ce que l'homme avait fait.

- On était un...un samedi...J'étais anéantie après qu'il...il m'ait permis de repartir...Je me sentais vidée, triste, souillée...Je rentrais chez moi je ne sais pas comment...Le plus vite possible, évitant mes parents. Heureusement, ils étaient couchés...Je ne dormis pas cette nuit-là...Je n'avais qu'une envie, me...me retrouver dans les bras de mon ex-petit ami mais j'attendis le lendemain pour lui envoyer un hibou express. On se vit dans la journée du dimanche, l'après-midi et je lui racontais ce qu'il s'était passé...Il me soutint, me dit qu'il serait toujours là...Mais un mois plus tard environ, j'appris que... que j'étais enceinte, que de cette nuit traumatisante, quelque chose poussait en moi...J'en fis part à mon ex petit ami, qui... qui me dit alors que je l'avais trahi, qui me laissa tomber...Je me fis avorter, ne pouvant garder en moi ce fruit-là, ne voulant pas élever un enfant seule, un enfant non désiré, un enfant...qui qui m'avait fait perdre mon petit ami...

Tina s'arrêta, elle pleurait maintenant à gros sanglots. L'envie était très forte de se réfugier dans les bras de Davis afin qu'il la soutienne, qu'il la console mais elle avait peur de sa réaction...Elle n'osait pas se lever pour aller vers lui se réfugier dans ses bras...Elle était en larmes.


Elle ne vit pas le serveur arriver avec leurs plats.

[HJ : je te laisse faire poser les plats sur la table par le serveur et faire ce dont on a parlé, pense qu'on a dit que c'est sur toi cette fois la gaffe mdr)
Revenir en haut Aller en bas
Davis Burningham
Chef du Quartier Général des Aurors
avatar

Messages : 2127
Date d'inscription : 09/09/2009
Age du personnage : 28 ans
Humeur : En forme
Epouvantard : Tina blessée ou morte

Bourse en peau de Mok'
PM:
66/100  (66/100)
Nature spéciale:

MessageSujet: Re: [HOT]Un dîner en tête à tête presque parfait (PV Tina Mailey) : TERMINE   Dim 19 Fév - 13:38

Fuir... N'était jamais l'idéal pour un homme. Peut-être que cela faisait macho aux yeux d'une femme.
Mais en général un homme préférait y passer plûtot que de prendre ses jambes à son cou face au danger, pour avoir au moins l'honneur de protéger les siens, et de prouver ainsi sa force et sa résistance au combat.
On ne pouvait rien y changer, cette part d'ombre combative était présent dans une majorité d'individus de sexe masculin. Une majorité, car bien évidemment, on pouvait dans des cas extrêmes ignorer ce coté belliqueux pour laisser la logique prendre le dessus.
En effet, la vie de sa petite soeur pesait plus dans la balance qu'un quelconque désir narcissique de reconnaissance. Face aux mangemorts, de telles considérations n'avaient pas lieu d'être.
Sauf si on voulait les amuser pendant qu'ils torturaient de leurs baguettes en souriant d'un air sadique.
Il n'y avait rien de glorieux à causer la propre perte de sa famille, et heureusement pour lui, Davis ne connaîtrait jamais cette sensation qui devait être assez douloureuse à vivre pour un être humain.
Tina n'avait pas tort quand elle soupçonnait que ses parents soient morts à cause de la guerre contre Voldemort, mais elle ne devait pas imaginait que c'était beaucoup plus tôt qu'elle le pensait.
La main un peu crispée tout à coup, il se remit de ces mauvais souvenirs, sentant de nouveau le contact de la main de Tina plus petite que la sienne qui semblait vouloir le rassurer.
Il souria assez péniblement à la jeune femme, masquant sa tristesse derrière une joie somme toute assez relative.


- Ca ne fait rien, tu ne pouvais pas savoir... Oui mes parents sont morts, mais pas entre 1997 et 1998 comme tu pourrais le penser avec ce que je t'ai seulement dit il y a quelques instants.
Ils ont été tués par des mangemorts lors de la première guerre contre Voldemort, en juin 1981, ils ont donc perdus la vie quand j'avais 6 ans seulement, et ma soeur n'en avait que 2 pour sa part.
Mon père était un auror d'élite, et à donc été éliminé pour ne pas gêner ses anciens camarades de maison dans leur conquête du pouvoir, ma mère était une sage femme, une simple moldue, ils ne sont quand même pas gêné pour l'assassiner elle-aussi.
Nous avons failli mourir dans la maison en feu de nos parents, heureusement des voisins moldus ont eu la présence d'esprit d'appeler les pompiers et la police.
Ce qui à fait fuir les mangemorts je penses. Trop de témoins et de personnes sur les lieux, d'autant plus même s'ils ont des baguettes les sorciers ne sont pas immortels, et une arme à feu peu donc leur fait des dégâts. Comme ses mangemorts devaient être assez sûr d'eux sans avoir une force équivalente en magie à Bellatrix Lestrange par exemple on à survécu sans trop de séquelle.
Et le jour viendra où je leur mettrais la main dessus, ça ils peuvent y compter.


Quand Tina lui demanda alors s'il n'avait qu'une soeur, il se rendit compte qu'il avait ommis de lui parler d'une chose de taille.

- Attends, la dernière fois j'ai oublié de te dire que non, je n'ai pas seulement une soeur... Tu as peu de chance de tomber dessus dans la rue, mais sait-on jamais... Il vaut quand même mieux que je t'en parle, j'ai aussi un frère jumeau, qui forcément à le même âge que moi.

Et puis en retrouvant le sourire face à la même commande qu'eux deux avait passé. Il vit que Tina faisait de son mieux pour se concentrer, en évitant de pleurer face à sa question. Et voilà, en voulant être le plus courtois possible avec son invitée, il la faisait pleurer de manière involontaire. Bravo monsieur Burningham, un vrai triomphe.

*Quel idiot je fais... A l'avenir éviter la question sur les ex, ça vaut mieux*

- Oui, j'ai....j'ai eu un petit ami vers l'âge de 13 ans, durant environ un an...Mais l'histoire s'est terminée du jour au lendemain, j'ai pas très bien compris pourquoi mais...mais je sais pourquoi ça s'est terminé...J'étais...j'étais au fond du gouffre à ce moment-là...J'aurais pourtant tant eu besoin de lui, mais non, il...il m'a lâchement laissé tomber...

Et bien, quel jeune crétin ! Abandonner une jeune femme aussi sexy et douce ! Il fallait vraiment être le pire homme sur terre pour laisser Tina de coté pleurer dans un coin à cause de cette rupture amoureuse !

- Je...je vais te dire pourquoi il m'a lâchement abandonné...Ce n'est pas facile à dire, tu sais ?

Réconfortant Tina en lui tenant toujours la main et on la regardant droit dans les yeux, il était prêt à tout entendre, sans avoir besoin de s'accrocher à un bout de la table ou de la nappe, son regard étant à la fois déterminé tandis que sa voie était encourageante.

- Courage Tina, dis moi tout d'accord ? Je ne vais pas partir en courant concernant ce que tu me diras.

Et bientôt commença une longue tirade dramatique... Il avait du mal à croire ce qu'il entendait. Tina avait donc était... violée ? Mais pourquoi n'avait-elle pas tenté de sortir sa baguette ? Elle avait été trop gentille sûrement, et cela avait été sa faiblesse pour le coup puisqu'elle avait perdu violemment sa virginité.
Le type devait sûrement être costaud pour immobiliser une jeune femme se débatant avec force.
Il devait avoir plus ou moins sa propre corpulence.
En tout cas il comprenait mieux pourquoi l'ex jaune et noire n'avait rien fait face au sorcier de la dernière fois. Elle devait s'apprêter à revivre cette scène de viol avant qu'il n'intervienne pour que cet événement ne se répéte pas une fois de plus.
En plus il comprenait mieux pourquoi l'adolescent qui était son petit-ami quand elle avait 13/14 ans l'avait plaqué sans hésiter. Porter l'enfant d'un monstre devait être horrible.
Mais pourquoi n'avait-il pas convaincu celle-ci d'avorter simplement tout en restant à ses côtés.
Il n'avait sûrement pas les épaules assez larges pour supporter cette situation. Voir la visage en pleurs de Tina ne lui plaisait pas ... La vérité avait parfois un certain coût à payer.
Sortant la serviette qu'il avait dans la poche de son smoking, Davis le tendit à Tina, qui avait besoin d'essuyer ses larmes si elle ne voulait pas finir démaquillée.


- Je suis là Tina, prends... Calme-toi , nous sommes ensemble, et tu sais que je suis là pour te protéger si les choses vont mal.

Seulement le serveur avait aussi vu que Tina pleurait, et en devant penser que Davis était un homme insolent avec elle, il ne vit pas qu'il se prenait les pieds, et qu'il chuta en se rattrapant de justesse au coin de la table sans emporter la nappe, ni les autres objets qu'il y avait dessus, même la bouteille de vin qui vacilla légèrement tînt bon. Ce ne fût pas le cas d'une des assiettes qui s'écrasa lamentablement sur la chemise de Davis, qui était maintenant enduite à la fois de sauce tomate faite maison, et de la sauce accompagnant la côte de boeuf qu'il avait commandé. Bien évidemment son pantalon n'échappa pas non plus à la malencontreuse giclée, évitant de justesse que des choses importantes ne soient touchées par ce raz de marée de sauces !!! Le pingouin se confondit en excuses courant presque dans toute la salle pour trouver des produits pour enlever la tâche. Il suffirait juste d'un coup de baguette pour effacer tout ça... A vrai dire le chef des aurors avait plûtot craint que son torse finisse cramer par tant d'aliments chauds lui tombant dessus.


- Laissez, je vais m'en occuper...

Oui maintenant il fallait qu'il fasse semblant de nettoyer tout ça de manière moldues, et discrètement, quelques minutes plus tard, après que le serveur ait resservi le même plat préparé en quatrième vitesse pour que Davis puisse le manger cette fois, ces vêtements étaient de nouveau impeccable.
Comme quoi avoir sa baguette dans la poche était assez malin. Voilà que maintenant on le prenait pour un expert pour effacer les mauvaises aventures de sa chemise et son pantalon. Disant juste qu'il avait eu de la chance de faire partir ses saletés avec sa serviette, étonnant propre mais qu'il ne montra pas pour confirmer ses propos ou pas, il souria d'un air complice avec Tina.


- Où en étions nous avant ce facheux incident ? Ah oui ... Tina, il faut que tu laisses ça derrière toi, sinon tu ne pourras pas profiter de ta vie comme tu l'entends en étant rongée par le passé... Bien que j'imagine que ça ne soit pas si facile à faire.
Néanmoins ça ne change rien au fait que tu sois toujours aussi belle et attirante comme jeune femme d'accord ? Et si on essayait de goûter nos plats pour honorer la cuisine de nos amis italiens ?


Et pendant qu'il mangeait , Davis n'avait pas vu qu'une longue spaghettis avait attéri dans l'assiette de Tina. Et en enroulant leurs pâtes autour de leurs fourchettes, le couple ne vit pas que les deux plats se pâtes était liée par l'une d'entre elle. Et quand chacun mangeait son bout, ils se retrouvèrent bientôt à manger la même de bout en bout. Allaient-ils abandonner ? En tout cas le sorcier lui voulût se prêter au jeu et avança de son coté en mangeant son bout de pâte, ne restait plus à ce que Tina le rejoigne pour qu'il puisse échanger un premier baiser timide, tout en terminant définitivement cette très longue spaguetti.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Tina Cuth
Professeur d'Histoire de la magie
avatar

Messages : 727
Date d'inscription : 26/01/2012
Age du personnage : 23 ans
Humeur : Amoureuse de Davis
Epouvantard : Davis disparu ou mort

Bourse en peau de Mok'
PM:
56/100  (56/100)
Nature spéciale:

MessageSujet: Re: [HOT]Un dîner en tête à tête presque parfait (PV Tina Mailey) : TERMINE   Dim 19 Fév - 15:43

Ainsi donc, les parents de Davis étaient bel et bien morts comme l'avait pensé Tina quand Davis avait dit qu'il avait fui avec sa petite soeur aux USA pour fuir les Mangemorts mais où était donc à ce moment là son frère jumeau alors ? Et en quelle année Davis avait-il fui l'Angleterre et comment si ça avait été quand les enfants Burningham étaient tout petits ?

- Mais heuuu... Sans indiscrétion, où était donc ton frère jumeau quand tu as fui l'Angleterre ? Au fait, comment s'appelle-t-il si...si ce n'est pas indiscret ? Et en quelle...année as dû tu fuir notre pays ? Si c'était quand vous étiez tout petits, comment as-tu fait ? Aussi bien financièrement que mentalement on va dire ? Car un petit garçon, même s'il est sorcier, même s'il a 6 ans, n'a pas assez de jugeotte pour avoir la présence d'esprit qu'il doit fuir car on le poursuit. Je suppose donc que tu n'as fui que quelques années plus tard, quand tu étais plus âgé mais que tu avais peur que les Mangemorts qui ont ...assassiné...tes parents ne te retrouvent, ta famille et toi, non ?

Au fur et à mesure qu'elle discutait et faisait plus ample connaissance avec Davis, Tina reprenait confiance en elle et avait également de plus en plus confiance en lui. Cela devait d'ailleurs se ressentir à la façon qu'elle avait désormais de s'exprimer avec lui, c'est à dire de manière beaucoup moins hésitante, un peu plus sûre d'elle, même si bien sûr, elle pouvait encore tout à fait prendre un peu plus d'assurance en elle, mais cela viendrait avec le temps. Par contre, quand elle avait fait son récit pour raconter à Davis ce qui lui était arrivé quand elle était ado, il est certain que là, elle avait été hésitante. Raconter cela n'avait pas du tout été facile pour elle, ça faisait ressurgir trop de peurs, trop de mauvais souvenirs.

Tina était d'ailleurs encore en pleurs quand le serveur arriva avec leurs plats, elle ne le vit pas arriver car elle baissait la tête pour pleurer. C'est alors qu'un incident arriva, qui fit relever la tête à la jeune fille. En effet, Tina ne savait comment ni pourquoi cela était arrivé, mais à cause du serveur, la chemise et même le pantalon de Davis se retrouvaient souillés de sauce tomate. Il avait certainement dû trébucher ou quelque chose de ce genre. Heureusement, il n'y avait en tout cas pas eu de casse ! Mais bon ! Pauvre Davis ! La sauce avait dû être chaude sur lui malgré tout ! Quel idiot ce serveur ! Il n'aurait pas pu faire attention, non ? En tout cas, semblant paniqué et ayant peut-être un peu peur de perdre sa place avec ce qui venait de se passer, le serveur partit chercher de quoi nettoyer la chemise et le pantalon de celui qui faisait désormais tant craquer la jeune femme. Mais durant cette absence, Davis nettoya sur lui les tâches de tomate à la façon sorcière, faisant rapidement disparaître complètement ceci et quand le serveur revint avec des tas de produits, un sourire complice fut partagé entre Davis et Tina. Le serveur repartit penaud, peut-être aussi assez étonné que la tâche ait été nettoyée de manière aussi rapide et efficace.

- Heureusement qu'il n'a pas tout renversé sur toi, qu'il nous reste tout de même de la sauce à manger avec nos spaghettis.

Tina venait de dire cela à Davis qui n'était heureusement pas parti après avoir entendu son récit si traumatisant. Au contraire ! Il se pouvait même que ce récit et ce qui s'était ensuivi, c'est à dire la faute du serveur commise sur Davis, les ait en fait tous deux rapprochés encore plus.

Le jeune Auror revint donc sur la conversation qu'ils avaient eu juste avant l'arrivée du serveur, enfin du moins sur ce que lui avait confié la jeune femme en lui disant qu'elle ne devait pas se laisser miner par ce passé qu'elle avait vécu, même s'il avait tout à fait conscience que cela n'était pas facile de vivre normalement après un tel traumatisme.

- Oui, tu as raison, je le sais mais ce n'est en effet pas facile. Tu sais, il m'a fait très mal, aussi bien physiquement que moralement. La blessure physique est heureusement passée au bout de quelques jours mais la blessure mentale est toujours là, enfouie. Je ne demande qu'à oublier tout cela mais je ne pourrai pas oublier je crois ! Du moins, pas complètement ! Ca restera toujours au fond de moi mais je pourrai y penser moins, cela est certain ! Retrouver peut-être une vie normale aux côtés de quelqu'un que j'aimerais passionnément et qui me le rendra si bien que j'arriverai à reprendre cette confiance en moi qui me manque, donc confiance dans les autres également.

En disant cela : "quelqu'un que j'aimerais passionnément et qui me le rendra si bien", Tina avait tâché de ne pas baisser les yeux, de maintenir son regard sur Davis. Elle y avait réussi mais cela n'avait pas du tout été facile pour elle de ne pas baisser les yeux, toujours à cause de sa timidité, de son manque de confiance en elle, quand elle se dévoilait, quand elle disait son ressenti, ce qu'elle pensait de quelque chose ou de quelqu'un ou qu'elle le faisait comprendre.


- Et toi, au fait, tu...tu as eu des petites amies ?

Poser cette question n'avait pas été facile pour Tina, toujours à cause de la même chose même si elle arrivait un peu plus à maîtriser sa timidité en présence de Davis. Elle avait eu envie de rajouter et "As-tu une petite amie en ce moment ?" Mais vu comment il la séduisait, cela était peu probable que ce soit le cas. Tina s'abstint donc de cette deuxième question.
Davis se mit ensuite à commencer à manger, elle ne vit pas qu'une pâte de Davis avait atterri dans son assiette à elle et qu'elle prit la même pâte que Davis, ce qui les fit tous deux se rapprocher l'un de l'autre petit à petit en mangeant leur si longue pâte. Tina, un peu intimidée, continua cependant de jouer le jeu car elle se sentait en confiance avec Davis. Elle savait comment cela allait se terminer mais elle était prête. Et en effet, quelques secondes plus tard à peine, Tina à moitié débout sur sa chaise pour finir son bout de spaghetti, n'était donc qu'à un ou deux centimètres de Davis, qui finissait aussi son bout. Cela se termina donc en un baiser timide entre eux deux...Suffisamment pour faire rougir à nouveau Tina cependant, suffisamment pour sentir le goût des lèvres de Davis, suffisamment pour ressentir le besoin et l'envie d'en avoir un peu plus. Mais elle se rassit, sa timidité reprenant le dessus. Elle ne baissa cependant pas les yeux, réussissant à maintenir son regard sur l'Auror, un peu timidement cependant mais c'était un regard qui voulait en dire beaucoup si Davis réussissait à l'interpréter, c'était le regard d'une femme amoureuse, d'une femme qui avait craqué complètement, qui avait envie de s'abandonner dans les bras de celui avec lequel elle se trouvait. Mais Davis allait-il voir tout cela dans ce simple regard qu'arrivait à maintenir la jeune femme ?
Revenir en haut Aller en bas
Davis Burningham
Chef du Quartier Général des Aurors
avatar

Messages : 2127
Date d'inscription : 09/09/2009
Age du personnage : 28 ans
Humeur : En forme
Epouvantard : Tina blessée ou morte

Bourse en peau de Mok'
PM:
66/100  (66/100)
Nature spéciale:

MessageSujet: Re: [HOT]Un dîner en tête à tête presque parfait (PV Tina Mailey) : TERMINE   Dim 19 Fév - 22:13

Ce premier baiser entre eux était certes assez chaste, mais particulier pour eux deux puisqu'il représentait de manière directe et claire l'affirmation de leur attirance réciproque, et cela devant d'autres personnes qui mangeaient à des tables voisines. Certes, les éventuelles réactions des autres gens n'intéressait pas le "couple" mais cela prouvait au moins que Tina avait vaincu sa timidité pendant de très longues secondes.
Se regardant l'un et l'autre, on pouvait voir l'émotion, et les sentiments naissants qui se développaient entre eux. La jolie blonde avait rosie suite au contact de leurs bouches, mais Davis sentait au fond de lui qu'elle avait apprécié cela.
Souriant franchement à la jeune femme, ses doigts caressaient ceux de Tina, et le monde entier aurait bien pû s'écrouler que le sorcier ne l'aurait pas remarqué, ou avec quelques minutes de retard, car il remarqua que pendant ce simple baiser, Tina avait eut un peu de sauce tomate sur les lèvres, en s'essuyant la bouche tout à coup, il essuya celle de sa voisine d'un air angélique.


- J'ai du te mettre de la sauce en t'embrassant. Je me trompe si je penses que tu ne serais pas contre un autre baiser durant la soirée ?

En attendant, et en plantant sa fourchette dans une côte de boeuf, il se souvînt des questions assez nombreuses que lui avait posé Tina quelques minutes auparavant, et décida de répondre à la plus essentielle d'entre elle. Du moins pour que la demoiselle soit rassurée d'avoir toute ses chances avec lui.

- Oui j'ai eu des petites amies auparavant... 3 ou 4 en tout. Ca ne veut pas dire forcément que je collectionnais les aventures comme d'autres garçons ou jeunes hommes, juste qu'on peut se tromper de personne, mal s'entendre avec une autre malgré une attirance physique assez intense...
Mais certaines des filles avec lesquelles je sortais m'ont parfois trompé, ce qui fait que forcément, il était de continuer une telle relation. Les triangles amoureux ne sont pas mon truc . Sinon, je n'ai personne dans ma vie... Enfin... Si on oublie ce qui vient de se passer, il y a quelque secondes. Concernant mon passé, Moi, ma soeur et Bryan, mon frère jumeau, avons été envoyé dans un pensionnat moldu, ce qui fait que jusqu'à nos 17 ans à chacun, nous y revenions pendant les vacances d'été. Mon jumeau était à Durmstrang quand les choses ont commencé à aller mal entre 1997 et 1998, il voulait être professeur à la base, alors il était resté dans la région attenante à l'école pour apprendre la magie. Quand il à sû ce qu'il se passait au Royaume-Uni, il nous à quand même écrit pour savoir comment nous allions en nvous envoyant des lettres par hiboux. Du moins au dabut puisqu'après nous avons pensé qu'il valait mieux couper toute communication pour ne pas que des mangemorts interceptent nos courriers.


Il se tût pendant quelques secondes, repensant à des phrases qu'avaient prononcé Tina et qui l'avait marqué. Elle lui avouait attendre son prince charmant en retrouvant une vie ordinaire aux côtés de quelqu'un qu'elle aimerait passionément et qui la rendrait tellement heureuse qu'elle pourrait reprendre confiance en elle. Sur le coup, Davis s'était imaginer pouvoir être cet homme là justement. Voilà pourquoi, bien que silencieux quelques secondes auparavant pour retrouver un peu son souffle, et pouvoir manger un peu son plat devant lui, il demanda presque machinalement tout en la regardant fixement, et presque sans ciller.

- Tina... Voudrais-tu sortir avec moi ? Attends... Je pause peut-être mal ma question... Et vu comme ça, ça pourrait être difficile pour toi de me répondre.

Non que Tina n'était pas capable de lui dire oui ou non. Mais ce genre de demandes dite précipitament pouvait embarraser la jeune femme qui du coup ne serait plus si sûre de ce qu'elle voulait exprimer véritablement à son égard. Pour l'aider, Davis approcha son visage lentement de celui de Tina, et en posant de nouveau ses lèvres sur les siennes, il l'embrassa avec plus d'assurance et ce deuxième plus long que le premier était aussi plus langoureux. Il dura au moins deux à trois minutes, et en laissant respirer sa chère et tendre, l'homme se recula doucement en s'asseyant de nouveau sur sa chaise.

- Est-ce que ça t'a plu ?

Après tout, Tina pouvait ne pas aimer ses baisers, voilà pourquoi l'auror le lui demandait.

- Et sinon qu'as tu d'autre à me racconter un peu sur ta famille ?

Car oui cela intéressait Davis, et entendre une histoire familiale qui n'était pas aussi tragique que la sienne, était rassurant à entendre et à écouter. Et puis il en apprenait plus concernant le passé de Tina, et tout ce qui touchait à elle l'intéressait hautement. Bientôt, le cousin du manchot empereur revînt pour leur demander quels desserts prendraient les deux jeunes gens, Davis commandant une glace au chocolat vu sa grande gourmandise. Mais vu qu'il y avait un espace pour danser, au rythme de l'orchestre classique, le sorcier invita sa compagne.

- Voudrais-tu me faire l'honneur de m'accorder cette danse ?

Les desserts ne disparaîtraient pas comme par magie durant leur absence de table. Ils pouvaient donc attendre leur retour sans crainte d'être mangés avant !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Tina Cuth
Professeur d'Histoire de la magie
avatar

Messages : 727
Date d'inscription : 26/01/2012
Age du personnage : 23 ans
Humeur : Amoureuse de Davis
Epouvantard : Davis disparu ou mort

Bourse en peau de Mok'
PM:
56/100  (56/100)
Nature spéciale:

MessageSujet: Re: [HOT]Un dîner en tête à tête presque parfait (PV Tina Mailey) : TERMINE   Lun 20 Fév - 13:20

Quel plaisir que ce baiser que tous deux venaient d'échanger. Tina ne se rappelait pas en avoir connu d'aussi intense, d'aussi merveilleux. C'était même certain que ça n'avait pas été le cas, car avec celui qui avait abusé d'elle, il n'y avait bien sûr aucune tendresse et avec son ex-petit ami, ils avaient certes tous deux échangé des caresses et de tendres bisous mais pas aussi passionné que celui qu'elle venait d'échanger avec Davis.

La jeune femme se sentait désormais vraiment en confiance avec Davis, elle savait qu'elle était en train d'en tomber fortement amoureuse, qu'elle l'était déjà d'ailleurs probablement et lui aussi. Elle avait envie de vivre sa vie avec lui, même si ce n'était pas encore d'actualité pour le moment, mais espérant intérieurement que cela se fasse dès que ce serait possible et que tout continue de coller entre eux deux. Pour l'instant, c'était si merveilleux, pourquoi ne pas continuer sur cette voie-là ? Bien sûr, l'ancienne Poufsouffle avait tout à fait conscience cependant que l'histoire entre elle et Davis ne faisait que commencer.

Il essuya un peu de tomate sur ses lèvres après avoir essuyé les siennes. Avec le baiser qu'ils venaient d'échanger, un peu de tomate avait atterri sur les lèvres de la jeune femme.

Elle se mit à sourire en voyant Davis agir ainsi, avec tant d'attention puis elle écouta le jeune homme répondre à ses questions, concernant les petites amies qu'avait pu avoir l'Auror et également concernant son passé.


- Merci de tes réponses. Ca me touche ce que tu dis, du moins la première partie de ta longue réponse. Quant au reste, je comprends que tout ça n'a pas dû être facile pour toi de devoir fuir notre pays pour aller vivre ailleurs quelque temps.


Davis fut ensuite songeur durant quelque temps, Tina le laissa dans ses pensées sans chercher à les interrompre, elle se doutait bien que Davis allait reprendre ensuite la parole, une fois sorti de ses pensées, mais elle n'aurait jamais pensé que ce soit pour entendre ce qu'il dit. Ses paroles troublèrent la jeune femme car il lui demanda en gros si elle voulait sortir avec elle puis ayant pris conscience que ça allait peut-être difficile pour la jeune femme d'y répondre, il demanda donc ensuite si le baiser échangé avait plu à la jeune femme.

- Oui, énormément !

Comme par hasard, tout en disant cela, Tina se mit à rougir. Etonnant, non ? Mais désormais, elle ne cherchait plus à cacher son trouble de quelle manière que ce soit à Davis, car il savait très bien qu'il la troublait par certaines de ses phrases et puis cela avait en plus l'air de plaire au Chef des Aurors.


Puis la conversation changa de sujet, Davis revint sur la famille de la jeune fille.

- Pas grand chose par rapport à ce que toi tu as vécu, tu sais ? Après ce que j'ai vécu, mes parents ont été on va dire très possessifs envers moi durant quelque temps, surprotecteurs, ayant peur pour moi, pour mon avenir amoureux notamment je pense car ils voyaient bien que je me renfermais alors sur moi-même, mais je ne pouvais pas faire autrment. Enfin si, j'aurais toujours pu mais disons que ça m'a été très difficile d'avoir confiance en moi durant longtemps. Quant à la confiance dans les hommes, je l'avais complètement perdue jusqu'à...jusqu'à tout récemment.

Tina rougit à nouveau en disant cela mais réussit à reprendre la parole.

- Et encore, je n'ai confiance qu'en un seul, j'ai encore peur des hommes, je le sais. Et celui à qui j'ai accordé ma confiance, j'espère qu'il ne me trahira pas à son tour.

Elle avait réussi à dire cela sans baisser les yeux, ayant envie de se retrouver dans les bras de Davis qui venait justement à l'instant de lui proposer une danse en attendant que le serveur amène leurs desserts à tous deux, dessert qu'ils avaient encore pris en commun.

- Oui, Davis, je veux bien danser avec toi.

Joignant le geste à la parole, Tina se leva, et de façon qui pouvait passer pour étonnante vu sa timidité, elle prit d'elle-même la main de Davis pour l'entraîner sur la piste de danse du restaurant.


- Serre-moi fort contre toi, j'en ai besoin là !

Elle était cependant écarlate en disant cela, mais c'était sorti tout seul.
Revenir en haut Aller en bas
Davis Burningham
Chef du Quartier Général des Aurors
avatar

Messages : 2127
Date d'inscription : 09/09/2009
Age du personnage : 28 ans
Humeur : En forme
Epouvantard : Tina blessée ou morte

Bourse en peau de Mok'
PM:
66/100  (66/100)
Nature spéciale:

MessageSujet: Re: [HOT]Un dîner en tête à tête presque parfait (PV Tina Mailey) : TERMINE   Lun 20 Fév - 22:27

Davis n'était pas contre déménager de tant à autre, ni contre faire du tourisme dans des pays étrangers...
Du moment qu'ensuite il revenait dans pays de naissance à la fin des vacances.
Découvrir des mets et d'autres cultures étaient certes intéressantes mais rien n'était plus rassurant que de rentrer et de se sentir chez soi. Mais le sorcier ne s'épancha pas trop sur son passé, préférant tourner son regard vers l'avenir qui avait prit les traits de la personne qu'il aimait le plus au monde (à part sa petite soeur mais d'une autre manière aussi) et qui le fixait de ses yeux émeraudes avec ravissement, tout comme lui le faisait en regardant Tina. Elle était sa perfection incarnée.
Tout en finissant son plat de résistance, l'homme aux cheveux un brun rebelle, comprit aisément que les parents de la jeune femme avait eu de quoi être inquiet à son sujet.
Ils n'avaient rien pu faire pour empêcher qu'un homme n'enlève une part d'innocence de leur enfant et qu'en plus elle ne souffre pas trop de la rupture d'avec son ex-petit-ami. Ils avaient du craindre en plus que Tina tombe dans une dépression, à cause de sa grossesse et du choc ressentie à la fin de son histoire amoureuse.
Une sorte de double trouble post-traumatique en gros. Heureusement, la jeune sorcière semblait avoir tenu le coup grâce au soutien de ses proches, sans cela, elle ne serait sûrement même pas là pour racconter son vécu à son hôte.Il était fier d'être l'homme auquel Tina faisait confiance.
Le seul pour l'instant, mais il espèrait plûtot devenir son homme. Et vu comment elle avait apprécié leurs précédents baisers, ils étaient sur la bonne voie pour être officiellement ensemble. La timidité de sa voisine n'était plus un obstacle désormais.


- Je ne te trahirais jamais Tina. Ce n'est pas mon genre.

Le tout était de le prouver, mais Davis ne s'inquiétait pas pour ça. Vu qu'il n'était pas un Don Juan, bien que son physique était agréable à regarder pour la gent féminine, Tina n'avait pas d'inquiétudes à se faire.
Il n'était pas comme son frère non plus ! Et grand bien lui en fasse, sinon il ne compterait plus les baffes qu'il se serait pris dans la figure en suivant la mauvaise influence de Bryan.
Quoiqu'en général son jumeau était doué pour éviter les claques de ses demoiselles, c'était lui qui d'ailleurs en donnait quelque fois sur une partie ronde et ferme de l'anatomie dénudée de ses conquêtes.
Du moins d'après ce que l'ancien vert et argent avait entendu en passant au mauvais moment, et en étant au mauvais endroit dans Poudlard. Il fallait dire aussi que Sarah lui en avait parlé d'après des raguots circulant au sujet de son idiot de double fraternel. Bravo la réputation de famille après ! Et comme il arrivait aussi que sa soeur sorte avec parfois les mêmes filles que Bryan, ça n'arrangeait pas vraiment la situation.
Tiré sur la piste de danse par une Tina qui semblait accepté avec la plus grande joie son invitation à danser.


- Oh, pour ça tu n'as pas à t'inquiéter je crois.

Qui n'aurait pas eu l'envie de se frotter à une femme aussi splendide , même involontairement ? C'était en tout cas avec un grand sourire et une expression assez malicieuse qu'il posa l'une de ses mains sur ses hanches , et qu'il tînt celle de Tina dans l'autre tendue sur le coté.
Et tout à coup, les deux amoureux se lancèrent au rythme de la musique, enchaînant les pas avec la plus grande classe possible. Tina était une assez bonne danseuse.
Davis craignait qu'elle ne connaisse pas ce genre de musique qui pouvait faire de plus en plus vieillote pour les jeunes générations autant sorcières que moldues.
Et puis soudainement, on passa à un slow, ce qui permit aux jeunes gens de mieux se serrer, et en sentant la poitrine de Tina se coller contre son torse, le sorcier avait du mal à dissimuler son désir.
Mais il était dommage qu'il n'ait pas pû la renverser pour lui donner un baiser passioné à lui en faire tourner la tête. Pour ne pas effrayer, la jeune femme, Davis essaya de lutter mentalement contre le bas de son propre corps, se concentrant plûtot sur le visage de Tina qui avait l'air plus que satisfait de se trouver entre ses bras, sans que pour autant ils ne sautent dessus l'un sur l'autre sauvagement.
Serrant puissament Tina contre lui, il respectait sa volonté et son envie de se sentir réconforter par son héros.
Caressant avec précision et lenteur les joues de la jeune femme, il approcha doucement sa bouche de celle de Tina, l'embrassant de manière plus passionée, invitant cette fois la langue de celle-ci jouer avec la sienne.
Il adorait qu'elle lui rende son baiser. Comme tout le monde quand on était profondément attiré par une personne. La musique s'interrompit bientôt.
Davis eut du mal à immerger de ce moment en solitaire qu'il avait eu avec sa svelte cavalière. Un peu comme quand il se réveillait d'un rêve pénétrant duquel il avait du mal à sortir en entendant son réveil le matin. Raccompagnant sa bien-aimée à table, puisqu'il fallait quand même venir à bout de leurs desserts, le grand brun semblait assez content de la soirée jusque là.
Et encore, elle n'était pas finie. Tina pouvait encore lui proposer de venir chez elle après, à moins que ça ne soit lui qui l'invite à la maison ensuite.


- Tu es une admirable danseuse, en plus d'être divinement belle.

Et tant pis si Tina devenait encore toute rouge, il parlait en tout état d'âme.
Et puis il pouvait bien la complimenter sans aucune réserve maintenant, après tout, il l'avait embrassé trois fois quand même.Une certaine proximité s'était donc installée entre eux.
Et cela pour leur plus grand plaisir à tout les deux, là Davis en était sûr. Le sourire d'une femme s'éclairait toujours d'une certaine façon quand elle partageait des instants magiques avec l'homme qu'elle aimait et qu'il savait la faire fondre par des actes concrets ou des paroles bien tournées mais pleines de sens, et honnêtes. Il n'y avait que les coureurs de jupons qui étaient d'effroyables menteurs en ne recherchant qu'une relation sexuelle chez la femme. Et parfois certains d'entre eux pouvaient se mentir à eux-mêmes quand ils se disaient ne pas pouvoir tomber amoureux d'une seule femme, car l'amour pouvait naître en chaque coeur.






_________________
Revenir en haut Aller en bas
Tina Cuth
Professeur d'Histoire de la magie
avatar

Messages : 727
Date d'inscription : 26/01/2012
Age du personnage : 23 ans
Humeur : Amoureuse de Davis
Epouvantard : Davis disparu ou mort

Bourse en peau de Mok'
PM:
56/100  (56/100)
Nature spéciale:

MessageSujet: Re: [HOT]Un dîner en tête à tête presque parfait (PV Tina Mailey) : TERMINE   Mar 21 Fév - 13:16

Tina s'imaginait déjà...Partir un jour en voyage avec Davis visiter des pays, l'Italie par exemple, pays si romantique, si charmant, flâner dans les rues de ce si beau pays, le visiter, tenant la main de Davis, être dans ses bras, deux amoureux...Mais tous deux n'en étaient pas encore là. Davis semblait vraiment tenir à elle, il était adorable, Tina craquait de plus en plus pour lui, elle sentait qu'il se doutait de cela, qu'elle était attirée par lui de plus en plus mais il ne la précipitait pas cependant, il allait à son rythme à elle, ne la brusquant pas. Et cela faisait que Tina se sente de plus en plus à l'aise avec l'Auror qui avait en plus de cela, des paroles rassurantes envers elle.
Combien d'hommes lui avaient mis la main aux fesses sans qu'elle les connaisse, combien d'hommes avaient tenté de la séduire mais sans s'y prendre de la bonne façon, combien d'hommes avaient tenté de sortir avec elle ? Elle ne les comptait plus mais ça n'avait marché en tout cas avec aucun. Bien au contraire, cela avait de plus en plus bloqué Tina, du moins jusqu'à ce qu'elle ne rencontre enfin Davis qui réussissait petit à petit à la débloquer.


Tous deux allèrent donc danser...C'était une valse. Tina avait pris des cours de danse moldus il fut un temps, des cours de danse classique, donc notamment de la valse, elle connaissait donc tout à fait les pas, même si bien sûr, elle n'était aucunement une experte en danse.

- Tu danses très bien la valse, tu sais Davis ? Très...Très agréable de danser avec un si parfait danseur. Mais dis-moi...comment cela se fait que tu danses si bien cette danse qui est en plus une danse moldue souvent qualifiée de rétro par notre génération ?

Il y avait assez de bruit dans la salle pour que Tina ne fut pas entendue d'autres personnes en parlant ainsi de moldus à coeur ouvert avec Davis.

- Moi, j'ai pris des cours de danse classique quand j'étais plus jeune. J'espère que tu me trouves à la hauteur d'une telle danse.

La jeune femme avait toujours envie de se lover contre Davis mais une valse n'était pas du tout l'idéal. Elle attendrait donc pour que le jeune homme qui devait aussi avoir envie de la même chose, la prenne dans ses bras. Ce fut enfin la fin de la valse, un slow suivit alors. Pour son plus grand plaisir, la jeune femme sentit alors le torse de Davis contre sa poitrine, son torse musclé, viril qu'elle s'avouait intèrieurement envie de sentir directement contre sa peau et non pas contre une robe et contre une chemise. Et encore, Davis n'avait plus sa veste de costume...Ca faisait déjà une épaisseur de moins.


- Je suis bien dans tes bras là, merci pour cette belle soirée Davis. A part l'incident avec le serveur, tout me plaît et me convient. Tous deux échangèrent encore un divin baiser ensemble, en y mettant carrément la langue cette fois. Mmmmmmm ! Comme cela plaisait à la jeune femme.

Alors que le slow allait bientôt se terminer, Davis lui dit qu'elle dansait vraiment bien.


- Merci, toi aussi tu sais, même si pour danser un slow, ce n'est pas difficile.

Elle sourit car elle se doutait bien qu'en ayant dit cela, Davis faisait allusion à la valse qui avait été juste avant.


- Davis...Je...Il faut que je te dise quelque chose...Serait-il possible que....Non rien !

Elle n'avait pas osé continuer, elle était trop troublée, trop intimidée. Elle avait failli dire qu'elle était certainement en train de tomber amoureuse de Davis mais elle n'avait pas réussi, trop troublée par le si beau jeune homme.

Le slow finit, les deux jeunes gens rejoignirent leur table pour prendre leur dessert qui avait été servi quelques minutes plus tard. Tina, encore un peu troublée par ce qu'elle avait failli oser réussir à Davis, se mit à manger son dessert calmement, se doutant bien que d'une seconde à l'autre, Davis risquait fortement de revenir sur cette phrase qu'elle n'avait pas pu terminer, afin de savoir ce que la jeune femme avait bien pu vouloir dire, même s'il était peut-être possible que l'Auror ait sa petite idée là-dessus, vu le contexte dans lequel tous deux étaient précédemment : lovés l'un contre l'autre, Davis sentant la poitrine de la jeune femme contre son torse, elle sentant autre chose de lui, plus bas, qui l'émouvait, en plus de son torse contre elle.
Revenir en haut Aller en bas
Davis Burningham
Chef du Quartier Général des Aurors
avatar

Messages : 2127
Date d'inscription : 09/09/2009
Age du personnage : 28 ans
Humeur : En forme
Epouvantard : Tina blessée ou morte

Bourse en peau de Mok'
PM:
66/100  (66/100)
Nature spéciale:

MessageSujet: Re: [HOT]Un dîner en tête à tête presque parfait (PV Tina Mailey) : TERMINE   Mar 21 Fév - 19:31

- Serait-il possible que tu sois tombée amoureuse de moi ? Ou que je sois déjà amoureux de toi ? C'est ce que tu voulais me poser comme question ? Pour ma part, j'ai des sentiments naissants à ton égard, et j'aimerais bien les voir grandir davantage ! J'ai conscience que tu auras peut-être le trac de m'avouer aussi à ton tour que tu pourrais m'aimer, mais en s'habituant à se cotoyer l'un et l'autre au fur et à mesure du temps, ça devrait venir naturellement. Et puis ta timidité m'a séduit dès notre première rencontre, donc s'il t'en reste encore un peu plus tard, ce sera avec une grande joie que j'accepterais cette part de toi.
Je t'aime comme tu es, ne change pas.


Oui, il y avait bien un je t'aime dans cette phrase. Pas tout seul, mais Tina devait comprendre sans aucune difficulté ce qu'il lui avait dit. Il fallait dire que leur dernier baiser était plus intense que les précédents, et que même en faisant tout les efforts du monde, Davis ne pouvait pas lutter contre les sens en éveil de son propre corps. Et quand on était un animagus, c'était encore pire, puisqu'un petit coté animal s'exprimait de tant à autre quand on était excité. D'ailleurs il sentait de plus en plus fort le parfum léger qu'avait mis la demoiselle pour la soirée, et il fallait dire qu'il sentait assez fort son propre déodorant.
Un sorcier se transformant en chien avait en effet un odorat plus développé, comme les sorciers ayant été mordus par des loups-garous. Au moins, il ne croquerait pas sa douce quand ils seraient seuls à seuls dans une même pièce, sans personne pour les espionner, à part métaphoriquement bien entendu.
Et après que le serveur aient rapporté leurs desserts, Davis goûta un peu sa glace au chocolat avant de répondre aux interrogations de la jeune femme assise en face de lui.


- Je sais danser la valse parce que je me suis entraîné avec mes ex-petites amies durant les bals organisés à Poudlard, mais aussi avec ma petite soeur. Et crois-moi, quand elle t'écrase les pieds pour que tu retiennes les pas, tu les mémorises assez rapidement, de crainte de ne plus pouvoir servir de tes pieds ensuite pour marcher. Mais c'est vrai que de nos jours, les jeunes préférent danser de la techno et d'autres genre de sons assez désagréables à l'oreille... J'aime bien la musique classique moldue , et les styles plus modernes comme le rock'n roll, mais ceux trop modernes n'ont plus aucun sens.

C'était assez pratique d'avoir une petite soeur pour s'améliorer dans ce genre de domaine, notamment quand on avait des pieds gauches au début concernant la danse. Mais avec une bonne dose de patience, l'ancien serpentard s'était bien amélioré. Il était devenu un excellent danseur, et était fier que Tina reconnaisse sa valeur en tant que cavalier. D'ailleurs il ne regrettait pas avoir passé autant de temps à se surpasser pour effacer sa maladresse naturelle au moment de danser avec une demoiselle, il se voyait mal être ridicule devant Tina pendant la soirée. Il ne l'aurait pas supporté.

- Sinon je suis content que tout t'es plus durant nôtre dîner... La coulée de sauce sur mes vêtements n'était pas prévue, mais bon ça fait partie des risques d'être servis à table après tout. Et puis ça met quand même un peu de suspense pendant la soirée. Ca change d'un repas plus habituel.
Néanmoins j'aime aussi beaucoup les slows, notamment quand une demoiselle aussi belle que toi danses avec moi. Je veux dire, que danser avec toi seulement me suffit amplement.


Dit-il en faisant un grand clin d'oeil à Tina, si ce n'était pas une déclaration plus ou moins directe qu'il lui faisait là. Et pendant qu'il mangeait sa glace, une idée assez ardente naissait dans son esprit à la vue de cette personne sans aucun défauts qu'il appréciait tant.

- Tina, est-ce que ça te dirais... qu'après le dîner, je puisses t'inviter chez moi ?

Après tout s'ils se complétaient aussi bien l'un et l'autre, autant qu'ils commencent à s'habituer un peu leurs logis. Et puis un endroit plus discret pour s'embrasser à l'abri de regards indiscrets serait plus enviable.
Davis se demandait juste si cela n'était pas trop précipité pour Tina... Mais vu qu'il lui plaisait, peut-être aurait-elle plus confiance en elle et pourrait-elle se faire plaisir tendrement tenue dans ses bras minces et très musclés. Et alors que l'auror s'essuyait la bouche, il sentit quelque chose contre sa jambe.
Comme une caresse montante de plus en plus. Sa voisine le regardait assez fixement, et il avait sûrement sous-estimé le désir de la jeune femme.


- Tina... Tu me fais... du pied.

En tout cas, elle avait ravivé son envie de la tenir contre soi sans aucune gêne. Mais si c'était invollontaire de la part de la demoiselle, il ne voulait pas que son attirance soit aussi évidente avant qu'elle ne le reconnaisse elle-même. Mais c'était assez drôle de la voir le draguer sans qu'elle s'en rende compte.
Une action très surprenante, d'autant plus que normalement c'était les hommes qui en faisait aux jeunes femmes, mais ce renversement des traditions était très enthousiasmant pour la suite de la soirée.










_________________
Revenir en haut Aller en bas
Tina Cuth
Professeur d'Histoire de la magie
avatar

Messages : 727
Date d'inscription : 26/01/2012
Age du personnage : 23 ans
Humeur : Amoureuse de Davis
Epouvantard : Davis disparu ou mort

Bourse en peau de Mok'
PM:
56/100  (56/100)
Nature spéciale:

MessageSujet: Re: [HOT]Un dîner en tête à tête presque parfait (PV Tina Mailey) : TERMINE   Mer 22 Fév - 16:54

Holalala voilà qu'avec les réactions que venaient d'avoir Tina il y a quelques minutes vis-à-vis de Davis et peut-être également les paroles qu'elle avait pronconcées, voilà que Davis lui demandait s'il était donc possible qu'elle soit tombée amoureuse de lui ? Ou que lui soit déjà amoureux d'elle ? Du moins, il demanda à la jeune femme si c'était cela la question qu'elle avait voulu poser au jeune homme, question qu'elle n'avait pas pu finir à cause du trouble dans lequel la mettait Davis. Et avec ce qu'il était en train de lui dire, croyait-il donc que la jeune femme allait s'en retrouver moins troublée ? Comme il la connaissait un peu, il devait bien se douter que non, bien au contraire ! Car en effet, là, Tina ne savait présentement plus où se mettre alors que tous deux avaient rejoint la table pour manger leurs desserts qui étaient d'ailleurs délicieux. Pour donner contenance, l'ancienne jaune et noir s'efforçait de se "concentrer" sur son dessert, mais voilà, les paroles de Davis étaient dans sa tête....

Et voilà qu'en plus, après répondu à la jeune femme sur la façon dont il avait appris à danser la valse et lui dire qu'il aimait les slows et danser avec elle, après avoir de nouveau fait allusion à l'incident qui avait eu lieu sur la chemise de l'Auror à cause du serveur, Davis revenait à la charge en demandant à la jeune femme si ça lui disait qu'après le restaurant, tous deux aillent chez lui passer le reste de la soirée. Que répondre à cela ? Tina ne le savait point encore, elle était si troublée....Elle le désirait au fond d'elle mais elle avait peur, elle ne savait pas faire l'amour, elle avait peur de pas être à la hauteur....Et d'ailleurs, pourquoi la jeune fille pensait-elle donc à cela ? Davis n'y avait aucunement fait allusion...Mais le jeune homme l'attirait tellement qu'elle avait envie de lui, enfin du moins, c'est ce qu'elle pense car Tina ne sait pas exactement ce que c'est avoir envie de quelqu'un. A 13-14 ans, elle se trouvait encore un peu trop jeune pour faire l'amour avec son ex-petit ami puis elle avait perdu sa virginité dans la peur ensuite, prise violemment, ne pouvant pas bouger.


- Je ne sais pas Davis...Je....

A quoi répondait-elle là exactement ? A ce qu'avait dit Davis, à savoir s'il était possible que tous deux soient déjà tombés amoureux l'un de l'autre ? Ou à la proposition qu'il venait de lui faire de terminer la soirée chez lui ? Tina ne savait pas, elle répondait peut-être aux deux quelque part en fait. Elle était si troublée, elle ne savait plus.

- Davis,...je crois que c'est possible oui.

Ha voilà qu'elle s'exprimait un peu plus clairement même si c'était avec timidité, une timidité que Davis allait encore bien sûr pouvoir percevoir facilement.


- Je ne sais pas exactement ce que c'est que de tomber amoureuse de quelqu'un, tu sais ? Je sais, j'ai 23 ans...Tu...tu vas peut-être penser qu'il serait grand temps de le savoir mais tu...tu sais ce qui m'est arrivé...Et je pense qu'à 13-14 ans, ce ne peuvent être que des amourettes de passage, même si bien sûr, dès cet âge-là, il peut tout à fait être possible de trouver le vrai âme soeur. Mais oui Davis, je...Je....

Allait-elle réussir à dire ce qu'elle désirait dire ? Cela était vraiment dur pour elle mais elle voulait surpasser sa timidité pour lui, pour Davis. Elle ferma les yeux quelques instants, respira un bon coup, les rouvrit et s'efforçant de maintenir le regard si troublant de Davis, elle reprit ce qu'elle avait commencé de dire :

- Je crois que je t'aime...

Elle l'avait dit d'une traîte, elle n'en revenait pas elle-même, elle ne savait comment elle avait réussi cet exploit...Enfin du moins, c'était un exploit pour elle en tout cas. Mais elle devait encore répondre à autre chose, à l'autre question du jeune homme.

- Oui...Je....je veux bien qu'on aille chez toi après avoir quitté le restaurant...

Et là, sans s'en apercevoir, elle faisait en fait du pied à Davis, elle ne s'en était pas aperçue, ce fut le jeune homme qui le lui fit remarquer.

- Oups, désolée, je....

Elle était encore rouge écarlate bien sûr ! Elle avait heureusement pu fini son dessert à temps car là, elle se sentait présentement incapable d'avaler quoi que ce soit de plus, vu son état de trouble. Elle avait arrêté de faire du pied à Davis, d'ailleurs, très troublée.

- Davis....Sortons du restaurant, s'il te plaît, j'ai besoin d'air là...Ne t'inquiète pas ça va bien, mais tu...tu me troubles, tu...tu me fais craquer.
Revenir en haut Aller en bas
Davis Burningham
Chef du Quartier Général des Aurors
avatar

Messages : 2127
Date d'inscription : 09/09/2009
Age du personnage : 28 ans
Humeur : En forme
Epouvantard : Tina blessée ou morte

Bourse en peau de Mok'
PM:
66/100  (66/100)
Nature spéciale:

MessageSujet: Re: [HOT]Un dîner en tête à tête presque parfait (PV Tina Mailey) : TERMINE   Mer 22 Fév - 20:01

Yeeeaaaahhhh ! Voilà un cri du fin du coeur que Davis aurait pû exprimer s'il avait été en face de Tina dans un endroit moins fréquenté, et certainement avec dix bonnes années de moins, puisqu'il devait se tenir comme un adulte quand même, et non comme un adolescent ayant réussi à avoir un premier flirt avec une fille. D'ailleurs ce qu'il partageait avec la jeunne femme était bien plus fort.
Il s'agissait d'une histoire d'amour à ses débuts avec ses hésitations, ses craintes, et une présence de plus en plus marquante de sentiments réciproques. A tel point que Davis eût bien du mal à finir sa glace quand aux réponses de Tina tant il avait envie de lui faire découvrir son chez soi en la prenant par la main.
Mais comme il était gourmand, et qu'il adorait le chocolat, il se devait de la finir jusqu'au bout.
Tel était sa mission de client et de fan absolu de cacao !


Tina avait trouvé le courage de lui avouer qu'elle l'aimait. C'était presque surréaliste quand on connaissait sa timidité, mais elle y était arrivée. Ce qui prouvait qu'elle avait envie que ça colle entre eux, comme lui-même le désirait fortement. Il se doutait bien que ce n'était pas aisé pour elle, de réapprendre à aimer quelqu'un après la déception amoureuse qu'elle avait eu avec son ex petit ami.
Heureusement, Davis était là pour l'aider à voir que c'était lui sa véritable âme soeur, et non le jeune homme qui l'avait plaqué suite aux conséquences de son viol quand elle avait seulement 13/14 ans. Le coté un peu fleur bleue de Tina plaisait beaucoup à Davis qui la trouvait très naturelle.
Peut-être aussi était-ce le fait qu'elle n'avait pas eu l'occasion de développer auparavant les interrogations relatives à ce qu'était l'amour qui faisait qu'une alchimie les liait l'un à l'autre.


Le coeur de Davis battait déjà très vite, mais quand il eut confirmation que Tina voulait l'accompagnait chez lui, et que ses avances ne la laissait pas indifférente, celui-çi augmenta de manière drastique le nombre de ses battements. A tel point que son propriétaire eut peur qu'il ne parte chez lui en avance sans attendre le reste de son corps. Cette idée envolée, il répondit avec une voix assez chaleureuse quand aux excuses qu'elle lui avait fait pour avoir eu envie de lui sans s'en rendre compte.

- Ca ne fait rien tu sais... Je ne vais pas être mal à l'aise parce que tu me prouves que tu veux que je te donne encore plus de marques d'affections et que ton corps le réclame. C'est assez normal.
Tu n'as pas réfreiner ton désir si c'est ce que tu souhaites.
En revanche je comprends que tu veuilles qu'on aille chez moi pour être plus tranquilles si ce genre de choses peut se réaliser.


Réglant l'addition, Davis aida Tina à sortir de table, et sans ne rien oublier, ils sortirent tout deux du restaurant, la demoiselle pouvait respirer l'air frais du soir pour avoir moins chaud et retrouver ses esprits.
Le sorcier attendit quelques instants avant de transplaner en compagnie de la demoiselle vers sa maison.
Un cottage assez grand, se trouvant dans un village à moitié sorcier et qui était assez célèbre, puisqu'il s'agissait du lieu de naissance d'un des quatre fondateurs de Poudlard, et plus récemment du village natal d'un certain sorcier ayant une cicatrice en forme d'éclair sur l'un des cotés de son front.


- Bienvenue à Goddric's Hollows Tina.

Un choix tout à fait inhabituel pour un ex-serpentard, mais au moins les mangemorts ne viendraient pas s'aventurer près de chez lui. Marchant main dans la main avec Tina, Davis lui montra bientôt sa demeure du bout de sa main. Elle ressemblait à une maison assez ordinaire, avec quand même deux étages et avec un garage accolé à celle-ci. Oui car le sorcier avait passé son permis de conduire, et avait donc en conséquence une voiture. Mais il serait sûrement trop tôt pour les présentations entre Tina et Titine.
Sortant sa clé, Davis la tourna deux fois, et bientôt la porte sa demeure fut ouverte, laissant apparaître un couloir menant à un magnifique salon avec fauteuils , canapé et télé(puisque quand on utilisait la magie avec modération, l'électricité s'accordait très bien avec elle) tandis qu'à coté se trouvait la cuisine/salle à manger, plus une première salle de bain avec toilettes compris qui était assez vaste.
Un escalier menait aux étages supérieurs, avec la chambre de Davis comprenant un lit double, deux chambre d'amis plus petites mais avec un lit double aussi dans chacune d'entre elles , et seconde une salle de bain.
Pour le dernier étage, une trappe dans le plafond menait au grenier, faisant office de four tout concernant le rangement d'objets assez vieux.
Au rez de chaussée, il y avait des photos animés de Davis et Sarah enfants, avec parfois Bryan dessus aussi, et une photo immobile, un peu brûlée, de la famille Burningham au complet.
Refermant la porte, Davis avait hâte de voir les réactions de Tina concernant son logis.
Mais avant il la surprit un peu, en la prenant par les hanches tout en la chatouillant, avant de l'embrasser de manière passionée.


- Que penses-tu de ma maison ? Elle te plaît ?

Il valait mieux qu'elle plaise à la jeune femme pour qu'elle se sente à son aise pour se laisser aller dans les bras du jeune homme.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Tina Cuth
Professeur d'Histoire de la magie
avatar

Messages : 727
Date d'inscription : 26/01/2012
Age du personnage : 23 ans
Humeur : Amoureuse de Davis
Epouvantard : Davis disparu ou mort

Bourse en peau de Mok'
PM:
56/100  (56/100)
Nature spéciale:

MessageSujet: Re: [HOT]Un dîner en tête à tête presque parfait (PV Tina Mailey) : TERMINE   Mer 22 Fév - 23:35

Tina voyait bien à l'expression du visage de Davis qu'il était content qu'elle lui ait avoué ses sentiments pour lui. Certes, elle lui avait dit seulement "Je crois que je t'aime" mais c'était tout comme si elle lui avait dit carrément qu'elle l'aimait car vu ce qu'elle avait vécu par le passé, il était normal qu'elle ait encore des peurs, même si le jeune Auror était petit à petit en train de les faire disparaître en lui donnant lui-même tant de preuves de son amour pour elle, soit par des attitudes toutes simples mais si importantes, soit par de petits cadeaux comme les fleurs avant qu'ils ne se revoient pour le repas qu'ils étaient maintenant présentement en train de finir, soit par des paroles moins anodines.

Le coeur de la jeune femme était vraiment en train de s'emballer...Elle n'était pas actuellement près de Davis pour qu'il sente son coeur battre plus vite pour lui mais elle était certaine que serrée contre lui, il l'aurait senti battre très fort et cela, rien que pour lui.

- Ce que je ressens pour toi est si nouveau pour moi Davis. Et quelque part, ça me fait un peu peur car je...je ne sais pas trop comment m'y prendre, comment réagir parfois, comment trouver mes mots pour te dire certaines choses.


Davis régla donc l'addition peu de temps après. Il avait fini son dessert juste après elle, elle avait attendu patiemment qu'il le finisse tout en continuant de discuter avec lui, de le regarder de temps en temps. Puis ils transplanèrent main dans la main. Durant quelques minutes à peine que dura le transplanage, la jeune femme se demandait où donc pouvait habiter Davis. Et quand il furent arrivés, il dit aussitôt que c'était Godric's Hollow.

Ainsi, c'était donc ça Godric's Hollow !! Tina en avait tant entendu parler depuis sa jeunesse, c'était là où était né l'un des fondateurs de Poudlard, le tout premier directeur de la Maison Gryffondor qui portait d'ailleurs son nom puisqu'il s'appelait Godric Gryffondor...Et c'était également là où les parents du si célèbre Harry Potter avaient été tués, tentant d'échapper à la mort, au sortilège de mort lancé par Voldemort, Lily Potter n'étant initialement pas visée mais qui en voulant protéger son fils par amour, perdit la vie à la place du petit Harry. Petit Harry qui avait bien sûr maintenant...


- Tu sais quoi Davis ? Tu vas me dire qu'il serait temps de le réaliser n'est-ce pas ? Mais j'ai l'âge de Harry Potter. Enfin, je...je m'en étais déjà aperçue avant de venir ici bien sûr, vu que je suis de la même année que lui, vu qu'on a fait toute notre scolarité ensemble mais pas dans la même Maison...Mais je veux dire également par là que ça fait bizarre quelque part de se retrouver tout d'un coup sur les traces de...traces de son enfance, enfin même sa petite enfance vu qu'il avait seulement 1 an environ quand James et Lily Potter étaient morts et qu'ensuite Harry avait été mis "pension" chez la seule famille qu'il avait, à savoir sa tante, la soeur de Lily Evans Potter.


Tous deux, Davis et Tina, se dirigeaient maintenant vers la maison de Davis, quelques pas plus loin. Une fois rentrés dedans, Davis fit visiter la maison à la jeune femme qui la trouva coquette, charmante de suite. Décorée simplement mais très jolie...

- Elle me plaît Davis, ne t'en fais pas. Très jolie.

Tina avait même vu une télé. Comment donc pouvait marcher ce truc là que vénérait les moldus ? Il paraît qu'ils utilisaient aussi un ... un quoi déjà ? Enfin bref, pour se parler entre eux quoi...

- Tu as aussi un perrophone ?

Puis se rendant compte que ça devait pas être le bon mot, elle se reprit, un peu gênée :

- Heuuuuu, je sais pas si c'est le bon mot. Bien que l'un de mes parents soit né moldu, on vivait comme des sorciers chez moi donc je connais pas tout ça moi ! La télé non plus, ça marche comment ? Tu me montreras ?

Tina espérait ne pas passer pour une imbécile en ignorant tout cela.

Elle disait ça, très troublée, car quelques secondes avant, Davis l'avait pris par les hanches, tout en chatouillant. La jeune femme se retint d'ailleurs d'éclater de rire au contact de ces chatouilles.

Puis ils s'embrassèrent...Passionnément...

- Mmmmmmm ! C'est un plaisir tout cela ! Serre-moi fort contre toi Davis, tu sentiras mon coeur battre très fort.
Revenir en haut Aller en bas
Davis Burningham
Chef du Quartier Général des Aurors
avatar

Messages : 2127
Date d'inscription : 09/09/2009
Age du personnage : 28 ans
Humeur : En forme
Epouvantard : Tina blessée ou morte

Bourse en peau de Mok'
PM:
66/100  (66/100)
Nature spéciale:

MessageSujet: Re: [HOT]Un dîner en tête à tête presque parfait (PV Tina Mailey) : TERMINE   Jeu 23 Fév - 12:42

Alors là Davis ne se fit pas prier deux fois pour la serrer contre lui, ses bras passant derrière son dos tandis qu'il l'attirait vers son torse pour entendre son coeur s'emballer comme elle le disait. On aurait dit un véritable concert puisque leurs coeurs battaient à l'unisson. Une parfaite osmose .
Sentir la poitrine de Tina se frotter contre son torse ne l'aidait pas à réprimer le renflement de son pantalon. Vu la chaleur qu'ils ressentaient, de toute façon c'était presque mission impossible.
Et puis à quoi servait-il de lutter contre son attirance pour elle, puisqu'elle entendait son coeur battre la chamade, ça en devenait presque ridicule à force.
A l'évidence, l'homme aux cheveux noirs n'avait pas à s'inquiéter de cela, car si tant d'amour venait à déranger sa compagne, elle le lui signalerait. Pour l'instant elle n'avait pas l'air de se plaindre de toute ces attentions. Il sentait le souffle de la respiration de la jeune femme contre le sien, elle semblait bien se plaire à être callée contre lui. Sûrement rassurée d'avoir enfin trouver l'homme qu'elle avait du tant chercher depuis des années. Ses doigts carréssèrent les cheveux de sa belle, avant qu'ils ne se posent sur ses joues et qu'ils aident à lever le visage de Tina vers celui de Davis, tandis qu'il l'embrassait calmement, tout en souriant à ce qu'elle lui avait dit précédemment. Il vola d'autres baisers assez légers à Tina, entrecoupant, ainsi ses propos.


- Je vois ... que tu n'as pas menti...en m'affirmant que ton coeur battait fort. Tout comme... le mien d'ailleurs ! Et cette maison ... peut devenir ton toit autant de fois que tu voudras venir me voir, vu qu'on sort ensemble désormais... C'est clair maintenant.
Mais je dois te reprendre sur une chose... On ne dit pas perrophone mais téléphone. Comme la télévision...
Les moldus... sont fanas de télécommunication... Mais actuellement ce n'est pas ce qui m'intéresse.


Et Tina pouvait deviner aisément la chose qui l'intéressait, ou du moins la personne pour être plus exact, à savoir elle-même.

- Et si je t'apprenais l'amour ?

Il ne fallait pas comprendre, expliquer point par point à quoi correspondait tout ses battements fous quand on croisait le regard de la personne pour qui on avait le béguin, ni pourquoi ce phénomène se produisait en sa présence. Non, il parlait plûtot d'apprendre ou de réapprendre à la demoiselle, les gestes qu'elle aurait du avoir avant l'âge de 23 ans, si on ne l'avait pas violé. Les gestes plus ou moins naturels qu'avaient toutes les femmes pendant qu'elle prenait du plaisir à embrasser leur conjoint de sexe masculin.
Et Davis imaginait mal Tina ne pas apprécier ce qu'il lui ferait avec douceur et tendrfresse.
C'est ainsi qu'il amena doucement l'élue de son coeur, à venir à sa suite sur le canapé, qui était assez dur pour ne pas trop s'enfoncer avec le poids des deux jeunes gens assis dessus, du moins pour l'instant.
S'asseyant en premier, Davis fit asseoir sa chérie sur ses genoux. Comme ça il ne forçait pas les choses, tandis qu'il continuait d'embrasser langoureusement Tina, pendant que ses mains caressait son dos, en s'amusant à retracer le parcours de sa colonne vertébrale.
Néanmoins, il ne put s'empêcher d'embrasser ensuite le cou de jeune femme blonde en sentant que sa respiration s'accélérait légèrement à chacune des touches de ses lèvres sur celui-ci.


- Dis moi si jamais je vais trop vite, ou si c'est trop tôt pour toi.

En effet, Davis ne voulait pas qu'elle bloque par sa faute en plein milieu de leurs câlins qui s'avéraient absolument divins. Il n'aurait pas pu en être avec un ange telle que Tina.
Sans le vouloir, cette position assise devînt bientôt une position mis couché avec un Davis glissant peu à peu sur le coté, car bien évidemment Tina ne restait pas en reste devant tant de bisous et de caresses distribués avec expérience. Voilà que c'était la demoiselle qui était au dessus de son amoureux, et c'était donc elle qui pouvait prendre la suite des opérations en dominant le physique de Davis.
Intéressante perspective puisqu'en général Tina n'osait pas beaucoup ce genre de contact. Mais vu que le sorcier ne l'avait pas forcé à l'embrasser, que cela c'était fait sans contrainte, il y avait de bonnes chances pour qu'elle puisse s'épanouir entre ses bras.
D'ailleurs les mains de Davis ne tardèrent pas dériver longtemps de ses hanches vers ses fesses qui était aussi sexy que le reste de son corps . Même si sa partie préférée de l'anatomie de Tina était son visage.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Tina Cuth
Professeur d'Histoire de la magie
avatar

Messages : 727
Date d'inscription : 26/01/2012
Age du personnage : 23 ans
Humeur : Amoureuse de Davis
Epouvantard : Davis disparu ou mort

Bourse en peau de Mok'
PM:
56/100  (56/100)
Nature spéciale:

MessageSujet: Re: [HOT]Un dîner en tête à tête presque parfait (PV Tina Mailey) : TERMINE   Ven 24 Fév - 10:23

Tina se retrouvait donc dans les bras de Davis qui l'avait aussitôt pris dans ses bras, aussitôt qu'elle le lui avait demandé. Elle était si bien lovée contre lui, si étrangement bien. Nouvelle sensation pour elle, sensation agréable. Elle ne s'était jamais retrouvé dans ce genre de situation, même si bien sûr, le seul petit ami qu'elle avait eu l'avait pris dans ses bras mais ça n'avait pas été pareil, pas aussi magnifique. Leurs deux coeurs battaient à l'unisson l'un contre l'autre, l'un pour l'autre...C'était si...magique.

- Merci Davis, je me sens bien, si tu savais....Mon coeur ne bat que pour toi, je souhaite que tout cela ne se termine pas...Etre toujours avec toi, près de toi, encore et encore !

Davis venait de lui dire que sa maison pouvait devenir son toit si elle le souhaitait.

- Je ne sais pas oui peut-être...Habiter avec toi mmmmmm ce serait royal de t'avoir toujours à mes côtés mais il est encore un peu tôt pour qu'on s'installe ensemble toi et moi, tu ne crois pas ? Mais il est certain que ta maison est mieux que mon appartement, surtout quand on a un voisin comme le mien, il a essayé de me draguer à plusieurs reprises mais tu sais comment je suis avec les hommes, du moins comment j'étais avant toi car maintenant, un seul compte dans ma vie, je n'aime que lui, que cet homme-là et cet homme là, c'est toi Davis !

Houlalala quelle déclaration de la jeune femme ! Comment avait-elle donc fait pour le lui avouer cela ? Elle-même ne le savait pas mais elle était troublée, Davis allait très certainement le sentir, elle était si bien contre lui, si bien avec lui que la jeune femme qui n'avait jamais été capable de se dévoiler ainsi auparavant à quelqu'un, venait de le faire avec Davis, avec l'homme avec qui elle souhaitait vivre désormais, mais pas encore.

Ainsi donc, ce n'était pas le perrophone mais le téléphone. Pourquoi donc Tina avait pensé que c'était perrophone. Quand une fois, on lui en avait parlé alors qu'elle était encore à Poudlard, elle ne savait plus qui c'était d'ailleurs, la jeune femme avait du mal comprendre, avait du entrendre perrophone à la place de téléphone. Amusant en tout cas le lapsus involontaire quand on y réfléchissait, car ça faisait un peu penser au perroquet ce qu'elle avait dit, cet animal moldu qui parle et répète et il parait justement qu'en décrochant leur téléphone, les moldus répètent souvent un mot mais lequel déjà ? Ca avait été dit à Tina aussi ça dans le passé mais la jeune femme n'ayant pas vécu à la façon moldue, avait oublié ce mot.


- Oui le téléphone, c'est ça, c'est ce dont une amie m'avait parlé quand j'étais encore à Poudlard. Pourquoi j'ai été dire perrophone moi ?

Elle sourit, lovée contre son homme, qui commençait à prendre un peu les choses en main de façon si agréable, sans précipiter la jeune fille, qu'il avait maintenant amené sur son canapé, l'incitant à la suivre sereinement là-bas...Ce que fit volontiers la jeune fille, elle était si bien avec Davis qu'elle se laissait volontiers guider par lui. Il lui avait dit auparavant : "Et si je t'apprenais l'amour ?" Ho oui alors ! Ils étaient donc maintenant tous deux sur le canapé du jeune homme, lui caressant son dos à elle...Elle sentait qu'il ne voulait pas aller trop vite, d'ailleurs il le lui dit de lui dire si tel était le cas.


- Non Davis, continue, je me sens si bien mon chéri.

Chéri...Ce mot était sorti tout seul de la bouche de la jeune fille. Première fois qu'elle le prononçait.
Tous deux passèrent bientôt de cette position semi-assise à une position plus couchée et Tina, elle ne sait comment, se retrouva sur Davis, sur son homme, sur celui qu'elle savait aimer éperdûment. Ils étaient encore tous deux habillés, Tina embrassa Davis fougueusement...Qui aurait cru cela d'elle ? Comme si elle était en train de perdre subitement sa timidité ! Mais oui et non en fait, car la timidité de la jeune femme était toujours là en fait mais elle se sentait si bien avec Davis que parfois, elle agissait ainsi désormais avec lui, ne regrettant pas ces gestes là malgré tout mais elle se demandait malgré tout parfois comment elle pouvait arriver à agir ainsi.


Elle avait envie d'enlever la veste de Davis, sa chemise aussi, de voir ce torse dont il lui avait parlé, ce torse qui comportait une cicatrice, ce torse qu'elle savait qu'elle allait aimer. Elle commença donc à s'y atteler, espérant ne pas avoir de gestes trop maladroits, vu que c'était la première fois qu'elle faisait cela.

- Je...j'espère que je ne m'y prends pas trop mal...Tu sais, c'est la première fois que je déshabille un homme.

Elle avait préféré le dire, avec timidité cependant, mais elle avait préféré préciser cela, espérant être à la hauteur de la situation. Elle finit par arriver à déboutonner complètement la chemise de Davis, il l'avait toujours sur lui mais complètement déboutonnée désormais. Tina se surprit elle-même à commencer à caresser le torse si viril de l'Auror, de son amour, passant parfois le doigt sur cette fameuse cicatrice dont il lui avait parlé et qui lui donnait tant de charme.

- Davis...

Elle l'embrassa sur la bouche, puis osa descendre vers son cou, et elle alla même jusqu'à déposer un tendre bisou sur le torse de celui qu'elle aimait. Tout cela avec un peu d'hésitation cependant que Davis percevrait sûrement mais elle arrivait à le faire. Puis elle s'appuya contre lui, restant contre lui, corps contre corps, enfin sa tête à elle sur son torse à lui. Lui, il avait les mains sur ses fesses à elle. Elle aimait bien cela.

(hj : bon je mets hot dans le sujet mdr ça commence à bien dévier là mdr)
Revenir en haut Aller en bas
Davis Burningham
Chef du Quartier Général des Aurors
avatar

Messages : 2127
Date d'inscription : 09/09/2009
Age du personnage : 28 ans
Humeur : En forme
Epouvantard : Tina blessée ou morte

Bourse en peau de Mok'
PM:
66/100  (66/100)
Nature spéciale:

MessageSujet: Re: [HOT]Un dîner en tête à tête presque parfait (PV Tina Mailey) : TERMINE   Ven 24 Fév - 21:36

Tina n'aurait pas de mal à retenir Davis indéfiniment si elle le souhaitait. D'ailleurs lui aussi désirait passer ses journées en sa compagnie, signe manifeste que la jeune femme avait gagné son coeur.
Il comprenait que Tina puisse se demander si n'était pas trop pour qu'ils vivent ensemble dans sa maison. Il fallait dire que leur histoire venait juste de débuter, la demoiselle était donc en droit de se poser la question.
Mais de toute façon, elle pourrait passer içi autant de fois qu'elle le voudrait, et puis le couple pourrait reparler de ça en temps et en heure.
Quand à la petite erreur de celle-ci sur le téléphone, Davis n'en tînt pas vraiment compte. La sorcière apprendrait sûrement très vite les us et coûtumes en rapport avec les objets moldus se trouvant dans son logis.
Il fallait bien qu'elle découvre un peu par elle-même comment fonctionnait ses machines, sans quoi, la part de mystère relative à leur présence s'envolerait très rapidement. Pour l'instant, ils étaient occupés à autre chose, et sa dulcinée blonde à forte poitrine se débrouillait plûtot bien dans son initiation.
L'homme frémissait à chaque bouton de sa chemise ouverte, Tina avait l'air de bien aimer les défaire, ouvrant progressivement l'accès de son torse à ses petites mains, qui en étant froides arrachèrent quelques frissons à son homme, avant que cette touche de fraîcheur ne soit supplantée par une chaleur environnante.
L'auror fut tout de même touché que Tina lui demande si elle s'y prenait bien pour le dévêtir. De toute façon, il n'y avait pas vraiment de réelles manières de déshabiller excellement une personne ou pas quand on faisait l'amour avec.
Mais ce manque de confiance en elle, lui donnait un petit plus qu'il était incapable d'expliquer. Il n'avait jamais connu ça même avec ses précédentes petites amies.


- Tu sais très bien t'y prendre, ne t'inquiètes pas.

Puis Tina l'embrassa ensuite la première en prenant l'initiative... Commençant à se défaire de sa peur d'après ce qu'il voyait et ressentait vis à vis de ses caresses et de ses bisous donnés à même sa peau dégagée de l'entrave centrale de sa chemise. Elle mit même sa tête dessus, son torse servant ainsi d'oreiller à la jeune femme, même si Davis espèrait bien qu'elle ne s'endormirait pas pendant leur calinade réservée aux adultes.
Touchant ses fesses, il les massait de manière verticale , puis horizontale puis de manière circulaire. Il n'avait jamais palpé un aussi beau petit derrière durant sa vie ! Comme Tina ne se gênait pas pour mieux faire connaissance avec son torse, il trouva normal que ses doigts en apprenent plus sur ses seins, et en passant latéralement ses mains sur le haut de la robe de la jeune femme, abaissant les bretelles pour révéler un soutien gorge rose en dentelle.
L'amoureux en profita donc pour palper la poitrine très généreuse de son amie, qu'il embrassa assez chaudement là ou ses seins n'étaient pas complétement vêtus, en repoussant Tina en dessous de lui, , quand ses lèvres ne jouaient pas avec celles de Tina s'accordant avec les siennes, leurs langues enlacées créant un ballet à elles toutes seules.


- Ma chérie... moi aussi je t'aime, et je n'aimerais que toi. Moi aussi je veux partager ma vie à tes cotés.

Une réponse qu'il n'avait pas pu donner avant quand à leur occupation commune. Et en continuant de caresser sa bien aimée, vînt le moment, où il passa ses mains sur ses cuisses, en remontant doucement vers son intimité qu'il frollait avec douceur, laissant Tina s'habituer à cette chose nouvelle.
Quand il arrêta, elle devait se rendre compte en tout cas, que sa propre envie d'aller plus loin dans leur acte était assez aiguisée, avec la protubérance de plus en plus grande se trouvant dans son pantalon, et qui gagnait en volume à chaque contact contre l'entre-jambe de Tina.


- Tu crois que ça ira ... pour la suite ?

Avec le traumatisme qu'avait subi sa petite amie, Davis ne voulait pas la dégouter à vie d'une union charnelle qu'ils pouvaient partager tout les deux, puisque jusque là, tout avait l'air de bien se passer.



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Tina Cuth
Professeur d'Histoire de la magie
avatar

Messages : 727
Date d'inscription : 26/01/2012
Age du personnage : 23 ans
Humeur : Amoureuse de Davis
Epouvantard : Davis disparu ou mort

Bourse en peau de Mok'
PM:
56/100  (56/100)
Nature spéciale:

MessageSujet: Re: [HOT]Un dîner en tête à tête presque parfait (PV Tina Mailey) : TERMINE   Dim 26 Fév - 10:30

Tina, au fond d'elle, avait envie de passer sa vie aux côtés de Davis, c'était la première fois que cela lui arrivait, mais elle sentait que Davis était le bon. Mais n'ayant encore jamais vécu avec quelqu'un pour le moment, elle ne voulait pas non plus précipiter les choses, aller trop vite avec lui. Elle avait envie de lui, cela était certain. Elle le sentait dans tout son être, elle se sentait parfois frisonner de plaisir pour cet homme, elle avait envie qu'il la caresse encore et encore, qu'il l'embrasse, qu'il s'occupe d'elle, qu'il la chérisse. Mais là aussi, pour faire l'amour avec lui, elle voulait prendre son temps, elle voulait que cette première fois avec lui soit intense, soit forte, soit la première d'une longue série de galipettes. Même si Tina avait perdu sa virginité sexuelle dans la brutalité à l'âge de 14 ans, dans son coeur, elle était encore vierge car elle n'avait encore jamais fait l'amour. Et celui avec qui elle allait faire cet acte était Davis, Davis Burnigham qui la faisait tant vibrer au fond d'elle-même, qui était doux, patient avec elle, ce qui la changeait énormément du malotru qui avait osé la violer à 14 ans, ce qui la changeait aussi des hommes qu'elle attirait sans le chercher.

- Merci, ça me fait plaisir que tu dises que je m'y prends bien. J'ai un peu peur de ce qui m'attend d'ici quelques minutes mais je sais au fond de moi que ça va bien se passer. C'est juste que...que comme tu le sais, ça sera la première fois que je ferai vraiment l'amour.

Il avait ses mains sur ses fesses, quel doux plaisir, elle les sentait bien ces caresses, elle aimait ça, c'était agréable. Elle était toujours la tête sur le torse de son amour, elle était bien ainsi, tout en le caressant parfois avec une main, ce torse si viril, un torse qu'elle avait découvert assez poilu, un beau torse de mec quoi, bien foutu avec ça, baraqué, musclé !! ^^ Elle aimait le caresser...C'est alors que Tina sentit Davis abaisser les bretelles de sa robe...Holalala...Cela troubla encore plus la jeune femme mais elle le laissa faire...Quelques secondes plus tard, Davis put ainsi découvrir le soutien-gorge rose pâle en dentelles de sa douce, se mettant à toucher sa poitrine, il lui palpa encore, Tina en frissonna, c'était la première qu'on était si doux avec elle, se mettant à embrasser ses seins là où le soutien-gorge les recouvrait moins. Il fit à nouveau basculer la jeune femme sous lui, ils s'embrassèrent à nouveau fougueusement et là, il la fit encore plus craquer en lui disant lui aussi qu'il l'aimait et qu'il n'aimerait qu'elle.

- Moi aussi que toi pour moi, Davis...

Elle l'embrassa à nouveau. Ses mains à elle avaient maintenant un peu descendu vers l'entre-jambe de Davis alors que lui faisait de même avec elle, toujours en douceur. Puis toujours continuant de prendre soin d'elle, de ses envies, il lui demanda s'ils pouvaient continuer, si ça irait pour la suite.


- Oui Davis, c'est royal, continue...

Et pour montrer à son homme qu'elle désirait vraiment continuer, qu'elle était prête à cela, elle commença à déboutonner le pantalon noir de son chéri, surtout qu'il devait commencer à se sentir drôlement à l'étroit là dessous. Tina, tout contre lui, avait pu sentir une bosse se formant de plus en plus depuis quelques minutes. Elle défit donc, avec cependant un peu d'hésitation, le bouton du pantalon puis la fermeture éclair. Et là, elle se mit à caresser le membre à travers un boxer bien moulant.

- Mmmmmmmm...Davis...

Elle voulait aller encore plus loin, elle avait envie de lui, un peu peur mais tant envie de lui.

- Soulève un peu tes fesses que j'enlève complètement ton pantalon et ton boxer.

Que prenait-il donc à Tina ? Qui aurait pu croire qu'elle serait ainsi aussi entreprenante alors qu'elle allait faire l'amour pour la première fois ? Pas elle en tout cas, cela était certain. Mais voilà, Davis était Davis et il la faisait tant craquer.

La jeune femme finit donc d'enlever le pantalon de son homme. Elle, elle avait encore son string rose, assorti à son soutien-gorge, sa robe un peu relevée sur elle, ses lèvres dans le cou de Davis, une main sur son torse et l'autre sur son sexe libéré de son boxer.
Revenir en haut Aller en bas
Davis Burningham
Chef du Quartier Général des Aurors
avatar

Messages : 2127
Date d'inscription : 09/09/2009
Age du personnage : 28 ans
Humeur : En forme
Epouvantard : Tina blessée ou morte

Bourse en peau de Mok'
PM:
66/100  (66/100)
Nature spéciale:

MessageSujet: Re: [HOT]Un dîner en tête à tête presque parfait (PV Tina Mailey) : TERMINE   Dim 26 Fév - 20:05

Davis comprenait les craintes justifiées de Tina. Il était aussi passé par là quand il avait 15 ans, et ce jour là, le serpentard n'en menait pas large, il tremblotait même comme une feuille, craignant que tout se passe mal. Mais heureusement tout s'était bien déroulé pour lui, et ses craintes n'étaient donc pas fondées. Se serrant toujours plus fort et amoureusement l'un contre l'autre, Tina et Davis étaient bien partis pour aller au septième ciel, ou se retrouver en apesanteur loin du monde du commun des mortels pendant qu'ils s'embrassaient et se caressaient sans aucune timidité.
L'habituelle réserve de sa petite amie au corps de déesse semblaient s'être partiellement évanouie, laissant une femme exprimant son bien être en étant dans ses bras, tout en l'encourageant vivement à continuer. Même si pour l'instant, c'était elle qui lui procurait le plaisir le plus extrême, en promenant ses doigts sur son objet de mâle qui était droit et épais.
Une chaleur le démangeait intérieurement, et elle était si développée qu'elle le brûlait presque de l'intérieur. Son pantalon ainsi que son boxer avait été envoyé dans un coin de l'appartement, dessus ou derrière des fauteuils assez proches du canapé. Ne lui restait plus que sa chemise sur le dos, vêtement dont il se débarassa puisqu'elle gênait les massages que lui prodiguaient Tina avec concentration.
La laissant continuer encore un peu, il passa ses mains dans l'espace où son string tenait ses fesses, et le baissa en prenant tout son temps, celles-çi caressant l'espace se trouvant entre les deux jambes de la jeune femme, et qui était rasée. Elle faisait très attention à son corps, ce qui excitait d'emblée le sorcier encore plus. Tina était vraiment très féminine et elle le lui prouvait avec ça.


- A mon tour de te donner encore plus de plaisir.

Sur ces mots, il embrassa la partie intime de Tina, lui donnant un avant-goût de ce qu'elle ressentirait pendant qu'il entrerait en elle. Mais pour l'instant il était trop tôt encore, voilà pourquoi, ses lèvres embrasait la partie dépourvue de poils de sa dulcinée. Il resta intéressé sur cette zone pendant de très longues minutes, la faisant soupirer plusieurs fois d'aises avant qu'il ne remonte à sa hauteur, et que son sexe masculin ne se frotte de manière plus serré au sexe de son amoureuse, mais sans ne former plus qu'un avec. Non, il devait déjà libérer de leur entraves, les seins assez volumineux de Tina.
La robe alla rejoindre ses propres vêtements pendant qu'il enlevait le soutien gorge de sa bien aimée.
Il en assaya bientôt la surface de mille baisers, les caressant, en les pétrissant avec soin avant de leur donner des baisers fiévreux, et d'en sentir les pointes se durcirent.
Embrassant passionément Tina, Davis déouvrait avec joie qu'elle aimait ce qu'ils faisaient. Ce qui lui ôtait un poids du coeur. Mais pour éviter tout mauvais souvenirs liés à son agression, et éviter qu'ils ne soient parents sans l'avoir décidé au préalable, le chef des aurors pointa sa baguette, et attira à lui une petite pochette en carton , où se trouvait tout bonnement des capottes.


- Je sais que c'est vraiment ta première fois aujourd'hui Tina... Alors pour ne pas trop te faire souffrir pendant la pénétration, il vaut mieux utiliser un préservatif.

Et une fois la protection en caoutchouc enfilée. Les deux amoureux étaient fin prêts pour le rodéo.
Néanmoins ils en profitèrent encore un peu pour se pelotter, avant que Davis ne commence à entrer aussi doucement qu'il le pouvait mais avec sensualité entre les reins de Tina. Bientôt il donna des coups de reins assez mesurés, mais pendant que la cadence augmentait, son jeu devenait de plus en plus puissant, alternant quand même avec des baisses plus tendres, laissant la part plus belle aux baisers fougueux, plus brûlants , les bras du jeune homme caressant le dos de Tina pendant leurs gesticulations osées. Le temps n'avait plus de raison d'exister, et n'avait donc plus de limites pendant cette liaison naturelle et sentimentale.


- Tina... Tu sais vraiment bien faire l'amour... Même si tu n'en avais pas conscience.

Davis souriait en pensant qu'il avait pu l'aider à révéler son potentiel dans de bonnes conditions.
Néanmoins pendant qu'ils s'abandonnaient corps et âme l'un à l'autre. l'homme brun remarqua qu'il n'avait pas fermé ses rideaux, ce qui pouvaient donner pour les voisins, un jeu d'ombre chinoise assez érotique. Baguette pointée vers les fenêtres, il visa du mieux qu'il le pouvait entre deux baisers de Tina, pour les faire tous se fermer successivement. Et il s'en servit encore pour tamiser la lumière, afin que l'ambiance soit plus romantique que jamais, même si on pouvait faire difficilement mieux.
Du moins si on se concentrait sur le point de vue physique de la chose.


- Tu es vraiment sûre que tu ne veux pas venir habiter içi pour l'instant ?

Oui car en y pensant, Davis était tout à fait d'accord pour passer d'autres soirées aussi convaincantes après de longues heures enfermé dans un bureau, où à crapahuter dans Londres pour effectuer des missions avec ses hommes.




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Tina Cuth
Professeur d'Histoire de la magie
avatar

Messages : 727
Date d'inscription : 26/01/2012
Age du personnage : 23 ans
Humeur : Amoureuse de Davis
Epouvantard : Davis disparu ou mort

Bourse en peau de Mok'
PM:
56/100  (56/100)
Nature spéciale:

MessageSujet: Re: [HOT]Un dîner en tête à tête presque parfait (PV Tina Mailey) : TERMINE   Dim 26 Fév - 22:11

La jeune femme n'aurait jamais pensé se sentir aussi vite à l'aise avec un homme alors qu'elle n'avait été que peu touchée par des hommes, voire pas du tout, enfin si peu, car bien sûr, avec son ex-petit ami, ils avaient quand même échangé quelques baisers, quelques caresses mais bon, c'était il y a longtemps. Le corps de la jeune femme avait changé depuis, d'un corps d'adolescente, elle était passée à un corps de femme. Corps de femme qui attirait les malotrus. Déjà qu'avant, avant d'être ainsi formée, elle les attirait. Mais bon, il fallait quand même qu'elle s'avoue que celui qui l'avait violé ne devait pas en être à sa première victime selon elle. Tout du vieux pervers, bien qu'il n'était pas si âgé que cela. Bien sûr, Tina ne savait rien de lui, même pas son nom, elle le reconnaîtrait en photo si elle le voyait mais c'était tout. Bref, il devait avoir dans la quarantaine il y a 9 ans donc devait maintenant avoir dans la cinquantaine.

Il fallait de toute façon que Tina efface cette partie là du passé. Non ! Impossible ! Mais qu'elle y songe moins désormais, maintenant qu'elle était aimée de quelqu'un qu'elle aimait aussi. Et de plus, en ce moment, elle ne devait pas y penser, pas laisser son coeur s'envahir de tristesse alors qu'elle était présentement en voie de faire vraiment l'amour pour la première fois.

Toutes ces pensées là avaient été instantanées pour la jeune fille, assez furtives heureusement pour ne pas gâcher le bon moment qu'elle était en train de vivre et en plus, elles avaient été assez courtes. Bref, Tina se sentait pleinement heureuse et encore plus quand elle entendit son homme lui dire que maintenant, c'est lui qui allait s'occuper un peu d'elle.


Tina se demanda durant quelques secondes ce qu'il allait bien pouvoir faire quand elle le comprit, le vit, le vécut. En effet, Davis l'embrassa sur son intimité après avoir passé sa main sur son string, après le lui avoir enlevé, son intimité toute douce. Il resta ainsi pas mal de temps, faisant du bien à Tina qui n'avait encore jamais connu cela. Bientôt, Davis lui enleva complètement sa robe et son soutien-gorge. Le tout alla rejoindre les vêtements de Davis, éparpillés par ci par là.

Quelques minutes passèrent encore, alternés de caresses, de bisous aux divers endroits de l'un ou de l'autre. Et subitement, Davis prit un truc que Tina n'avait encore jamais vu, un truc que Davis appela préservatif, dans un petit emballage qu'il déchira. Et Tina vit alors un machin qui ressemblait à un ballon, que Davis mit sur son sexe. Puis subitement, le flash. Ha oui ! C'est ce que mettaient les garçons moldus sur leur sexe parfois, pour éviter d'avoir des enfants ou se protéger de certaines maladies. Tina qui achetait de temps en temps les journaux moldus avait en effet lu des choses à ce sujet-là.

Davis se mit alors à la pénétrer petit à petit, tout de suite, Tina y prit un grand plaisir. Plaisir qu'elle n'avait encore jamais connu, même si quelque part, elle n'était pas vraiment vierge.


- Merci de prendre tant soin de moi mon amour ! Mmmmmm ! Tu sais que c'est bon ! Merci du compliment !

Davis venait de lui dire qu'elle savait bien faire l'amour même si elle n'en avait pas conscience. Tous deux avaient commencé par elle dessus, lui dessous, puis il lui avait proposé de changer, si elle le désirait et l'avait prise à quatre pattes, elle sentit alors encore plus le sexe de son homme en elle. Puis revinrent dans la position de départ, après avoir tamisé un peu la lumière et fermé ses rideaux.

- J'aime que tu me fasses l'amour ! Je ne pensais pas que c'était aussi bien de faire l'amour ! Merci de me faire découvrir le plaisir, Davis !

Paroles dites avec un peu d'hésitation de la part de la jeune femme qui se sentait si bien.


- Pas encore Davis, je ne suis pas encore prête à m'installer avec toi, même si je t'aime. Laisse moi un peu de temps, s'il te plaît.

Il continuait de la pénétrer, c'était si bon, Tina prenait vraiment énormément de plaisir, elle espérait que Davis en prenait aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Davis Burningham
Chef du Quartier Général des Aurors
avatar

Messages : 2127
Date d'inscription : 09/09/2009
Age du personnage : 28 ans
Humeur : En forme
Epouvantard : Tina blessée ou morte

Bourse en peau de Mok'
PM:
66/100  (66/100)
Nature spéciale:

MessageSujet: Re: [HOT]Un dîner en tête à tête presque parfait (PV Tina Mailey) : TERMINE   Mar 28 Fév - 1:25

Davis appréciait de faire l'amour avec Tina. Pour lui ce n'était pas la première fois qu'il pratiquait ce genre d'activité, mais c'était avec elle qu'il prenait le plus de plaisir aujourd'hui ! Les deux jeunes gens s'étaient vraiment loupé à Poudlard, faute de différence d'âge, mais ils pouvaient maintenant se rattraper de la manière la plus délicieuse au moment. Chacun goûtant à l'extase de ce moment !
Du moins c'était ce qu'on pouvait constater en voyant les orgasmes des deux amoureux.
Davis bougeait son bassin au grè du sexe de sa chérie qui se crispait ou se détendait selon que le sien entrait ou sortait suivant la cadence de plus en plus rapide. Parler en même temps qu'on s'embrassait et se caressait mutuellement permettait d'élargir leur complicité, leurs affinités, de passer à un état supérieur de bien être ! Le sorcier en oubliait presque qu'il se trouvait seulement dans son salon, en train de prendre sa belle sur son canapé tellement il prenait du plaisir à la satisfaire, moralement et surtout physiquement dans ce cas.


- De rien, ce compliment est amplement mérité.

Il avait rarement vu une aussi belle femme que Tina, et en profitait pour poser ses lèvres sur les grains de beauté qui se trouvait sur sa peau. Pendant qu'ils partageaient à fond le lien unissant un homme à sa conjointe, Davis sentait les ongles de sa blonde sorcière s'enfonçait doucement dans sa peau. Chose qu'il aimait assez en passant le petit coté douloureux, qui augmentait de manière phénomènale son érection. Tina partant alors dans de nouveaux soupirs de bonheur !
Lui poussait des petites interjections assez rauques, mais quoi de plus normal pour un homme ?


- J'aime que tu me fasses l'amour ! Je ne pensais pas que c'était aussi bien de faire l'amour ! Merci de me faire découvrir le plaisir, Davis !

- Allons tu l'aurais sûrement découverte avec un autre si je n'avais pas été là... Tu es tellement splendide chérie. Néanmoins il est vrai que je serais jaloux qu'un autre homme t'approche pour te faire la cour.

Et raigaillardi par ce genre de propos, Davis lui prouva encore qu'il avait beaucoup d'énergie à revendre. D'autres minutes défilèrent. Et pendant que le couple s'amusait, la nuit devenait de plus en plus sombre. Quelques lumières de pavillons éclairait le bord des maisons, secondés par quelques reverbères disséminés de manière symétrique le long des trottoirs afin que les pauvres bougres ayant une mauvaise vue, ou trop gris, puissent encore voir où étaient leurs pieds.
L'auror comprenait que Tina hésite encore à s'installer avec lui, même si comme elle l'affirmait "elle l'aimait". Davis lui faisait confiance pour ça, vu comment ils s'enlaçaient tout les deux.
Leurs mouvements presque chorégraphiques durent encore quelques secondes, avant qu'ils ne commencent à souffler. Embrassant le front de Tina pendant qu'elle pouvait se reposer contre lui pour se détendre, c'était à lui de parler maintenant.


- Il n'y a pas de problème Tina, je serais patient, et prêt à t'acceuillir quand tu considéreras vraiment cette maison comme la tienne. D'ailleurs il faudra que tu installes un peu de ta touche féminine içi si tu veux mon avis, même en ne venant me voir que pour dormir de temps à autre.

Oui Tina devait déjà bien se familiariser avec les lieux pour s'y sentir bien, et Davis n'était pas là pour la brusquer puisqu'il lui disait qu'elle pouvait aménager certaines parties comme elle le voulait.
Ses bras entourant le dos de la jeune femme, Davis était à cette heure le plus heureux des hommes.
Même s'il ne l'avait pas encore dit, mais parfois il fallait dire les choses après un petit délai.
Il se rappelait judicieusement leur rencontre, et il était vrai que s'il jamais il s'était trop précipité, Tina ne serait peut-être pas avec lui à l'heure qu'il était, elle serait sûrement en train de griffoner quelques mots sur des pages blanches, à la recherche d'une nouvelle histoire à écrire pour de jeunes sorciers.
C'est là que Davis eut une vision d'un bébé blond ou brun qu'il pourrait avoir un jour avec Tina, du moins si elle désirait en avoir, car ce n'était peut-être pas encore le bon moment pour lui demander ce qu'elle en pensait.


- Ce soir je te raccompagne, vu l'heure qu'il est, il ne serait pas prudent de te laisser partir seule.

En effet, il était plus de minuit passé, et à cette heure tardive , les gais lurrons étaient de sortie !
Et Tina était devenue petit à petit son trésor à protéger. Elle était la femme avec laquelle il avait des projets d'avenir à faire, et compter bien à ce qu'aucun individu avec de mauvaises intentions ne vienne mettre un terme à une aussi jolie romance.
Mais vu que Davis autant que Tina était trompant de sueur, le sorcier laissa sa belle se refaire belle devant la glace avant de foncer sous la douche pour se sentir propre avant de rentrer chez elle. Comme il y avait en tout deux salles de bains dans cette maison, les sorciers purent prendre chacune la leur sans se déranger, et grâce à un sortilège appliqué à la division des sorties d'eau, aucun d'eux ne se brûlait suite à l'ouverture d'un robinet exactement au même instant. Il fallait avouer que pour un homme, ce n'était jamais agréable de se retrouver avec une voix plus aigüe suite à la sensation de brûlure du à ce léger incident plus habituel qu'on le pense.
Grâce à la magie, Davis avait ingénieusement réglé ce problème pour toujours, il pouvait donc chanter tranquillement sous l'eau chaude réglée à la bonne température.
C'est en sortant de la pièce, tout habillé , frais et dispo et en voyant le sourire qu'affichait Tina que le jeune homme comprit qu'elle l'avait entendu faire un solo dans la salle de bain.
Je rassure les pauvres lecteurs et auditeurs en disant que Davis ne se lancera jamais dans une carrière de chanteur, bien qu'il ne se débrouillait pas trop mal. Mais les disques d'or n'était pas trop son truc, lui, préférait largement l'adrénaline que lui procurait son métier de chef de chasseur de mages noirs.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [HOT]Un dîner en tête à tête presque parfait (PV Tina Mailey) : TERMINE   

Revenir en haut Aller en bas
 

[HOT]Un dîner en tête à tête presque parfait (PV Tina Mailey) : TERMINE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» [Guide] Le charpentier
» Un vent d'aventure (termine)
» Un diner presque parfait [Agni et Cassi] [fini]
» [Alona] Le Début de la fin... (Arrivée du Chaos)
» Un dîner presque parfait

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Hors Poudlard :: La Grande Bretagne :: Londres :: Centre ville-